21.10.2016

Le 3ème âge endeuillé

PECHMARTY F. 12 07.jpg

C’est avec tristesse que nous apprenions lundi17 octobre le décès de notre compatriote Françoise Pechmarty survenue en maison de retraite à Carcassonne à l’âge de 90 ans. Fançoise était très estimée de tous, d’une grande gentillesse et malgré les malheurs qu’elle a subis dans sa vie, elle avait fait face avec une tenace volonté. Membre depuis de nombreuses années au club du 3ème âge, elle laissera au près de ses amis(es) d’immenses regrets.

Par notre chronique nous présentons à la famille de son fils Michel, son épouse et leurs deux enfants David et Christelle, aux familles de ses petits enfants Patrice, BrunoTalercio, Sébastien Pexchmarty, leurs épouses et enfants, à son frère Jean Lorente, sa belle soeur Mme  Sylvette Pechmarty, son beau frère, notre compatriote Paul Pechmarty nos plus sincères condoléances

Ses obsèques religieuses auront lieu en l’église de Fabrezan suivies de son inhumation au cimetière local mercredi 19 octobre à 16h00.

Photo : Françoise Pechmarty née Lorente

04.10.2016

Jeannot Bonnafous nous a quittés à 84 ans

20160707_191250.jpg

 

Né à Caudebronde (11) en Mai 1932, Jean Bonnafous,appelé communément Jeannot, s’est éteint en maison de retraite à Talairan ce dernier jour de septembre. Après sa scolarité il s’était impliqué dans la culture du vignoble de ses parents. Marié puis veuf, il eut deux enfants Bernard et Marie-Line actuellement décédée. Jeannot était un travailleur inlassable, et d’une très grande sympathie.

A son fils Bernard et son épouse Géraldine née Martin, ses deux enfants Ludovic et Solenza, à son petit fils Sébastien Martinez, ainsi qu’à tous ceux que ce deuil afflige nous présentons nos plus sincères condoléances. Pour ses obsèques une messe sera dite à 11h00 en l’église St-Vincent à Fabrezan suivie de l’inhumation dans le caveau familial de Caudebronde mardi 4 octobre à 11h

20.07.2016

Notre directrice scolaire endeuillée

 

Nous venons d’apprendre ces jours derniers du village d’Arquettes en Val, le décès de M.André Pouytès survenu à l’âge de 83 ans, viticulteur en retraite.

Nous tenons à présenter à sa veuve Mme Elise née Delarose, à Mr Christian Labit son gendre et Mme Pouytès Labit, sa fille Directrice d’écoles de Fabrezan, leurs deux enfants Romaric et Dimitry, ainsi qu’à la famille de son autre fille M Frank et Mme Sandrine Canet née Pouytès, leurs deux enfants Joris et Lauriane ainsi qu’à toutes les personnes éprouvées par ce deuil nos plus sincères condoléances. Ces obsèques religieuses ont eu lieu au village d’Arquettes en Val samedi 16 juillet.

15.07.2016

Maguy Bonail nous a quittés

Samedi 2 juillet 2016 notre village apprenait le décès de Mme veuve Maguy Bonail, née Feuilla survenue à l’âge de 85 ans. Née d’une vieille famille fabrezanaise, en décembre 1930, elle avait effectué sa jeunesse et ses années scolaires dans notre cité.

Mariée avec René Bonail, employé aux PTT le couple eut trois filles deux jumelles en 1954 et la dernière en 1956. Maguy sa vie durant demeura mère au foyer.

Par notre chronique, nous tenons à présenter à ses filles Claire retraitée de l’URSAFF épouse Martin Francis, leur fils Sébastien, Elise retraitée de France Télécom,et leur fille Céline, Marie Enseignante à l’école des Mines universitaire de Paris,ainsi qu’aux familles éprouvées par ce deuil, nos plus sincères condoléances.

Ses obsèques religieuses ont eu lieu mardi 12 juillet où de nombreux parents et amis l’ont accompagnée à sa dernière demeure au cimetière de Fabrezan

12.07.2016

Néné Communay nous a quittés

COMMUNAY E 10 04 1.JPGeu  C’est avec tristesse que nous apprenions vendredi 9 juillet le décès de notre compatriote Edward Communay appelé communément Néné. Viticulteur en retraite, amoureux et passionné de la chasse il était d’une grande gentillesse très estimé et très populaire. Ses obsèques civiles ont lieu à Fontcouverte son pays natal lundi 11 juillet à 16.H30 ou de très nombreux parents et amis sont venus lui témoigner un dernier hommage.

