10.07.2013

Ils vont passer en 6ème

L’année scolaire 2012/2013 s’est terminée pour les 132 élèves de l’école Victor Hugo à Fabrezan. Pour la classe de Mme Pouytès, ce sont quinze élèves de CE2 qui ne seront plus scolaires fabrezanais, ils deviendront lézignanais pour l’année 2013/2014 dans leur nouvelle classe de 6ème.Nous vous les présentons (debout de g.à d) : Eva Marquez, Thomas Deshayes, Armandine Satgé, Perrine Combé, Valentin Dias, Blandine Estrade, Bastien Capoen, Lori Yesté et Jérémy Yesté ; (accroupis) Axel Tournier, Alexandre Devys, Charlène Rollet, Elias Fauré, et Axel Fontenaud (absent) Alexandre Hanart.

 

2013. (juil) 05 001 (Copier).jpg

 

Photo jointe :Futurs élèves de 6ème

 

06:45 Publié dans Écoles | Lien permanent | Commentaires (0)

06.07.2013

Magnifique final pour la section danse avec Florence Mignon

 

P1070213 (Copier).JPG

C’est sur ses dernières notes d’un final de la section danse du Frjep que Florence Mignon termine ses trois dernières années de bons et loyaux services à Fabrezan. La représentation de la section danse qui avait été prévue dans la salle de spectacles de Ferrals des Corbières, s’est déroulée à Fabrezan dans la salle polyvalente. Cette démonstration des enfants des classes maternelles, élémentaires et ados a été un succès malgré des conditions difficiles ( pas de limite de scène, spectateurs visibles) où malgré ce, costumes, paillettes, joie, sourires ont été tout de même au rendez-vous.

Bravo à tous ces petits danseurs tous bien intentionnés, qui vont eux aussi regretter le départ pour la section Azille, région narbonnaise, de leur animatrice Florence qui grâce à son dynamisme et bonne humeur les avait conquis. Bravo aux enfants pour leur tenue dans ce spectacle et meilleurs vœux de réussite dans la carrière de Florence

 

P1070103 (Copier).JPG

 

Photos

1L’ensemble des jeunes a conquis le public

2Les tout petits ont été merveilleusement applaudis

12.04.2013

Prévention routière et permis vélo pour les CM1 et 2

 

2013.04. (avr.) 08 002.jpg

Après le permis piéton, dans le cadre de la prévention routière, le gendarme Chauvet a effectué le lundi  8 avril la sélection pour le ou les candidats devant être qualifié lors des finales départementales devant se dérouler à Palaja

Tout d’abord la matinée en classe des CM1 et CM2, a porté sur la pratique théorique, panneaux du code de la route, sécurité à vélo ainsi qu’à voiture afin de sensibiliser les élèves sur les dangers permanents que l’on rencontre.

L’après midi fut consacré à la pratique, où les 31 élèves ont pu se tester dans la maîtrise de leur vélo, aussi bien dans leur agilité sur un parcours matérialisé d’astuces et complications, que sur le freinage. Tous ont accompli leur épreuve avec beaucoup de sérieux et d’application. Deux élèves ont atteint le sans faute en un temps record marquant leur assurance à vélo ce sont Elias Faure (Villerouge la Crémade) et Loris Yesté (Fabrezan) 

2013.04. (avr.) 08 011.jpg

 

Photos

1-Théorie en classe de CM1 et 2 avec le gendarme Chauvet

2-Tous prêts pour la sélection

3-Elias Faure zéro fautes en fin de parcouus

4-Elias Faure et Loris Yesté sélectionnés pour les finales départementales

 

2013.04. (avr.) 08 007.jpg

 

2013.04. (avr.) 08 012.jpg

06:00 Publié dans Écoles | Lien permanent | Commentaires (0)

11.04.2013

Jugement et crémation de Cygaa Diabolykus

 

2013.04. (avr.) 01 024.jpg

Dans notre édition précédente nous avons énoncé le déroulement du défilé carnavalesque des écoles sous le mauvais temps.  Nous ne pouvions grouper l’évènement le plus remarqué et exceptionnel vu la circonstance, de la crémation de Cygaa Diabolykus (cigale malfaisante) précédée par le jugement de celle-ci. Bien que désinvolte elle a créé d’énormes méfaits. Qui développés par les avocats de l’accusation (élèves de CM) ont su inclure dans leur texte toutes leurs invraisemblables imaginations méritant des éloges.

