11.01.2014

La nouvelle station d’épuration à ce jour branchée

 

2014.01.(janv) 08 001.jpg

Mercredi 8 janvier 2014, les ouvriers de l’entreprise Gils de Peyriac Minervois réalisaient le raccordement de la station de relevage à la nouvelle station d’épuration. Nous avons précédemment relaté dans notre chronique (Journal du 24/12/2013) la visite de la station par nos élus.

A savoir les coûts côté construction: Création réseau de transfert 195 170€- construction station 1 362 675€,08 - Bureau d’études et maîtrise d’œuvre 160 540€,38 pour un total de 1 718 385€,46 HT

Et son financement : subventions conseil général 495 355€, -Subvention agence de l’eau 349 188€, Emprunt 520 000€, Autofinancement 353 842€,46 . Total 1 718 385€,46 .

 

2014.01.(janv) 08 003.jpg

 

Photo 1 Le raccordement effectué le 8 janvier 2014

2-La dernière heure de marche de l’ancienne station

10.01.2014

Démographie 2013 à Fabrezan

Décès 15

3janvier :Michel Pasdermadjian, 7 janvier Elise Lubès veuve Raynaud, 4 avril Marcel Salles, 19 mai Pierre Hirsch, 28 mai Cathary Robert, 4 juillet Escudié Laure veuve Alquier, et  Asset Catherine, 13 juillet Dicembre Marie veuve D’Agostino, 12 août Tallavignes Nerte veuve Mourier, 25 octobre Bernard Tournier, 28 octobre Jean Pierre Pelous, 1 novembre Augustin Peris, 4 novembre Albert Oustric, 29 novembre Charles Boulbet, 25 décembre Mercadier Pauline veuve Pelous

Naissances 14

Cathary Juliette 28 janvier,  Léna Boulade 9 mars, Louna Offner 21 mars, Sarah Bourges 17 juin, Calie Bonamy1 juillet, Gabrielle Ridet Paches 3 sept., Noë Blondel Martin et Lilou Charrassier le 9 sept., Kévin Horie 27 sept, Jaho Bouamriou le 4 octobre, Yaelle Galtier le 30 octobre, Charly Ziege le 7 décembre, Luna Saez 11 décembre

Mariages 5

 8 mars Joël Maitte avec Régine Pietras, 15 juin Sylvain Vachet avec Laura Guilhaumou,  3 août Stéphane Chiocchia avec Nathalie Bonnel, 7 septembre Bertrand Galignier avec Anny Villedary, 30 novembre André Arnaud avec  Odile Magadoux

04.01.2014

La Pizzeria « L’Heureux Tour » change d’avenue

 

2013.12..31 005.jpg

Mai 2007 s’ouvrait à Fabrezan, avenue de la promenade la pizzeria restaurant «  L’Heureux Tour, créée par Stéphane Blanc « fabrezanais de souche », revenant d’Alsace où il évoluait dans une autre activité, d’où le nom de son restaurant. Son talent de pizzaïolo, l’esprit commercial d’Eva sa compagne, la fidélité de ses clients, leur ont permis d’élaborer de nouveaux projets commerciaux par l’acquisition d’un nouvel  immeuble

C’est donc après d’imposants aménagements, que le 7 janvier 2014 ils ouvriront leur nouvelle pizzeria restaurant, 11 avenue de la Mairie. Leur nouvelle carte, apportera des améliorations culinaires, comme le pot au feu d’hiver, les cuisses de grenouilles et l’os à moelle au four (spécialité du chef) accompagnées de quelques autres surprises. Quant aux qualités des pizzas, elles resteront avec leur pâte fine, leur sauce tomate maison, et leur qualité de garnitures connues et reconnues. Une nouveauté sera sur leur table :la pizza aux escargots petits gris. A tous bonne table et meilleurs vœux aux pizzaïolos

2013.12..31 009.jpg

2007.05.12.2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos 1. Stéphane et Eva prêts pour leur changement d’immeuble

