02.08.2013

Au Festival de Musique Ch.Cros

 

image[2].jpeg

Samedi 3 août dans le programme du 11ème Festival de musique Charles Cros Funk Afro-Maghreb  à 23h présentera Ifriquians lequel vous emmènera en voyage avec sa musique vous emportant par ces rythmes dansants et lancinants, avec ses mélodies issues de l’immigration. Ce groupe toulousain cosmopolite présente un mélange électrique et éclectique au chant épicé

Photo Le groupe toulousain Ifriquians

27.07.2013

2-3 et 4 Août Onzième festival de Musique à Fabrezan

Durant trois journées  du 2 au 4 août aura lieu à Fabrezan Chapelle de Notre Dame, le 11ème Festival de musique  où la présidente Michelle Lee, sa fille Sophie et le bureau du festival Charles Cros tiennent à vous y inviter et participer. Les concerts de ces trois journées sont entièrement gratuits, en voici le programme :

                                        Vendredi 2 août

19h00 Vernissage avec Jacques Colin (violon) improvisation libre 20h30 : Les soeurs trombone (trio comique musico théâtral) un savoureux mélange d’arts de la scène, et de cinéma 21h00 :Trio Pepe et The Bordellos Nos amis très belges sont là chansons nostalgiques, classiques, pop, swings et émotions. 23h00 Guest « Kenny The Legend, Rock et Roll Blues.

                                         Samedi 3 août

 

image[2].jpeg

Photo: Ifrquiansi

21h00 Bekar. Chanson Rock-Fusion . Les rythmes ska-rock succèdent aux tangos finky et aux mélodies festives. Prêt à danser.- 23h00 ;Ifriquians Funk Afro-Maghreb Rythmes dansants et lancinants, des mélodies issues de l’immigration.

                                        Dimanche 4 aôut

photo[1].JPG17h00 : Dimitri Maslennikov (violoncelle) d’origine russe, l’un des plus en vogue violoncelliste solo en France et en Europe vous présentera les grandes œuvres de  JS Bach, Kodaly,Schwarz. 19h30 :Guest Michel Aubenas Blues. 21h00 :Negro-Spiritual-Gospel-Blues

Musique Afro-Américaine du Sud

Renseignements complémentaires :www.festivaldemusiquecharlescros.com ou 0683115772

Bar et restauration. En parallèle Expo-sculptures Robert Cros, Photo

Dimitri Maslennikov

23.04.2013

Michelle Lee et Christine Tranchant en concert le 1er mai à Fabrezan


jlb_9071.jpg

Michelle Lee, flûtiste:

Artiste renommée pour l’expressivité de son vaste répertoire, elle est une des plus importantes flûtistes d’Europe. Elle y donne régulièrement des concerts ainsi que dans de nombreux autres pays à travers le monde tels que le Sri Lanka, l’Inde, l’Australie, La Nouvelle Zélande, l’Afrique du Sud et la Malaisie. Elle joue également en soliste avec différents orchestres tels que l’Orchestre Philharmonique de Moscou, et c’est dans le cadre de programmes diffusés par la BBC qu’elle a enregistré les plus grandes pages de la musique pour flûte, en particulier la musique française. Elle s’est déjà produite dans le midi, actuellement son lieu de résidence, entre autres à l’abbaye de Fontfroide, Azille et Narbonne.

Sa grande compréhension artistique de la musique et sa quête incessante de perfection technique et musicale lui ont permis d’acquérir la formation la plus étendue et la plus approfondie qu’il ait été donné de suivre aux flûtistes de sa génération. Elle a étudié la flûte à bec, la flûte traversière, le piano et la composition dans les meilleures académies de musique d’Europe : le Royal College of Music à Londres, l’Institut Robert Schumann à Düsseldorf, le Conservatoire Béla Bartók et l’Académie Franz Liszt à Budapest. Elle a d’ailleurs inspiré plusieurs compositeurs dont l’illustre musicien hongrois György Kurtág.

C’est en qualité de professeur invité, que depuis de nombreuses années, elle exerce tant auprès d’élèves débutants que d’étudiants en fin de cycle. Particulièrement spécialisée dans la préparation aux concours, elle a d’ailleurs soutenu une thèse de pédagogie à l’Université d’East Anglia.

