17.10.2013

Une chasse au gros avec difficulté et dégâts

Dimanche lors d’une battue au sanglier sur le territoire de Fabrezan, il a fallu plus de trois heures pour mettre hors combat un sanglier d’un poids de 114kilos.

La bête effectuait des arrêts espacés, se mettant au ferme faisant face aux chiens de meute, les repoussant vivement de ses défenses acérées. Les piqueurs faisaient de leur mieux pour mettre un terme à ces ébats. Résultat ; deux chiens ( appartenant à M. Claude Boffelli) ont été massacrés par le sanglier et quatre autres grièvement blessés. Robert Grino en fin d’après midi, a mis fin au calvaire abattant le sanglier d’une balle en pleine tête.

13.09.2013

La chasse au sanglier indispensable pour la viticulture

 

2013.(sept)08.jpg

Non ce document photographique n’est pas simplement pour marquer la gloire de nos nemrods au gros  après une battue, mais plutôt de s’inquiéter du développement de ses pachydermes, lesquels d’année en année augmentent leur densité. Il y a plus d’un demi-siècle il était rare d’en croiser un qui parfois des Ardennes descendait au Sud de la France.

Ces bêtes ont pris goût aux raisins, notamment les blancs peut-être plus sucrés, et se gîtent dans les bois et couverts proches des rivières, aux abords donc du vignoble et de parcelles arrachées devenues champs qui leur servent aussi de grenier à blé. Alors si la chasse ne se pratiquait plus, ne verrions nous pas ces cochons sauvages aux portes de nos villes ?

Revenons à l’exploit du Rallye du Val d’Orbieu (Fabrezan, Camplong et Ribaute); c’est sur ce dernier territoire que le 8 sept., 11 sangliers sont passés de vie à trépas grâce au relevé des traces de Patrick Guiméra et à la finesse des tirs de Yves Perramond (4), Carlos Fonseca (1)J.louis Lubès (1), Mathieu Ricard (1), Claude Boffelli (1) Taillan René (1), Barthe L (2). Ce score au 8 septembre étant de 43 bêtes abattues depuis le 15 août, les actions de chasse n’étant effectuées que la matinée seulement

Photo : 11 sangliers, résultat d’une battue d’une trentaine de chasseurs le 8 sept 2013

06:04 Publié dans CHASSE | Lien permanent | Commentaires (0)

21.08.2013

Bon début de chasse au gros

 

2013. (août) 18 001.jpg

Bon début de chasse au gros

Les trois premières journées de chasse au gros gibier du Rallye du Val d’Orbieu Fabreznais se sont avérées positives, puisqu’à ce dimanche 9 sangliers ont été abattus.

Le premier tableau fut 2 sangliers pour la journée du 15 août abattus par Barthe et Dafonseca sur le territoire de Montverdu.  Samedi 17 août c’est sur le territoire camplonais autour de la campagne d’ Argentiers que 4 sangliers ont été la cible de Yves Perramond, du Président Fabrice Bousquet,  de José Yesté et de son fils Nicolas (15 ans autorisé Chasse accompagnée) qui eut droit à un baptême improvisé dont nous reviendrons dans une prochaine chronique.

Dimanche 18 août au lieu dit Les Peyrouses Robert Grimo, Bourrianes Gérard et Garcia Michel ont chacun fait mouche sur trois beaux mâles de 65 kilos chacun. A noter l’acte par  les chasseurs Yesté père et fils, de n’avoir pas tiré sur une femelle suivie par trois petits marcassins de quelques kilos. Nous ne pouvons que complimenter ces deux chasseurs et féliciter les fines gâchettes de ces premiers tableaux.

