14.09.2012

Tristounette ouverture de chasse au petit gibier

2012.09.09 006 [800x600].jpg

Le président et deux amis se sont contentés de leur bredouille.

Qualificatif résumant ce qu’a été la journée d’hier pour les chasseurs de petit gibier, devenus de moins en moins nombreux, due également à la « fièvre » du sanglier, pour laquelle la journée du dimanche 9 septembre n’a pas été chômée à ses fervents adeptes.

Le temps brumeux, beau certes, n’a pas été favorable, mais la chasse proprement dite n’est pas seulement le plaisir de tirer sur un gibier se faisant de plus en plus rare, mais celui de parcourir la campagne, faire sortir ses chiens, se rencontrer entre amis, avec celui de se détendre de la vie quotidienne.

Mais que peut-on rencontrer et tirer ?, sachant que perdrix, faisan et lièvre ne seront autorisés qu’après les vendanges : le lapin a subi une forte mortalité en novembre 2011, sa reprise s’annonce difficile en maints endroits. Les migrateurs (  à part la tourterelle), bécasses, palombes, grives et merles ne sont pas encore au rendez-vous, le gibier d’eau est aussi insignifiant.

Alors attendons des jours meilleurs, et si pour les nemrods qui ont fait cette ouverture, malgré la bredouille, pour certains la nostalgie des années 50 à 60 du siècle dernier aura été dans leurs souvenirs, comme une simple consolation.

2012.09.09 003 [800x600].jpg2012.09.09 005 [800x600].jpg

1-Sortir trois springers de trois générations est plaisir pour René J.

2-Des perdrix viennent de s’envoler, pas question de tir pour Denis et Christian

24.05.2012

Énigme pour un chien perdu ayant puce incorporée

Ces jours derniers notre compatriote Chantal Bergès, dont on connaît sa compassion pour les chiens perdus ou égarés, a récupéré aux abords de l’ancienne gare une magnifique chienne griffonnée. Après l’avoir restaurée, elle a informé un vétérinaire lézignanais qui lui a annoncé que cette chienne avait une puce incorporée au poitrail. Par traçabilité informatique, cette chienne s’appelle Doly, est née en 2008. Il a été fait appel au propriétaire initial ( un éleveur toulousain) qui l’a vendue et se dit ne pas se rappeler son acheteur éventuel.

Alors que reste-t-il à faire, sachant que Chantal malgré son élan de pitié, aimerait trouver une solution. 1-la confier à la SPA s’il y a possibilité de place, 2-la relâcher dans la nature comme cela aurait put être le cas précédemment. Une question se pose : puisque cette chienne qui a eu une valeur marchande pourquoi l’éleveur toulousain ne veut-il pas la récupérer ? . Il y a peut-être d’autres solutions, l’une d’elles serait qu’un chasseur ou une personne bien intentionnée ne la récupère auprès de Chantal, dans l’attente que le vrai propriétaire (l’acheteur présumé) ne se fasse connaître

2012.05.20 003 [800x600].jpg Chantal nous présente quelques jours après sa trouvaille Doly griffonne de 4ans

 

 

Grâce à cet article inséré dans nos journaux de mardi 22 mai nous annonçons:

Doly a retrouvé son propriétaire

Dans notre chronique de mardi 22 mai nous lancions un appel pour Doly, chienne griffon trouvée et récupérée par Melle Chantal Bergès à Fabrezan. Il n’en fallait pas plus pour que son propriétaire, demeurant à de Villesèque des Corbières se manifeste, heureux de retrouver sa compagne de chasse ayant quitté son chenil une semaine avant.

On ne peut que remercier Chantal de s’y être intéressée, et se féliciter de l’information de presse ayant permis la récupération de Doly par son propriétaire

 

08.05.2012

Inter-chasse : des miradors pour plus de sécurité

Le président René Taillan s’est toujours fixé dans ses objectifs la sécurité en terme de chasse. Président de l’AICA réunissant Fabrezan, Camplong et Ribaute, René soucieux à ce qu’il n’arrive pas d’accident durant la saison, en plus de la réglementation officialisée par la Fédération, met tout en œuvre pour remédier à l’insécurité.

