06.07.2017

La journée dans les pas d’Antony fortement réussie

                                      

2017.06.24 pét.antony (28).JPG

L’association ‘Heureux sous son toit’ instigatrice de la journée au profit du jeune Lézignanais Antony Colantonio a obtenu le succès escompté. Nous féliciterons en premier les gérants de cette association Frédéric Tautil et Lucie Gambéroni qui ont mis tout en œuvre pour obtenir une satisfaction escomptée. 

                                     Un concours de boules en initiative

Le Concours de boules a été déjà communiqué a eu son résultat par la participation de 52 doublettes (voir blog lindependant du 28 juin)

                                      Dons recueillis par les associations locales,

Nous ne citerons pas le montant des sommes, mais sont à savoir les généreux donateurs qui ont apporté financièrement leur obole et qui méritent les plus amples remerciements :

Associations locales : le GFRJEP, par le 3ème âge, la belote fabrezanaise,  la boule fabrezanaise, auxquels se sont ajoutés la remise des gains des deux vainqueurs Crémailh Cédric et Manien Pascal,

Commerçants : pharmacies Fabrezan, et Canet d’Aude, à Lézignan : Le Conti , Centracor languedoc médical, compatilité Roucou , a Narbonne, : Nasil va et Brico Fouille

La tombola avec ses 800 tickets à € où ont été incorporés et distribués,les dons des commerces de Fabrezan, 2017.06.24 pét.antony (12).JPGLézignan, Narbonne, St-Laurent de la Cabrerisse, ainsi que le maillot  de Jacky Casty dédicacé par les joueurs du XIII des Dragons Catalans

 

 

 Nous y ajouterons les prix des 80 repas  à 10€ Ainsi que le résultat des ventes boissons et confiseries, portant le RESULTAT à la somme globale de 5000 euros

Le Comité des Fêtes de Fabrezan a prêté le matériel pour l’organisation de cette journée

                                       Les objectifs atteints

2017.06.24 pét.antony (26).JPGEn fin de journée, le maire, avec à ses côtés, le président de la boule fabrezanaise Nicolas Charrassier, Frédéric Tautil et Lucie Gambéroni, et la maman d’Antony prenant la parole : « l’Association ‘Heureux sous son toit’ dirigée par deux fabrezanais Frédéric et Lucie, nous ont sensibilisés à la situation du jeune Antony ; avec l’adjointe Martine Ballester, sans hésitation nous décidons de les soutenir dans leur initiative étant  très sensibles à cette action qui se détermine par la détermination, la générosité, la solidarité et une forte implication et un fort engagement. Ce sont des valeurs universelles qui n’ont pas de prix »

La maman d’Antony prenant la parole dans une réelle émotion ne put que  «  remercier avec une très grande sincérité, très chaleureusement tous ceux qui se sont associés à cette action qui nous touche énormément » 2017.06.24 pét.antony (15).JPG

Les objectifs ont été les suivants : 1 ans de soin en équithérapie (soins par le cheval) coût 900€, 1 ans d'ergothérapie (soins pour la motricité) coût 1175€, 1 Roller all in one (poussette adapté) coût 1990€

 2017.06.24 pét.antony (29).JPG

 

Donnons ‘un coup de chapeau’ à tous ceux qui ont pris leurs responsabilités en ce domaine, qui se sont donnés rendez vous pour en reconduire l’opération l’année prochaine

 dernière photo  1- en fin de journée  satisfaction générale. 2- le maillot dédicacé de Jacky Casty par les Dragons Catalans. 3-Discours du maire isabelle Géa. 4- remerciements de la maman Karine.5-Bonheur et satisfaction du papa Olivier Colantonio

14.05.2017

O MAZETTE A REUSSI SON VERNISSAGE INAUGURAL DANS UNE GRANDE AMITIE CONVIVIALE

2017.05.11 O MAZETTE (2).JPG

unnamed-6-1020x500.jpg

                                            Avec les tableaux de Pauline Zenk

Une foule de fabrezanais se pressait à l’ouverture du vernissage inaugural du nouveau restaurant local O mazette avec la présence de Pauline Zenk dans une pièce à l’étage où étaient présentés de très nombreux tableaux étonnants. Cette artiste nous a entraînés dans son univers métaphorique que n’aurait pas renié Goya. Ses images dans des rituels ethniques, sociaux, culturels ont étonné par leur force évocatrice. Si les corps, dans leurs positions, leurs jeux, leurs gestuelles sont contraints, c’est qu’ils trahissent le poids de la société à travers le groupe et par là même leurs soumission, nous y voyons un humour malicieux, critique cinglant. Nous ajouterons l’expression d’une grande gentillesse de la personnalité de l’artiste

