13.06.2015

Actes stupides et malveillants

IMG_1346[1].jpegMme Marianne Van’Heerdt nous  a fait savoir que certains individus ont dans la nuit du samedi 6 juin à dimanche 7, à une heure très tardive, plutôt matinale se sont emparés de l’enseigne de sa maison d’hôte, 31 avenue du Pont. Ce n’est que le lendemain qu’elle s’est aperçue que cette enseigne avait été jetée intentionnellement,dans le ruisseau de la Fount’Introuse (document joint). Sans accuser qui que ce soit, Marianne nous signale que certains faits divers se produisent lors de soirées d’association sportive ou autre, locale, organisant une soirée festive avec ou sans repas. Elle met l’accent sur les bruits divers sonores et nocturnes gênants, souhaitant que sa clientèle puisse profiter de repos dans le calme. En cas de récidive, elle se décidera d’en informer les autorités en la matière. 

09.04.2015

Chiens dangereux complément d’information

Suite aux publications journalistiques, certaines précisions complémentaires ou modificatives sont mentionnées ci-après : -Les chiens signalés en nombre de 4 s’étaient enfuis du local en l’absence du propriétaire. – Ces chiens ont en premier tué et dépecé le chat d’une voisine rue du Presbytère, puis se sont attaqués à un adolescent de 13 ans.- Les gendarmes de la brigade de Lézignan-Corbières prévenus aussitôt par la famille de l’enfant, sont arrivés en groupe avec plusieurs  véhicules très rapidement.- Ils ont aussitôt bouclé le quartier (de la Place République, la rue du commerce, l’église au quai d’Orbieu – Ils ont alerté par haut parleur la population du danger possible.- C’est à 13h30 environ que les chiens récupérés furent enfermés dans la maison. -Ils ont été amenés quelques instants après à la fourrière de Carcassonne en stage d’observation. Nous tenons à signaler la satisfaction de tous les riverains et renouveler toutes les félicitations de la population, aux forces de l’ordre qui ont participé à cette opération dans les meilleures conditions.

06.04.2015

Alerte à Fabrezan chiens dangereux échappés.

Dimanche de Pâques à 10h30

Deux chiens de race un rotveller et un stass classés dangereux ont échappé à leur propriétaire M.X quartier du quai d’Orbieu. Ayant tué le chat d’une voisine il a été fait appel à la gendarmerie de Lézignan, qui étant sur les lieux informe la population par haut parleur, à la prudence afin d’éviter un drame possible, « agression d’un enfant ou d’une personne valide »

Tout précision pourvant être communiquée dans la journée

 

Dimanche de Pâques à 14h30

Les chiens capturés mis en fourrière

Suite à notre info ci-dessus, concernant l’alerte donnée par la gendarmerie de Lézignan Corbières, aux chiens dangereux qui s’étaient enfuis dans le village, à 14h30 en ce jour de Pâques, le militaires ont récupéré les chiens dangereux et deux autres en divagation. Ces chiens ont été pris pour mise en fourrière à Carcassonne. Signalons que deux de ces chiens ayant tué un chat, ont dans la même matinée blessé, sans gravité un enfant de 13 ans. La population rassurée ne peut que remercier les militaires de la réussite dans leur intervention

02.04.2015

Premier avril : L’humour n’a jamais fait de mal à personne

Le traditionnel premier avril, pour ceux qui le pratiquent ou ceux qui le subissent, n’est pas si désagréable que cela. Au milieu des tempêtes de notre temps les quelques minutes de farce ne doivent être interprétées que dans la joie, la bonne humeur et le sourire. Le poisson de Tomas sur la chronique fabrezanaise était simplement qu’une petite truite d’élevage transformée  avec l’aide du système informatique de notre ère