Mai 2012 c’est la construction de dix miradors qui doivent être placés dans le lieu de la grande pinède de Villerouge. Pour cela il faut de la main d’œuvre, assez facile car il y a des bonnes volontés, du matériel, là, des préposés recherchent la récupération ( ce jour là Malet-Sala ont fait le nécessaire), des soudeurs (Maninc et Chone de Blomac sont qualifiés pour), des charpentiers-menuisiers ( les retraités Taillan et Cros en ont les compétences). Dans l’aire du Moulin, petit à petit le parc des miradors prend tournure, il faudra ensuite des transporteurs, des installateurs sur place, le programme s’établira ensuite en raison des convenances de chacun pour atteindre le jour J (ouverture en août) avec des miradors conçus avec échelle d’accès, plate-forme de tir, siège d’attente ( éléments complémentaires de confort).

Déjà quelques dégradations

Le président a tenu à nous informer que sur le territoire de Camplong où 2 miradors avaient déjà été installés en limite des Communes de Moux-Fontcouverte, leur destruction a été constatée prouvant ainsi la bêtise et le sectarisme de certains individus mal intentionnés.

Vide grenier de l’AICA

Dimanche13 mai un vide grenier sera effectué sur la grande esplanade de l’Ancienne Gare de Fabrezan. Pour tous renseignements s’adresser aux présidents de chasse René Taillan et Jacques Dessales 04.68.27.32.91 ou 04.68.43.51.90

2012.05.05 003 [800x600].jpg2012.05.05 001 [800x600].jpgPhotos

1-     Les charpentiers Taillan (Président et Cros)

2-     Les soudeurs Maninc et Chone de Blomac

3-     Les récupérateurs en matériel occasion Malet-Sala2012.05.05 005 [800x600].jpg

01.04.2012

Boule et chasse au pays de G.Cros

Pétanque

A la dernière assemblée C. Dassieux a été élu à l’unanimité comme président de la Boule Pétanquaise Fabrezanaise, avec comme secrétaire A.Carreau et trésorier Pech-Marty. En cours d’assemblée, de nouvelles décisions ont été adoptées : Concours nocturnes : contrairement aux saisons passées débutant le 1er mai, la saison 2012 débutera au premier jour calendaire du 2ème trimestre de l’année, c’est à dire ce soir Dimanche avec concours gratuit pour tous, en doublettes à la mêlée ( prix vin, pâté et volaille). Les semaines suivantes les concours en doublettes formées auront lieu les vendredi comme à l’habitude. Les engagements seront arrêtés à 20h30 précises, le tirage au sort commencera impérativement à 21h. La dernière partie jouée en 11 points se terminera quel que soit le score aux premiers coups de minuit ( cause d’économie d’énergie électrique pour la Commune)

Cotisations : Le prix des cotisations 2012 sera de 40 euros par joueur de plus de 12ans avec l’innovation 4x4 (pour chaque sociétaire 4 concours gratuits par mois pour les 4 premiers mois mai à août).). Les licences restent sans changement

Pour aujourd’hui, engagement soit par téléphone au 04.68.43.55.92 ou avant 20h30 au Boulodrome de la Gare


Chasse 

Cet après-midi, le président Départemental de la Fédération de Chasse M.Bastié, sera accompagné de gardes fédéraux, des présidents fabrezanais Jacques Dessales et René Taillan, invitent les chasseurs de gros gibier qui le désireraient à assister au lâcher exceptionnel de 4 chevrettes et d’un chevreuil mâle, dans la réserve naturelle des Côtes et de la Combe de la Frau englobant : partie des Communes de Fabrezan, Ribaute et Camplong. Le départ en co-voiturage 4x4 se fera dès 15h00 devant le monument aux morts.

Le lâcher aura lieu vers 17h. Sur place le plus grand silence devra être respecté. Renseignements au Téléphone 04.68.27.32.91

14.03.2012

Souvenirs de chasse

Si le corps humain physiquement, suit en patience le temps qui passe, l’esprit reste accroché aux bons moments passés, lors de périodes le plus souvent favorables. N’est-il pas agréable à ce sujet de converser avec l’un de vos amis, également touché par la nostalgie, vous évoquant, gestes à l’appui, certains bons moments ; c’est peut-être avec bien des regrets, mais très agréablement qu’il vous en cite quelques uns, de ceux qui lui restent en tête.