                                          Avec Delphine et Pascal  Boursier

Pour leur premier vernissage, autour d’un verre d’accueil une invitation était offerte pour l’inauguration de ce nouvel établissement

2017.05.11 O MAZETTE (6).JPG

Ce fut une réception pour le public présent en toute amitié, par nos nouveaux restaurateurs Pascal chef de cuisine à la carrière internationale, élu meilleur chef de l’année en 2003 en Haute Garrone, accompagné de son épouse Delphine née Sudre, fille de nos compatriotes Dany et Denis et petite fille de notre Présidente nonagénaire Eva Cremailh, quoi ont su  rassembler autour d’eux de très nombreux amis. C’est dans un cadre feutré, au décor atypique d’un grand jardin aux espaces soigneusement agencés, qu’ils ont été reçus dans un accueil chaleureux,avec une série de tapas accompagnés de cocktails et boissons savourés en toute convivialité

2017.05.11 O MAZETTE (4).JPG2017.05.11 O MAZETTE (10).JPG

Merci à cette grande famille pour leur réception nous ayant fait découvrir leur multiples prestations de bien vivre et gourmandise en toute convivialité

 

 

 

Photos 1 et 2: l'artiste Pauline Zenc présentant ses oeuvres

3- les restaurateurs  Pascal, et Delphine et le père Denis Sudre au milieu de leurs amis

4 et 5- Delphine active auprès de ses amis communs

04.04.2017

Un don de cartes postales de 14/18 en devoir de mémoire

2017.03.31.PONS (10).JPG

La salle du conseil municipal rassemblait une assistance assez fournie lorsque le maire Isabelle Géa accueillait notre compatriote régis Pons qui faisait don à la commune de Fabrezan d’un recueil de cartes postales, photos,et lettres manuscrites datant de la grande Guerre 14-18 de provenance familiale.

« Ce geste qui honore régis nous rappelle l’indispensable devoir de mémoire qui nous appartient de cultiver au quotidien pour transmettre aux jeunes générations. Ce devoir de mémoire s’adresse à l’ensemble de notre société, c’est le respect et la reconnaissance que nous devons avoir en direction de ceux qui a un moment de l’Histoire se sont battus pour la France »

2017.03.31.PONS (14).JPG

Avant de passer la parole à Régis « Ces documents seront conservés précieusement et mis en évidence lorsque l »’occasion s’en présentera. Je t’exprime en mon nom et au nom du Conseil municipal nos plus sincères remerciements »

M.Régis Pons donna toutes explications sur la provenance familiale de ce recueil par la famille du soldat Eugène Chaubert qui fut boucher à BARBAIRA(11) mobilisé en 1914 dans l’intendance ayant eu la chance de ne pas être blessé et ayant adressé à son épouse et enfants un courrier presque permanent sur les évènements de la Grande Guerre. Il nous a évoqué ensuite, certains faits contés par son grand père maternel, blessé gravement sur le front militaire qui fut sauvé grâce au médecin de son régiment qui par coïncidence, n’était autre que son médecin familial.

2017.03.31.PONS (7).JPG

2017.03.31.PONS (2) (Copier).JPGQuant au grand père paternel ayant effectué les campagnes de Serbie, puis la Somme et Verdun, la balle qui lui était destinée fut logée dans le talon d’un de ses souliers qu’il avait quittés et mis en bandoulière autour du cou, pour éviter le bruit de sa marche.

Mort à 97 ans de vieillesse, ce sont par de longues soirées en langue ‘du patois de pays’ qu’il a pu me confier de très nombreuses histoires de ses combats face à l’ennemi.

2017.03.31.PONS (8) (Copier).JPG

2017.03.31.PONS (17) (Copier).JPGNous avons feuilleté ensemble ce recueil auquel nous donnons ci-joint des éléments qui nous ont touchés par l’actualité de ce temps là, sur les ruines cause des bombardements, la vie militaire et autres avec une carte de fleurs des pensés bien conservées depuis plus de 100 ans, étant sûrement adressées en signe d’amour familial.

