21.05.2017

Chorale convivialité et spectacle ont fait vibrer la une des Fabresanejadas 2017

les choristes occitans de Villegailhenc "Cossi que siague" avec André Denat au premier plan2017.05.19 (2).JPG

 Ce vendredi 19 mai dans la salle des fêtes de Fabrezan, se présentaient à 18h15 pour l’ouverture des Fabresanejadas dans une tenue classique pantalons noirs, vestes rouge ornées de l’écusson d’Occitanie, les choristes de « Cossi que siague » de Villegailhenc sous la direction d’André Denat.

Dans leur 1ère partie ils ont interprété :

: Perque m'an pas dit (C. Marti ) - Lo Boièr (3 versions - trad.) - La Confession (trad.) - Lo Conscrit del Lengadoc (trad - Marti)  - En calant de Cimiès (trad) - Joan Petit (trad) - La bòrda (C. Marti) 

En 2ème partie,- Los montanhòls (trad) - Los Carboniers de La Sala (J. Bodon - Mans de Breish) - Ai vist lo lop (trad) - Parla-me (B. Connac) - Lo Lauquet (Mans de Breish) - L'immortela (Nadau) - L'ola poirida ( trad - Marti). Ces chansons  toutes en langue occitane ont soulevé d’immenses applaudissements marquant l’enthousiasme du public.

                   De quoi se restaurer, préparation des dames de l’Occitan  

2017.05.19 (7) (Copier).JPG2017.05.19 (10) (Copier).JPG

Tout était prévu pour la restauration du public. Présenté dans des plateaux agencés pour la circonstance, hors d’œuvre plateau campagnard, fromage pâtisserie accompagnés de vin rouge ou rosé ont satisfait tous les convives auxquels étaient associé le groupe choriste  de Villegailhenc (photo de droite) Félicitons  ce service pour la somme modique de 8euros par personne

                          Pour une treizième présentation de « En ço dels Clèscamols »

   Théâtre de l’atelier occitan cette pièce inspirée de la comédie « moussù Quauqu’un »inspirée de François Dezeuze, revisitée, enrichie de plusieurs rôles a été interprétée par un groupe de 14 comédiens amateurs et férus de la langue occitane, pour sa première sortie fut à Fabrezan il y a quelques mois, depuis ils se sont produits aux villages environnants, Puichéric, St-Laurent, Tournissan, Lézignan , Canet d'Aude, Bizanet, Durban et termineront leur tournée à Fontcouverte dans quelques jours.

 

2017.05.19 (15).JPG2017.05.19 (18) (Copier).JPG« L’action se passe dans les années 1930 dans un salon bourgeois. Madame Clescamols, imbue de sa personne, de son rang, avare, prévoyante et avide d’argent, profite d’un état affaibli de son mari pour programmer et organiser sa mort afin d’être maîtresse de tout. Elle confie certaines démarches à Ernestine, la servant. Mais cette dernière n’outre-t-elle pas ses droits ? Est-elle aussi naïve qu’elle veut paraître ? »(photos gauche: curé et acolyte venaient pour le décès de M;Clescamols. à droite;lui vivant c'est Mme Clescamols qui a un malaise

2017.05.19 (26) (Copier).JPG

 un final sous les applaudissements du public

Les commentaires sont fermés.