Nous présentons nos plus sincères condoléances à son épouse Léonne née Martre, à son fils Didier (Carcassonne) aux familles de ses frères et soeurs Geneviève veuve Durand, Ghislain et Ginette (Fabrezan) ses beaux frères et belles sœurs : André Martre (St-Christol les Alès) Francine Veuve Prodocimi ( Castelnaudary), Thérèse Martre(Nîmes) ainsi qu’ à tous ceux que ce deuil afflige

07.04.2016

Figure emblématique fabrezanaise Robert Blanc nous a quittés

P1020120 (Copier).JPG

Bon voyage Robert…voilà ce que nous aurions pu répondre à l’annonce peu joyeuse de la disparition le 31 mars dernier, exilé volontaire à l’Île de la Réunion, ceci à la veille de souffler  ses  74 bougies. Robert a marqué sa vie durant, tous ceux qui l’ont approché : à commencer par ses camarades de classe  à Fabrezan,  qui se souviennent de ses blagues potaches, ou de ses coups de gueule de son père Edmond, appariteur local, lorsqu’il lui courrait après. Ou encore des générations d’élèves qu’il a formées en Algérie, après l’Indépendance, puis à Berlin au temps du Mur. C’était un passionné en tout, parfois même excessif, soit dans le bridge, où le rugby, malgré un manque de lien dans ses deux pratiques, l’esprit de stratégie et d’enjeu  enthousiasmait ce gentlemen aux jeux de main. Pour lui, après le coup de sifflet final il aimait et se donnait entre copains aux joies de la 3ème mi-temps.

Robert a passé la fin de carrière d’instit dans l’Île de la Réunion, avec une liberté de corps et d’esprit, qui lui allait comme un gant ainsi qu’à sa compagne, en aucun cas il ne portait de chaussures fermées. Privé de pratique au rugby comme joueur, il s’est spécialisé dans l’arbitrage, et fit partie des instances officielles du XV Réunionais. Au bridge sa vivacité d’esprit ne lui a jamais fait défaut, au point de le conduire à Pékin pour les premières Olympiades des jeux de l’Esprit.

Fabrezan c’était son village, celui de ses parents, de ses amis, souvent il profitait de ses congés pour y séjourner, profitant des fêtes locales pour s’exprimer par ses participations comme durant les Journées symboliques de 1900. Son parcours, sa belle course « good game » est un bel exemple sur lequel il est difficile d’écrire le mot Fin. Ne l’écrivons pas, ça lui aurait tellement fait plaisir de nous faire encore une bonne blague.

Par notre chronique nous tenons à présenter aux familles de ses enfants Sophie, (agent de voyage à Toulouse), Cécile (professeur des écoles à l’Union 31), Stéphane (pizaïolo à Fabrezan) à ses petits enfants, Chiara, Jeanne, Marius, Alric et Paula), ainsi qu’aux parents et alliés affligés par ce deuil, nos plus sincères condoléances. Son incinération a eut lieu le 4 avril, à La Sabine (La Réunion), suivie de la dispersion de ses cendres dans l’Océan Indien.

30.03.2016

Mme Yvette Subias nous a quittés

IMG_2370.JPGLe 26 Mars 2016, nous apprenions de Treilles en Gatinais (45) le décès subit de Mme Yvette

 (Veuve André Estrade Fabrezan) généralement connue à Fabrezan sous le nom de Mme Subias. Née  à Salles de Belves (Dordogne) en 1930, elle était venue avec son mari prendre l’épicerie  à Fabrezan, l’Abeille Audoise qu’ils ont exercé durant près de 40années. A sa retraite en 1995, elle s’était retirée à Narbonne et venait très souvent à Fabrezan, chez des amis participant aux animations d’associations locales.

Elle est décédée subitement chez son fils Patrick (retraité des finances publiques), domicilié à Treilles en Gatinais (45 Loiret).

Par notre chronique nous présentons à son fils et son épouse Eliane née Azéma (native de Fontcouverte), à leurs deux filles Sandrine et Virginie, ainsi qu’aux parents et alliés, nos plus sincères condoléances. Ses obsèques auront lieu à Treilles en Gâtinais, suivie de son incinération le jeudi 31 mars dans la plus stricte intimité.