11.01.2017

Connaissances avec VILLEROUGE la Crémade

 

Etymologie du nom " Villerouge la Cremade "
Sur la commune de Fabrezan se tient un
hameau du nom de Villerouge-la-Crémade (sus-nommé Villerouge-la-Panouse auparavan). En 854 le village s'appelait Villa Rubia, ensuite, en 1119 le village s'est appelé Castrum Villaerubere. Le nom de Villarubea Panoza apparu en 1351 et en 1377 fût changé pour Villarubea Pannoza
En 1426 le nom du village changea en Villa Ruba la Panoza et ce fût qu'en 1538 que le nom Villaroja la Cremade s'imposa.Ce pays faisait partie de la florissante province
Narbonnaise. L'on peut y voir, selon les légendes populaires, une statue d'une Vierge en argent, ainsi qu'une église du IXe siècle où subsistent de superbes fresques.

Le château de Villerouge la Crémade

IMG_2860.JPG

Ce hameau possède aussi un palais du Moyen Âge, dont il ne subsiste à ce jour qu'un demi-mur et une meurtrière, vestiges des enceintes extérieures

La date de naissance du château reste encore inconnue. Sa vie est tout aussi mystérieuse que les causes de son état. Mais, ce que l'on sait, est qu'au XIIe siècle le château est ruiné.

L'église de Villerouge la Crémade.

IMG_2862 (Copier).JPG

Cette église mentionnée dès le IXe siècle, figure comme église paroissiale, dans les registres du Vatican du XIVe siècle. Cette paroisse a subsisté jusqu'à la Révolution. Les peintures murales ont été classées Monument Historique le 11 mai 1977.Il est à noter que l'appellation "la Crémade" provient d'une voie de fait : un bûcher dressé à l'intention de cathares (Villerouge-Termenès où fut brulé le dernier cathare, Guilhem Bélibaste n'est pas très éloigné) se rappelle à la mémoire populaire ou plus certainement à la couleur, jaune, ocre et rouge des terres. Ce château a, très certainement, été détruit lors de la chevauchée du Prince Noir

 

06:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.