2- leur nouvel immeuble 11 avenue de la Mairie

3- Le coup de main du maître pizzaïolo en 2007

06:00 Publié dans commerces | Lien permanent | Commentaires (0)

03.01.2014

Le Téléthon Fabrezanais pas encore clôturé

 

dsc_0055 (Copier).jpg

Ils ont vendangé ( les écoliers des écoles Victor Hugo) pour le Téléthon, le vin a fermenté, a pris son aspect de bon cru, mis en bouteille, les écoliers ont à nouveau travaillé pour en décorer les étiquettes Téléthon 2013, et tous ont eu plaisir dans la cour des écoles à assister au lâcher de ballons. Parents, amis étaient réunis pour offrir leur don en se procurant par l’achat, la ou les bouteilles de ce cru, qui a l’accent des Corbières.

A ce jour il reste au Cellier Charles Cros Terre d’expression quelques bouteilles, qui lorsqu’elles seront épuisées permettront aux responsables (Ecoles et Coopé) de remettre les fonds à l’organisme AFM Téléthon.

dsc_0049 (Copier).jpgdsc_0062 (Copier).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos

1 C’était le lâcher de ballons en cour d’écoles à Fabrezan

2- Des bouteilles dont les étiquettes ont été conçues par les écoliers eux-mêmes

3- Parents et amis achetaeint les bouteilles au profit du Téléthon 2013

 

01.01.2014

Retrouvailles Un sergent 4 appelés 52 ans d’amitié

Cela se passait en décembre 1961, à la gare de Charleville Mézières, où le sergent Alain Noguero (de Portel) attendait avec un camion de l’armée, les soldats appelés, incorporés au 91ème régiment d’infanterie. A la descente du train, il lança « Nia qu’aocun de l’Aodo » (Y en a-t-il de l’Aude) Trois d’entre eux lancèrent « Yéou » moi. C’était Christophe Montoliu (Fabrezan) Francis Mentreka (Ventenac d’Aude)) Roger Vinueza (Lézignan). Entrés en caserne tous trois compatissent avec un grenoblois Joseph Porte

                              Alain sera l’instructeur au peloton

Les quatre nouveaux amis, seront alors incorporés au peloton de sous officier, dirigé par Alain leur sergent instructeur. Une amitié va naître entre ces cinq militaires. Leur première fête se fera lors des fêtes de fin d’année, où le Corbières, la cartagène audoise et les noix de Grenoble les amèneront aux portes d’une petite « mounine » qu’on appelle aujourd’hui « le taux de plus 0,5). Deux années d’armée les rapprocheront davantage, libérés en 1963, ils continueront à correspondre et se réunir assez souvent depuis.

                             Soirées repas et d’anecdotes souvenir

Dernièrement, ce fit le cas en cette fin d’année, autour d’une bonne table dressée par Maguy, épouse de Christophe, ces cinq amis se sont retrouvés. au hameau des Granges Basses de Villerouge la Crémade,  où saumon, corbières, cartagène et  noix  renouvelèrent une fois encore la soirée mémorable de leur rencontre à Charleville Mézières. Parmi les anecdotes multiples, nous en citerons une, celle ou après une nuit fort agitée, anniversaire de leur premier contact. Alain était chef de poste, Joseph sous-chef, Roger et Francis hommes de garde. Christophe, lui, était alors chauffeur du Colonel, et eut pour mission d’accompagner celui-ci et son épouse en visite au régiment. Les honneurs furent rendues (tant bien que mal) à cet officier supérieur, lequel de dire à son chauffeur «  c’est quoi cette armée en déroute ? son responsable aura de mes nouvelles » Mais la réaction de Christophe fut « Mon Colonel c’est un gars du Pays, et en plus mon ami » « Bon pour cette fois » lui rétorqua le haut gradé. Cinquante deux années après cette anecdote est revenue sur le tapis en cette fin d’années où audois et grenoblois ont une fois encore se sont convivialement retrouvés

 

Copie de 2013.12.08 059.jpg

 

Photos : Les cinq copains :  derrière Alain Noguero, Roger, Christophe, Francis et Joseph