 

En voici l’un d’entre eux, raconté par Edward (notre ami chasseur communément appelé Néné) pouvant nous paraître exceptionnel, voire insolite et peut-être unique : « j’avais 15 à 16 ans, veille de prendre mon permis de chasse, lorsque accompagnant mon père, un jour d’ouverture au lieu dit Contat, un perdreau part à une vingtaine de mètres de lui, plongeant dans le vallon. Le coup de feu tiré par mon père fait mouche. Mais dans la direction de l’autre côté du vallon à environ une soixantaine de mètres dans les garrouilles ( chêne hermès), j’aperçois quelque chose bouger, s’agitant irrégulièrement. Le temps que mon paternel ramasse la perdrix je cours à l’endroit que j’avais bien repéré, et devinez : ce n’était autre qu’un lapin blessé à mort qui rendait l’âme, sûrement par la charge de plomb ayant suivi la trajectoire du coup de feu. Dans ma vie de chasseur ( plus de 60 années) cela ne m’est jamais plus arrivé ».

 

La discussion a suivi sur d’autres histoires, marquant la nostalgie d’un chasseur qui a laissé son fusil au râtelier pour plusieurs raisons, l’une d’entre elles, son état de santé, l’autre étant aussi depuis plusieurs années la raréfaction du gibier. Nous ajouterons que l’histoire racontée remonte aux années d’après guerre où lapin et perdrix étaient en abondance notoire2012.03.05 Communay Néné.JPG

Une histoire racontée par Néné, avec les mains, mais aussi avec nostalgie

12.03.2012

Chasse petit gibier : à part le lièvre une saison décevante

Nous n’avons pas encore les résultats officiels portés sur les carnets de prélèvements de la saison de chasse 2011-2012, ceux-ci n’étant pas tous, encore en possession de notre Président Jacques Dessales. Sur des statistiques personnelles basées sur un certain nombre de chasseurs, seuls les lièvres ont été en progression par rapport aux autres années. La perdrix, malgré le lâcher d’avant vendanges a quelque peu contenté certains fusils, mais sans plus, car étant gibier de lâcher, un certain nombre est victime de l’espèce « sauvagine ». Il en est de même pour les faisans dont tous ne passent pas dans la casserole de la cuisinière.

Quant au lapin, en été, il semblait être présent, il s’en apercevait en plusieurs tènements, veille d’ouverture. Mais fin octobre début novembre de nombreux cadavres étaient rencontrés sur plusieurs points du territoire, victime sûrement du VHD. Les oiseaux de passage, palombes, grives laissent regretter les temps passés, très peu de ces oiseaux ont garni les gibecières. La bécasse par contre a été plus rencontrée dans nos bois, seuls les chasseurs au chien d’arrêt ont pu réussir à faire quelques tableaux, mais sans plus.

Alors dans l’attente de résultats officiels, nous ne pouvons que dire « mais où sont nos chasses d’antan ?

2-2009.09.07 020 [800x600].jpg

Un lâcher de perdrix qui auraient dû contenter plusieurs fines gâchettes, mais ?

21.02.2012

Satisfaction pour la der des ders

2012.02.18 002 [800x600].jpgEn cet avant dernier samedi du mois de février, les chasseurs étaient en grand nombre rassemblés autour d’amis et d’amateurs du jeu de loto, pour leur soirée annuelle dans la salle des fêtes de Fabrezan.

Il faut ajouter que c’est le dernier loto des associations locales, lesquelles avaient débuté leur première, début décembre 2011. Pour celle soirée, organisée par l’Acca et l’Aica les nombreux lots des 23 parties, ont fait la joie de quelques participants chanceux. Parmi certains, deux demi-chevreuils ont été gagnés à carton plein.

Sur le plan chasse gros gibier, le score atteint pour la saison 2011/2012 a été de 120 sangliers et 6 chevreuils sur les territoires de Fabrezan, Camplong et Ribaute. L’un des sangliers atteignant le poids respectable de 111kilos. Quelques fines gâchettes ont pu tirer leur épingle du jeu, l’un d’entre eux ayant abattu 11 pièces sur onze tirées ; bravo à ce dernier qui reste dans l’anonymat.

                                          

2012.02.18 004 [800x600].jpg  Félicitations et remerciements

Si nous tenons à féliciter ces fines gâchettes, le Président de l’AICA René Taillan a tenu à féliciter tout le groupe des chasseurs pour la discipline et leur comportement qu’ils se sont imposés lors des battues, et remercier par leur présence à cette soirée toutes les personnes qui s’y sont associées

1-Chasseurs et sympathisants avaient répondus présents

2 Les chasseurs de Camplong attentifs au jeu

3-Le président Rebné Taillan (Aica) exprime sa joie et remercie2012.02.18 006 [800x600].jpg