2017.03.31.PONS (6) (Copier).JPG

La soirée s’est terminée par un apéritif d’amitié

Photos:1 -réception en mairie. 2-Régis présente son recueil. 3-4 cartes des ruines après  bombardements .5 -des blessés en soins. 6-une carte où l'on remarque une écriture effectuée avec jus d'oignon pour éviter la censure au front. 7-le bouquet de fleurs de pensées symbolisant l'amour familial plus de cent années après

27.02.2017

Le député JC PEREZ accueilli chaleureusement sur le site de Notre Dame

 

2017.02.23 (10).JPG

 1-le groupe réceptionnant le député Jean Claude Perez

La Municipalité et l’Association Art et Environnement Fabrezan Villerouge la Crémade ont accueilli L’après midi du jeudi 23 février 2017 sur le site de Notre Dame de Consolation à Fabrezan avec joie la visite de Jean-Claude Pérez député de la circonscription Carcassonnaise.

Une visite fort appréciée car, M le Député n’est pas venu ‘les mains vides’, mais pour annoncer que la demande d’aide effectuée par Mme le maire Isabelle Géa pour la réfection de la toiture de la chapelle allait être débloquée par les services du Ministère de l’Intérieur d’ici quelques semaines.

2017.02.23 (1).JPG2017.02.23 (6).JPGJean-Claude Pérez s’adressant à tous les présents,  « très heureux et fier de pouvoir contribuer à ma petite échelle à soutenir ce projet de réfection de ce site remarquable. Même sans avoir la foi, il est important de faire en sorte de conserver de tels joyaux qui font partie intégrante de notre Patrimoine »

Vous pouvez tous être fier de votre Maire qui a su trouver les mots justes et frapper à la bonne porte pour faire en sorte que par le biais de l’enveloppe parlementaire, cette aide puisse voir le jour.

Félicitations à l’association Art et Environnement qui œuvre depuis tant d’années pour préserver et restaurer ce lieu d’exception »

Le maire : «  c’est avec plaisir que nous t’accueillons cet après midi sur ce lieu magique qu’est la Chapelle de Notre Dame. Je te remercie sincèrement de l’aide parlementaire de 4000€ octroyée pour rénover une partie du toit de la chapelle. Tu m’as dit un jour :’tu peux compter sur moi’ et je vois aujourd’hui que ce n’est pas un vain mot, et t’en remercie également très personnellement»

2017.02.23 (8).JPG2017.02.23 (11).JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Le président d’Art et Environnement Jean-Louis Lubès, s’exprima lui aussi ne cachant pas également sa joie «avec tous les membres de notre Association nous vous remercions infiniment ainsi qu’à notre municipalité pour cette dotation de grande utilité et de conservation de notre patrimoine »

2017.02.23 (16).JPG

Cet après midi, se termina par un instant de convivialité autour d’un apéritif avec quelques sympathiques accompagnements

18.02.2017

Portrait: le dynamisme d’une enfant du pays Marie Laure BERGES

                      2013. (juin) 09 004.jpg Du scolaire à la vie civile

Marie Laure Bergès est née à Fabrezan en mars 1985 d’une vieille famille locale, elle vibre de son enthousiasme en plusieurs domaines, culturel, sportif ainsi qu’au service Civique pour la population.

190 1990 1991.jpg

(Photo 1- 2ème  en h. à dr. )Son éducation scolaire, de la maternelle avec Mme Blasco, a été suivie par Mme Ramajo, Mme Teissier, sous la direction de Mme Vergnes. Après son brevet d’études, elle s’inscrit à l’école Charlemagne à Carcassonne pour y apprendre l’horticulture, pour être ensuite dirigée vers le BAC « pro » qu’elle obtiendra avec succès à Rivesaltes (PO). En complémentarité elle ira à Théza (PO) pour y décrocher son BTS commercial.

Elle fera son premier apprentissage dans la vie active à la conserverie Esquine de Douzens (Aude), puis après un séjour à la propriété viticole familiale, elle sera à nouveau dans le commercial employée dans une Grande Surface Lézignanaise où elle travaille actuellement.

                        Sportive sur plusieurs angles.

Ses premières sorties scolaires l’ont emmenée à connaître les joies de la natation en piscine à Capendu, puis le tennis sur le plan local, elle développera son amour pour l’équitation au centre Lézignanais. Tout cela lui procurera certains plaisirs sportifs sans toutefois la diriger dans un choix définitif.

