22.04.2013

Un sujet préoccupant : la disparition des abeilles

abeille-sur-aster16.jpgJeudi soir a eu lieu la projection mensuelle Cinéchanges au Foyer Rural. Le film "La Dernière des Abeilles" de Rafael Gutierrez a attiré 40 personnes touchées par la gravité du sujet.


Le documentaire était très qualitatif et informatif. Nous avons appris que dans le monde il existe 20000 espèces d'abeilles (dont 2000 en Europe et 1000 en France). Une seule espèce est "semi-domestique" : l'Apis mellifera;  les 19999 autres espèces sont des abeilles sauvages qui soit vivent en colonies ou seules. 37% de notre alimentation provient du travail de pollinisation des abeilles. Elle est essentielle pour la reproduction des plantes et représente un poids de 153 milliards d'euros dans l'agriculture mondiale (10%). La pollution environnementale et principalement les produits utilisés par l'agriculture intensive: pesticides (insecticides, herbicides, fongicides) et fertilisants sont responsables de la disparition des abeilles. Les apiculteurs et les scientifiques pensent que ces produits chimiques et toxiques perturbent les abeilles qui ne peuvent retrouver leur ruche ou leur lieu de nidification. Les couvains ne sont plus nourris et meurent, et donc la reproduction est menacée.


Le débat qui a suivi, était riche d'enseignements et a permis de nous poser de vraies questions. Et chez nous, qu'en est-il? 2 apiculteurs amateurs étaient présents et ont confirmé le désastre de ces 2 dernières années. Ils ont perdu 70% de leurs ruches. Leurs collègues de Fabrezan (estimés à 8 autres apiculteurs amateurs) auraient essuyé les mêmes pertes. Qu'en est-il de la responsabilité de ceux qui produisent et répandent des produits dangereux? On apprend aussi que les insectes sont plus résistants que l'homme; alors si l'abeille est en déclin, est-ce donc pire pour l'homme? On ne peut que faire des parallèles entre ces insectes butineurs et les êtres humains travailleurs.


Et qu'en est-il de la qualité du miel? Comment pouvons-nous, chacun d'entre-nous, contribuer à renverser la tendance? Peut-être déjà à gratouiller nous même les herbes folles de nos villages plutôt que la pulvérisation d’herbicides dans leurs rues? La liste est longue. Peut-être initier notre village "vert" ou les Corbières à "Respecter la Nature" pour la santé de tous et l'avenir de nos enfants?
Pour le mois prochain, il a été décidé par vote à main levée de visionner le film "Méditerranée: le grand déversoir", encore un grand sujet, qui touche notre âme et nos tripes."
Photos

1- Image qui ne devrait pas disparaître de notre vie

 

2013.04. (avr.) 18 006.jpg

2-Le public intéressé par la projection du documentaire. 

09.02.2013

16 février la Compagnie Les Simonins présente Secrets de famille

L’Association Culturelle Vacarme, propose dans la salle des fêtes de Fabrezan, samedi 16 février à 21h00 un spectacle présenté par la compagnie Les Simonins.

« Secrets de famille » nous dévoile avec humour les fêlures et les fragilités des habitants de l’au-delà qui hantent le cimetière d’un village imaginaire.

06:00 Publié dans spectacles | Lien permanent | Commentaires (0)