« Cygga te voilà fort étonnée lorsque la crise t’a assommée. Tu es allée dans le monde entier, crier, racketter, impressionner, maltraiter, menacer….tes larmes de crocodile ont fait déborder l’Orbieu, entraîné l’Europe dans la crise, déconcentré l’équipe de France de rugby avec tes chants de sirène ,blessé Michalack avec tes pattes gluantes, rendu les citoyens malades de tes éternuements,remplacé du boeuf dans le cassoulet par du cheval, provoqué la guerre au Mali,mis le feu dans des cheminées, assoiffé les africains de ton chant ayant fait durer la chaleur de l’été, de tes battements d’ailes tu as fait envoler toutes nos bonnes notes.

Responsable de nos malheurs qu’as-tu à dire pour ta défense ? »

Sans parole, les ailes trempées du ruissellement de la pluie, acceptant sans broncher sur son char le sort qui lui était réservé, seule la conclusion de ce tribunal juvénile ne pouvait qu’être appliquée « Tu t’es bien amusée toute l’année, et bien maintenant tu seras  brûlée »

La foule était restée présente pour cet événement, se réchauffant des flammes d’un carnaval n’ayant vécu qu’un samedi d’avril où même le temps n’a pas pu contrarier l’ambiance d’une jeunesse scolaire qui mérite d’être complimentée, ainsi que parents et enseignants qui ont géré à bien cette soirée. Ce n’était pas fini puisque soixante kilos de moules de méditerranée servies « à la bonne franquette » en mouclade sous le préau des écoles pour une centaine de convives, parents enfants et enseignants, avaient  bien mérité de ce final carnavalesque 2013 encore sous la pluie.

 

2013.04. (avr.) 01 029.jpg

1- Le jugement par les élèves sous la pluie

2-Les flammes de Cygaa Diablolykus ont réchauffé tout l’entourage

10.04.2013

Carnaval ils ont bravé le mauvais temps

 

2013.04. (avr.) 01 022.jpg

Reporté à ce dernier samedi, le carnaval des écoles se voyait à nouveau contraint à un nouveau report. Parents d’élèves, enseignants et scolaires ne se sont pas découragé pour autant malgré « les giboulées de mars » perçues en avril.

Dès 15h les chars étaient en piste à l’ancienne gare, les enfants prenaient place, l’entrain était lancé, pour un tour de ville avec cette année en char de tête remplaçant le Fabricius ancestral, une cigale dénommée Cygga Diabolykus, dame désinvolte accusée de la crise et des divers méfaits. Ce char était conçu par les scolaires eux-mêmes des maternelles aux CM2.

2013.04. (avr.) 01 014.jpg2013.04. (avr.) 01 015.jpg

Suivaient dans la lignée, ceux des parents d’élèves, du jazz et le pous-pous, celui de Villerouge la Crémade avec son gramophone de Charles Cros, un char ferralais (La guiitare) avec en fin de défilé celui de la musique.

De très nombreux enfants ainsi que parents, masqués évoluaient dans le cortège malgré les averses pluvieuses ne leur provoquant dans une gaie ambiance aucun refroidissement.

Le tour de ville effectué, le final a généré une animation toute particulière où enseignants élèves et parents se sont adaptés au mauvais temps, avec « Le jugement et la crémation de Cyggas Diabolykus » qui sera le précédent sujet de notre chronique

2013.04. (avr.) 01 017.jpg

1 malgré la pluie ils ont décidé  à faire le défilé

2 et 3 - Parents et enfants s'étaient aussi déguisés

4-Le pous pous

5 sous la pluie le défilé traverse le village

 

2013.04. (avr.) 01 022.jpg