01.04.2015

Thomas a réussi la prise extraordinaire en Orbieu

Voilà quelques mois depuis plus d’un an que de nombreux pêcheurs cherchent à prendre dans l’Orbieu une prise assez extraordinaire. Une imprenable, qui a échappé et cassé à maintes reprises des fils de plus de 30/100ème, Denis a vu le sillon de sa canne souvent partagé, Roger l’a piqué et tiré de longues minutes avant de casser, et Jean Marc avec son neveu Alexandre Président local de pêche, l’ont accroché souvent sans succès. Il faut dire que ce « démon » de rivière, se situait dans une « gourgue » trou de plus de trois mètres de profondeur où de nombreux embâcles en fond de rivière n’en facilitaient pas la prise. C’est en ce dernier jour favorable de mars, que ce jeune talentueux « pescofi » a réussi à le sortir de l’eau après plus de trois heures d’efforts. Il nous a avoué avoir remplacé son fil nylon par un cordage spécial acier que lui avait offert un ami pêcheur de chalut de Port la Nouvelle, avec hameçon aciéré triple Zéro ( de ceux qui capturent les congres de plus de 10kilos)

truite-fin.jpg

 et  comme appât un rat d’égout de plus de 250 grammes, capturé la veille dans un poulailler local. Sur la balance, cet étrange poisson, accusait  le poids de plus de 10 kilos et dépassé le mètre de la tête à la queue. Ferme pratiquant de chasse au petit et gros gibier, passionné en la matière, Thomas n’aura plus qu’à se mettre à table pour le consommer,avec ses copains, ses parents envisageant de le manger flambé au gril sur un lit de fenouil, arrosé d’un blanc des blancs couleur locale.

 

27.01.2015

Cambriolage à la caserne des pompiers et ateliers communaux à Fabrezan

Au matin de lundi 26 janvier, l’adjoint au maire Henri Paul Martin constatait après information du personnel communal, que les ateliers communaux et la caserne des pompiers de Fabrezan avaient été cambriolés durant la nuit de dimanche à lundi. Portails et portes d’accès avaient été fracturés. A l’atelier communal, tout l’outillage, matériel électrique et  groupe électrogène ont disparu, quant a la caserne des pompiers le bouleversement des placards laisse supposer à une recherche d’argent ou autre. Une enquête de gendarmerie est ouverte.

 

14.01.2015

Un moustique tigre capturé à Fabrezan

 

2015.01.11 005.jpg

Ces jours derniers (vers le 10 janvier 2015) au domicile de André et Louisette Galignier, un moustique rodait dans le couloir, après des moments de calme, celui-ci posé sur un vitrage ressemblant au moustique tigre, a pu patiemment être capturé et placé dans une boîte transparente. Le docteur Guiu (médecine générale) aussitôt informé l’a identifié comme ressemblant  au moustique tigre, (rayures nettes noires et blanches sur le corps, ailes franchement noires et mesurant moins d’un centimètre). Il porte également le nom de Aedes albopictus.

                                       

2015.01.11 011 (Copier).jpg

 

                                            Se protéger du moustique tigre

C’est avec un certain étonnement que ce fait est constaté en période hivernale, nous en informons par notre chronique nos lecteurs espérant que en période estivale ce moustique ne soit pas en développement croissant.

Le moustique tigre apprécie particulièrement l’environnement humain et colonise surtout les environnements urbains et péri-urbains. Dans ces environnements, le moustique tigre utilie toutes sortes de récipients et réservoirs d’eau artificiels (vases, pots, jouets, bidons, gouttières, toits plats mal frainés,… ). Pour lutter efficacement contre le moustique tigre, il est nécessaire de procéder selon plusieurs axes. Il n’y a pas une solution miracle, Pour vous protéger, la mesure la plus importante à prendre est d’éliminer de votre entourage toute source d’eau stagnante.

Photo CP 1-André Galignier présente le moustique capturé

2 En macro le moustique capturé

NOTA: L'article ci avant a été publié dans nos journaux le 12 janvier 2015

 Nous nous permettons de donner une réponse effectuée dans les journaux en date du 13 janvier 2015, par Jean Louis Gély (EID Méditerranée) apportant des précisions sur la nature du moustique capturé.

Publication ci après

 

img059.jpg