En 2003, elle se trouve à l’origine de la création du Festival de musique Charles Cros à Fabrezan. Ce dernier obtint un tel succès qu’il est maintenant considéré comme une tradition chaque année.

Christine Tranchant , organiste :

Ayant commencé dès l’âge de cinq ans l’étude du piano, elle a été formée au Conservatoire National de Région de Toulouse où elle a obtenu les diplômes supérieurs d’analyse, piano, harmonie, contrepoint, formation musicale, musique de chambre, pédagogie et notamment le Premier Prix d’orgue.

Parallèlement, elle poursuit des études après un baccalauréat scientifique à l’Université de Toulouse où elle obtient un DEUG, une Licence et une Maîtrise de Musicologie.

Après avoir bénéficié des conseils de Jean-Louis Bergnes, organiste titulaire des orgues historiques de la basilique St Nazaire de Carcassonne, elle devient élève de Michel Bouvard, titulaire des grandes orgues de St Sernin de Toulouse, professeur au Conservatoire de Paris et concertiste de renommée internationale.

Ayant passé deux diplômes d’État de professeur de piano et d’orgue et participé à des Masterclasses internationales, elle enseigne aux Conservatoires de Béziers et de Carcassonne l’orgue et le piano.

Christine Tranchant est titulaire des grandes orgues historiques de St Martin de Limoux, instrument construit par Pierre de Montbrun vers 1740 et restauré par J F Lépine de 1767 à 1772. Elle est d’ailleurs l’auteur d’un historique de cet orgue.

Eprises du mariage sonore de leurs deux instruments, les deux musiciennes jouent en concert depuis plusieurs années ensemble, pour leur plus grand plaisir et celui des auditeurs. Leur dernier concert à la Cathédrale de Carcassonne leur a d’ailleurs valu les éloges de la presse : « un très beau concert, un concert majestueux 

Programme

Francesco Maria Veracini (1690 1768) : Sonata Seconda en Sol Majeur

Georg Friedrich Haendel (1685 1759) : Concerto opus 4 n°6 1er mvt en Sib Majeur

Antonio Vivaldi  (1678 1714) Bach: Concerto en ré mineur BWV 596 : Largo

Wolfgang Amadeus Mozart (1756 1791) : Rondo en RéMajeurK373 Johann Sebastian Bach (1685 1750) : Toccata et Fugue en ré mineur BWV 565

Christoph Willibald Gluck (1714 1787) :  Danse des esprits bienheureux  extraite d’Orphée et Eurydice Johannes Brahms (1833 1897) : 2 Chorals:  Es ist ein Ros entsprun Herzlich tut mich verlangen

Arcangelo Corelli (1653 1713) : La Follia (Variations)

06:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

30.01.2013

Le Chiffon Rouge a conquis à Fabrezan un large public

 2013.01. (jan) 26 024.jpg

Ce sont près de 50 choristes de la chorale narbonnaise Le Chiffon Rouge qui se sont produits sur la scène de la salle des fêtes de Fabrezan. C’est sous la présentation de M. Bousquet de Villeneuve-des-Corbières, aux côtés de l’accordéoniste Baptiste Soum, et sous la baguette du chef d’orchestre Martine Vidal que s’est déroulée la soirée musicale.

En ouverture après quelques explications du présentateur, le groupe a entonné leur chant d’ouverture Le Chiffon Rouge. Durant près de deux heures se sont enchaînés des chants liés aux périodes révolutionnaires de 1971 (émeutes de Paris et de Narbonne) à 1968 où de nombreux anciens dans la salle avaient maintes fois entendus par leurs parents ou grands parents.  Parmi ces chants,  Le temps des cerises, La semaine sanglante, L’insurgé, Las barricadas, Gloire au 17ème, Le Midi bouge, d’autres liées aux insurrections espagnoles, El pueblo, pour avant le final, L’internationale chantée à quatre voix et terminer sur le chant d’ouverture où tous les choristes ont agité à bout de bras le chiffon rouge.

Le public a répondu après chaque morceau par des applaudissements soutenus, remerciant ainsi ces choristes qui ont mis tout leur talent dans leurs interprétations.

