12.10.2016

50 années de fidélité de trois générations vendangeurs et également de propriétaires

mms_img-12622333440.jpg

 

 à Villerouge la Crémade

Une fidélité réciproque qui pourrait s’inscrire sur le livre des records, puisque depuis les environs de 1965 c’est une famille Andalouse, de Quesada (Province de Jaen) est venue faire les vendanges manuelles, à la propriété de M.et Mme Salvador Alborch, de ses descendant leur fille M Marguerite épouse Montoliu Christophe ensuite a ce jour de leur fille Corrine épouse Didier Tarbouriech.

En ce qui concerne les vendangeurs, c’est la famille Bertrand, du grand père aux enfants Mercédès et Firmin son époux, leur enfants Angela et Valentin, leurs neveux et nièces, leur cousine Josefa et son fils.

                                     Malgré une récolte déficitaire

Le manque de récolte du à la sècheresse, n’a nullement altéré l’élan dans la cadence ouvrière andalouse, et la fête de fin des vendanges par les propriétaires « le dious ‘avol » a été comme par le passé célébrée autour d’une bonne table d’un repas succulent élaboré toujours avec soin et amour par la grand-mère Guitou qui a su honorer ses vendangeurs. Les bons vins du maître chai Christophe le Papy ont été appréciés et bus avec modération. Le petit fils Alexandre, très connu musicalement dans le groupe Kéops, a su agrémenter la soirée par ses chansons style Sardou et divers.

Légende photo. Vendangeurs andalous, famille Bertrand et propriétaires Alborch-Montoliu -Tarbouriech autour d’une bonne table pour le dious’avol 2016

Les commentaires sont fermés.