C’est alors qu’avec la connaissance d’amis au judo club lézignanais, elle rencontrera Claude qui sera son premier professeur de judo qui va la mettre sur les rails du succès. Marianne et Jean Asperge après lui avoir fait passer les premières ceintures l’emmèneront à la célébrité de tout judokas à la ceinture noire. En 2008 elle décochera le summum de sa carrière sportive : son Diplôme 1er dan.(Photos 2 et 3 sa ceinture son diplôme)

2009.06.10.JPGmarie laure berges.jpg

Arrêtant là son judo, elle plongera en 2009 dans le club local équipe féminine de Handball durant 2 années et depuis 6 ans elle a intégré le club Trèbes-Puichéric où elle exerce son poste de gardienne de but (contre les équipes de même promotion (Audoises, catalanes, héraultaises et gardoises).(photo 4 dans l'équipe de Trèbes comme gardienne)

article.jpg

                           Son engagement dans le volontariat du service civique

Dès sa première jeunesse son option prioritaire, son grand père pharmacien local, l’ayant peut être involontairement, conditionnée dans un engagement de soutien aux gestes qui sauvent ou pour des actions de solidarité. Elle s’engagera dans les SPV (sapeurs pompiers volontaires) sous la direction du chef de corps Eric Marcérou. Marie Laure aura à cœur tout ce qui contribuera aux actions de prévention, prévision, formation pour la sauvegarde des personnes des biens et de l’environnement en renfort également aux services de secours

Elle a toujours eu conscience de la situation d’urgence ou de crise se sentant en elle même toujours dans le volontariat du service. Actuellement elle a obtenu son grade de sergent, occupant le poste de chef d’équipe sous la direction du chef de corps Jean Pierre Garel.(Photo 5 et 6)2009.03.05 005.jpg06.12..08 004.jpg

Nous ne pouvons que lui adresser toutes nos félicitations et compliments

29.01.2017

Non la Fount’introuse n’est pas éveillée

photo réalisée par notre compatriote MICHEL Messina2017.01.27.jpg

Les fortes pluies tombées dans la région fabrezanaise venues de l’est ont donné le premier emploi au barrage effectué lieu dit Montredon sous Notre dame ; Cette image est quelque peu trompeuse car on pourrait croire que la Fount’Introuse s’est réveillée. NON !Au lieu dit Le naissant, les résurgences ne sont pas encore sorties. Va falloir attendre les pluies venant du Cers.

25.01.2017

Une famille au service des sapeurs

Une famille au service des sapeurs pompiers en Corrèze

2017.01 (3).JPG

 

 

photo: la cérémonie en présence des officiels et du corps des sapeurs pompiers du village de CORREZE en Corrèze

C’est dans les quotidiens du village de Corrèze que nous avons relevé les éléments que nous publions avec toute notre modestie concernant une famille à descendance fabrezanaise, puisque les parents de celle-ci sont nos anciens compatriotes (M André Carreau et son épouse Christine née Pueyo et les grands parents votre correspondant de presse local et son épouse).

Ci après nous vous présentons les récipiendaires

IMG_3520[1].JPG2017.01 (5).JPG

IMG_3501[1].JPGUne cérémonie avait lieu à l’espace culturel du village de Corrèze en Corrèze en présence du groupe de sapeurs pompiers locaux, où le président du service départemental d’incendie et secours M.Labbat a remis le grade d’adjudant au sergent Cédric Delannoy,(infirmier à l’hôpital de Tulle) ; le grade de sergent a été remis par le maire de Corrèze à son épouse Marion née Carreau (maître nageur à la piscine municipale de Tulle). Tous deux ont intégré le corps des sapeurs local en 2002 aussitôt après leur domiciliation au village. Nous soulignons que leur fille aînée Lou 11ans est intégrée depuis septembre dernier à la section des Jeunes Sapeurs Pompiers de Corrèze comportant 19 éléments

PHOTOS 2: remise du grade d'adjudant à Cédric Delannoy- 3- remise du grade de sergent à Marion Delannoy née Carreau. 4-Lou 11 ans 1ère à gauche tenant la gerbe 

Nous tenons a féliciter ces valeureux sapeurs corréziens pour leurs services qu’ils apportent à leur groupe