Photos

1Un final où les choristes ont agité leur chiffon rouge emblême de la chorale

2 Un large public composait l’assistance dans la salle des fêtes

 

2013.01. (jan) 26 021.jpg 

 

23.12.2012

Le concert de Noël du CMI a fait salle comble à Fabrezan

 2012.11 (dec) 19 005 [800x600].jpg

Mercredi dernier à 18h dans la salle des fêtes de Fabrezan plus de 250 personnes étaient venues prendre connaissance de l’évolution de leurs enfants accompagnés d’adultes (une centaine environ) au concert organisé par le Conservatoire de Musique Intercommunal de la Région Lézignanaise, sous la direction de Mme Nicole De Vaulx  ( Conilhac. L »équipe accompagnatrice de professeurs David Bouad (batterie), Nicolas Grauby (chant chorale d’enfants), Stéphane Lemasson (accordéon), Guy Marty (guitare), Gérard Poncin (piano), Christian Pomarède (Flûte, saxo, clarinette), Ludovic Roux (trompette, trombone) et la directrice précitée en éveil musical et flûte à bec)

Le public a su répondre par de chaleureux applaudissements après chaque interprétation du programme qui s’échelonna durant plus d’une heure trente. Les enfants dont certains frôlaient l’âge de 5 ans ont donné tout leur savoir et leur application dans la partition qui leur était attribuée. De la parade (ensemble de 5 caisses) au final où le solo de piston réalisé par le jeune lézignanais Florian Capdeville on ne peut que les féliciter tous sans exception. Une soirée gratuite, suivie du verre de l’amitié offert par les élus de la Communauté des Communes, qui a soulevé l’admiration de tous.

2012.11 (dec) 19 009 [800x600].jpg2012.11 (dec) 19 003 [800x600].jpg

1-Une salle comble

2- à la guitare sous la direction de Mme N.De Vaulx

3-le final des trompettes où Florian a fait son solo interprétant « douce nuit » 4-5- des élèves appliqués2012.11 (dec) 19 007 [800x600].jpg2012.11 (dec) 19 012 [800x600].jpg

06:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

22.09.2012

Sensationnel duo d’artistes piano et violoncelle en la chapelle de Notre Dame

 2012.09.15 005 [800x600].jpg

 Sous la responsabilité du fabrezanais Michel Battle,et de ses collaborateurs, l’Association Agir pour Bénarès rassemblait dans le cadre somptueux de la Chapelle de Notre Dame de Consolation, de nombreux sympathisants pour cette Association à caractère non  lucratif. A savoir la création de dispensaire de rues dans la ville de Bénarès en Inde.

Devant un public très nombreux et totalement conquis. Agir pour Benares après avoir réuni dans le parc, par un apéritif de réception suivi d’un repas très convivial, recevait en ce samedi 15 septembre en concert le duo Luperca.

Concert à l’intérieur de la Chapelle

  Talent et vituosité se sont exprimés dans un programme aussi varié qu’inattendu. Lorène de Ratuld, pianiste et Aurélienne Brauner, violoncelliste, remarquables solistes, ont uni leurs talents pour constituer un duo merveilleusement complice pour le plus grand plaisir de tous.

Le programme était à la mesure de leur ambition de s’ouvrir à toutes les époques et de faire découvrir des musiques peu connues. Après une première partie où baroque et classique, Bach, Schubert, se sont succédés, elles nous font entendre des œuvres beaucoup moins jouées, voire pratiquement inconnues, de deux compositrices de la fin du dix-neuvième siècle et de la première partie du vingtième : Rita Strohl et Nadia Boulanger. La sonate de Rita Strohl, qui concluait la deuxième partie et dont elles ont réalisé le premier et unique enregistrement, romantique et passionnée, a soulevé l’enthousiasme d’un public qui a décerné à ses interprètes une « Standing ovation ».

Suite aux incessants rappels l’œuvre de Saint -Saens (en bis) a conclu cette soirée inoubliable, plaisir que nous souhaiterions vite retrouver.

Grâces soient rendues à Luperca, la louve romaine mère nourricière des jumeaux célèbres, d’avoir réuni ces deux belles musiciennes.

Pour  ceux qui ont aimé ou voudraient les connaître ou en savoir plus, nous donnons ci-après leur site : www.lorenederatuld.com et www.aurelienne-brauner.net 

2012.09.15 009 [800x600].jpg

2012.09.15 012 [800x600].jpgPhotos

1-Michel Battle recevant ses amis dans un repas convivial

2-Un public enthousiasme les a comblés de rappels successifs

3-Nos deux virtuoses aux abords du chœur de la chapelle

03.09.2012

Le 15 sept à 21h concert au profit d’Agir pour Bénarès en la chapelle de Notre Dame

Le 15 sept. À 21h Concert au profit d’Agir pour Bénarès en la Chapelle de Notre Dame

Un concert au profit de l’association humanitaire Agir pour Bénarès propose cette année, avec la venue de deux concertistes internationales, un programme exceptionnel interprété par le duo Luperca.

