04.04.2017

Un don de cartes postales de 14/18 en devoir de mémoire

2017.03.31.PONS (10).JPG

La salle du conseil municipal rassemblait une assistance assez fournie lorsque le maire Isabelle Géa accueillait notre compatriote régis Pons qui faisait don à la commune de Fabrezan d’un recueil de cartes postales, photos,et lettres manuscrites datant de la grande Guerre 14-18 de provenance familiale.

« Ce geste qui honore régis nous rappelle l’indispensable devoir de mémoire qui nous appartient de cultiver au quotidien pour transmettre aux jeunes générations. Ce devoir de mémoire s’adresse à l’ensemble de notre société, c’est le respect et la reconnaissance que nous devons avoir en direction de ceux qui a un moment de l’Histoire se sont battus pour la France »

2017.03.31.PONS (14).JPG

Avant de passer la parole à Régis « Ces documents seront conservés précieusement et mis en évidence lorsque l »’occasion s’en présentera. Je t’exprime en mon nom et au nom du Conseil municipal nos plus sincères remerciements »

M.Régis Pons donna toutes explications sur la provenance familiale de ce recueil par la famille du soldat Eugène Chaubert qui fut boucher à BARBAIRA(11) mobilisé en 1914 dans l’intendance ayant eu la chance de ne pas être blessé et ayant adressé à son épouse et enfants un courrier presque permanent sur les évènements de la Grande Guerre. Il nous a évoqué ensuite, certains faits contés par son grand père maternel, blessé gravement sur le front militaire qui fut sauvé grâce au médecin de son régiment qui par coïncidence, n’était autre que son médecin familial.

2017.03.31.PONS (7).JPG

2017.03.31.PONS (2) (Copier).JPGQuant au grand père paternel ayant effectué les campagnes de Serbie, puis la Somme et Verdun, la balle qui lui était destinée fut logée dans le talon d’un de ses souliers qu’il avait quittés et mis en bandoulière autour du cou, pour éviter le bruit de sa marche.

Mort à 97 ans de vieillesse, ce sont par de longues soirées en langue ‘du patois de pays’ qu’il a pu me confier de très nombreuses histoires de ses combats face à l’ennemi.

2017.03.31.PONS (8) (Copier).JPG

2017.03.31.PONS (17) (Copier).JPGNous avons feuilleté ensemble ce recueil auquel nous donnons ci-joint des éléments qui nous ont touchés par l’actualité de ce temps là, sur les ruines cause des bombardements, la vie militaire et autres avec une carte de fleurs des pensés bien conservées depuis plus de 100 ans, étant sûrement adressées en signe d’amour familial.

2017.03.31.PONS (6) (Copier).JPG

La soirée s’est terminée par un apéritif d’amitié

Photos:1 -réception en mairie. 2-Régis présente son recueil. 3-4 cartes des ruines après  bombardements .5 -des blessés en soins. 6-une carte où l'on remarque une écriture effectuée avec jus d'oignon pour éviter la censure au front. 7-le bouquet de fleurs de pensées symbolisant l'amour familial plus de cent années après

Les commentaires sont fermés.