08.04.2017

Les viticulteurs se penchent sur l’expérimentation de la confusion sexuelle

Préserver l’environnement par le dispositif de mise en place de diffuseurs de phéromones synthétiques est le nouveau projet de Terre d’Expression et des propriétaires des caves particulières. Ce dispositif consiste à perturber la phase de rapprochement des papillons mâles et femelles réduisant ainsi considérablement la naissance des chenilles ou vers de la grappe. Cette opération en langage technique est dénommée confusion sexuelle

2017.04.03 (4).JPG

 La trentaine de volontaires (patrons ou propriétaires viticulteurs) responsables à la mise en place sur espaliers) ont exécuté l’opération sur les tènements proche de l’agglomération, « lieux dits la Plaine, Rouaïra, la Seigne, chemins de Camplong et Lagrasse, et des parcelles près du village ». A raison d’un diffuseur placés une rangée sur deux toutes les 4 à 5 souches, avec la participation du technicien de la cave de Fabrezan J-L Olivier accompagné par les distributeurs Arteris, Bertrand Remond, Magne, ainsi que la Chambre d’Agriculture de l’AUDE, ce sont près de 80 hectares qui ont été traités dans la demie journée. D’autres séances identiques sont en prévision avant tous traitements du vignoble

2017.04.03 (6).JPG2017.04.03 (7).JPG2017.04.03 (8).JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos: 1- les responsables avant le départ pour mise en place de diffuseurs dans le vignoble. 2-le technicien JL Olivier, dispatche les zones à traiter pour chacune des équipes. "mise en place d'un diffuseur 4-le diffuseur

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.