16.01.2017

Une soirée théâtrale réussie à 100%

Le comité des fêtes sous la présidence de Maxime Oncins, accompagné d’une jeunesse dynamique, a réussi son programme d’une soirée rendez-vous, en salle des fêtes samedi 14 janvier par un spectacle théâtral, comédie complètement « barjot » sous le titre « la petite vadrouille et la grande qui suit ».

2016.01.14 (4).JPG

                                 Des visages de spectateurs souriants

Des applaudissements parfois ininterrompus de longues secondes, des visages aux sourires spontanés, bien accrochés. Sur scène  deux comédiennes atypiques et fracassées, Eveline Cervera et Christelle Ortega, dans une mise en scène de Louis Rapini, qui en résumé : « une prise d’otage dans les Cévennes, un fils disparu, un libertin véreux. 

2016.01.14 (1).JPG

Rencontre de deux femmes que tout sépare, une rencontrer dans une situation incroyable, où elles vont décider de ne plus rien subir et réaliser le rêve qu’elles ont en commun. Pas toujours moral, mais très efficace. Dans cette pièce aux situations loufoques, sous l’interprétation des comédiennes d’un enthousiasme débordant communicatif entraînant le public dans des tourbillons de rire dans une énergie explosive. Au final les applaudissements de la majorité des spectateurs ont été le merci général au Comité des fêtes.

2016.01.14 (2).JPG

                                       Des avis unanimes de spectateurs

Dans l’interrogation à la sortie de plusieurs personnes, l’unanimité était générale :

 «  Josette : super soirée! Un grand bravo aux 2 immenses comédiennes, un vrai régal », Line : »Agréable soirée merci au Comité ; et bien d’autres compliments au sujet des comédiennes qui personnellement ont su répondre à son public par « merci de votre présence ». Jean : le rire qui nous a été procuré c’est un rayon de santé »

Qu’ajouter de plus si ce n’est de féliciter Maxime et ses membres du comité d’avoir procuré des moments de plaisir.

Une fois encore MERCI !

06:00 Publié dans spectacles | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.