Photo : Aux côté du Président F.Bousquet les fines gâchettes parmi lesquelles le jeune Nicolas Yesté (15ans)

06:00 Publié dans CHASSE | Lien permanent | Commentaires (0)

29.05.2013

Un constat de saison de chasse qui pose inquiétude

2013.04. (mai) 23 001.jpgMalgré le mauvais temps, plusieurs chasseurs de l’Acca Fabrezanaise (petit gibier) avaient répondu présents à l’appel du Président Jacques Dessales et de son bureau  en ce jeudi 23 mai 2013. Après lecture des bilans moraux et financier, la chasse 2012/2013 fut bien moins bonne que les précédentes à part exception pour les oiseaux de passage, grive notamment où le tableau a été évalué à trois fois plus et la bécasse plus présente dans les bois donc plus matérialisée sur les carnets de prélèvements.

Par contre sur le petit gibier, le lapin a été considéré comme presque inexistant, perdrix et faisans très inférieurs à la précédente année, avec un résulta atteignant à peine le tiers sur le gibier lâcher (faisans et perdrix), le lièvre ayant été en diminution assez caractérisée.

Le président et son bureau ne lâche en rien la continuation de leurs efforts, espérant que le mauvais temps printanier favorable aux semis ce l’année, ne soit pas contraire au développement du gibier naturel. Dans les questions diverses élucidées, à noter que le prix des cartes de la prochaine saison reste inchangé, et que la création du local « conservation semences » au siège (Le Moulin) aura une main d’œuvre de bénévoles adéquate à sa réalisation. Le verre de l’amitié a terminé la séance avec espoir que 2013/2014 sera plus réussie pour les chasseurs de petit gibier

Photos

1-     Le président dévoué Jacques Dessales

2-     Les chasseurs présents

 2013.04. (mai) 23 003.jpg

06:00 Publié dans CHASSE | Lien permanent | Commentaires (0)

22.05.2013

Jeudi 23 mai AG de l’ACCA

L’assemblée générale de l’ACCA présidée par Jacques Dessales, aura lieu au rendez-vous des chasseurs Le Moulin jeudi 23 mai 2013 à 21h.

A l’ordre du jour : comptes rendus moral, financier et des travaux réalisés. Il sera également question de modifications au règlement intérieur de chasse, s’il y a lieu, ainsi que dans les diverses questions : prochaine ouverture et fermeture, lâchers, la réunion se terminera par les questions diverses.

06:00 Publié dans CHASSE | Lien permanent | Commentaires (0)

22.02.2013

Les chasseurs vous invitent à leur soirée

Samedi 23 février à 21h, dans la salle des fêtes de Fabrezan aura lieu la soirée récérative traditionnelle des chasseurs de l’Acca et l’Aica. Les présidents respectifs de ces associations jumelées vous remercient d’avance de votre présence, où le meilleur accueil vous est réservé

31.12.2012

La saison 2012 prolifique pour nos chasseurs de gros

 564535_10200301834408419_1490586775_n[1].jpg

L’ouverture estivale pour les nemrods de gros gibier, a été dès le début favorable. Le sanglier dans les 2500 hectares que compte l’AICA Fabrezan, Ribaute et Camplong fut d’une densité plus importante que l’année dernière., car ce n’est pas fini,  la chasse ne se terminant qu’avant la fin de l’hiver. Les disciples du président Mathieu Ricard (ayant remplacé en cours de chasse René Taillan) se sont montrés assidus aux battues, respectant les normes de sécurité imposées à chaque sortie. 130 sangliers ont à ce jour de fin d’année été abattus. Les fines gâchettes étaient au rendez-vous et nous signalerons le score de Jean Marc Crémailh qui s’est attribué  12 têtes sur treize tirées. Il faut souligner la vaillance des piqueurs qui ne négligent en rien leur parcours en tout bois, tout terrain, nous nommerons parmi eux :Jean Louis Lubès, Patrick Montagné, Cédric Cathary, Mickael Guiméra, les frères Neves, Manenc de Blomac, Gilbert Sala et Daffonseca.

Notre document présente la battue prolifique où neuf sangliers ont été abattus, l’un de 100 kilos, l’autre frôlant les 90 ces deux derniers ne figurant pas sur la photo.

06:00 Publié dans CHASSE | Lien permanent | Commentaires (0)