24.01.2016

Issa avant ces 2 mois fait son premier voyage au Mali

IMG_1109.JPG

Il s’appelle Issa (signifiant Jésus en Malien), il est né le 4 décembre 2015 (dernier né fabrezanais), de Sicre Angelin, et de Nafi Coulybali ( mariés à Fabrezan le 14 décembre 2014).

Nafi (diminutif de Naffissatou) a pris l’option de se rendre chez ses parents à Bamako où ils résident pour y présenter leur petit fils avant qu’il ait ces deux mois d’existence. Le papa avec ses occupations professionnelles (restauration)         n’a pu être du voyage.

Signalons au passage que leur ami fabrezanais Jean Louis Arajol, pour ses affaires professionnelles à Bamako se trouve en contact très familièrement et en permanence avec cette famille Malienne.

Jean Louis qui séjourne par intermittence au Mali depuis plusieurs années, nous cache pas ses impressions de la réalité actuelle politique et sociale : « dans ce pays, la situation comme sur l'ensemble du continent africain et dans le Monde est très préoccupante  et très instable.  Pour ma part je ressens la même chose qu'avant le dernier coup d'état (mars 2012), en 2010 

Les "toubabs"  (les blancs) ne sortent plus, les restaurants, pour ceux qui restent ouverts,  ressemblent à des  forteresses ultra sécurisées, les appels à la prière des Imams qui retentissent dans la nuit, les cris, les bruits, les regards, tout ce qui fait le quotidien et la banalité de la vie ici,  ne sont pas ressentis de la même façon. Et plus l'on va se rapprocher des élections présidentielles maliennes (2018) plus la situation va empirer.  La radicalisation gagne du terrain. Elle s'appuie d'abord sur la misère et la détresse humaine »

IMG_1143[1].JPG

Photo 1- Issa dans les bras de sa sœur auprès de sa maman à Bamako

Photo 2-Naffi et Issa contemplés par un restaurateur biterrois malien depuis 2005 après un repas ces jours derniers où leur a été servi du « pigeon vert façon façon » comme on dit là bas.

Les commentaires sont fermés.