L’Ensemble qui donnera un concert Chapelle Notre dame de Consolation à Fabrezan, porte le nom fascinant de DUO LUPERCA, nom de la louve qui selon la légende sauva Romulus et Rémus en les nourissant de son lait. L’assurance et la sureté qui sauva la vie des jumeaux est palpable chez les deux remarquables jeunes musiciennes, la pianiste Lorène de Ratuld, et la violoncelliste Aurélienne Brauner !

Soliste, chambriste, Lorène de Ratuld aime se définir comme une musicienne plurielle, passionnée par les répertoires insolites et la musique moderne. Son enregistrement Dutilleux-Beffa paru chez Ameson a reçu le Coup de Cœur de la prestigieuse Académie Charles Cros.

Née en 1979, Lorène de Ratuld intègre le CNSM de Paris dans la classe de Brigitte Engerer en 1996 et y reçoit en 2000 le Prix de Piano (mention « Très Bien » à l’unanimité, première nommée)... En 2004 et 2005, l’Académie Internationale de Musique Maurice Ravel lui décerne plusieurs prix...En sonate avec la violoniste Geneviève Laurenceau, elle remporte le Premier Prix au concours de musique de chambre Musiciens entre Guerre et Paix grâce auquel elle découvre la musique pour violon et piano du compositeur Lucien Durosoir qu’elle enregistrera par la suite chez Alpha, récompensé par un Gramophone Recommends.

Régulièrement sollicitée par France Musique et France Culture, Lorène de Ratuld a notamment joué à plusieurs reprises pour l’émission “Dans la cour des grands” (France Musique).

En 2006 elle a reçu le « Coup de Cœur » de l’Académie Charles Cros pour son enregistrement consacré à Henri Dutilleux et Karol Beffa.
Née en 1984 à Lyon, Aurélienne BRAUNER débute le violoncelle avec Paul Rousseau et poursuit ses études au CNR de Bordeaux dans la classe d’Etienne Péclard.  Dès l'âge de 13 ans, elle donne des récitals et joue en soliste avec orchestre. En 1999, elle est admise à l'unanimité au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSMDP) dans la classe de Philippe Muller et obtient son Prix en juin 2003 avec la mention Très Bien à l'unanimité......Lauréate de plusieurs concours internationaux, elle reçoit le prix d’interprétation au concours Lutoslawski à Varsovie en 2001 et un prix spécial à Markneukirchen (Allemagne) en 2005...

...Pour récompenser le début de sa carrière musicale, l’Académie des Beaux-Arts lui a décerné le Prix de la Fondation Simone et Cino del Duca 2009, partagé avec David Guerrier, Antoine Tamestit et Karen Vourc'h. Elle est lauréate de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation, promotion « Président de la République ». En 2010, elle donne un récital à Radio-France dans le cadre des concerts

 « Génération Jeunes Interprètes» … Aurélienne joue un violoncelle de Nicolas-François Vuillaume de 1859.

Classique et moderne, dans le cadre mythique et somptueux de ce site, le programme vous proposera : JOHANN SEBASTIAN BACH : NADIA BOULANGER :Sonate en Sol majeur, BWV 1027Trois pièces 

FRANZ SCHUBERT : RITA STROHL : Sonate pour Arpeggione en la mineur pour                 Sonate dramatique « Titus et Bérénice »

violoncelle et piano

Participation concert : 20 €  (enfants de – 12 ans : 15 €)

Apéritif et diner à 19 h 00 ( exclusivement sur réservation confirmée) : 15 €

 

Réservations diner :- par téléphone au 04.68.43.52.57  par courriel : contact@agirpourbenares.org


Plus d’informations : www.agirpourbenares.org


Tous les dons reçus sont utilisés pour la réalisation des objectifs de l’association à Benares.


Aurélienne et Lorène 2b_modifié-1.jpg( à gc).Lorène de Ratuld  Piano (à d.)Aurélienne Brauner Violoncelle