24.07.2015

Départ d’un médecin, les élus inquiets se mobilisent

Serge Lépine , Maire de Camplong, Gérard Batrthez, Maire de Ferrals, se sont réunis à la Mairie de Fabrezan en présence d’Isabelle Géa, 1ère Adjointe et Conseillère Départementale du canton de Fabrezan pour évoquer les problèmes liés au départ imminent d’un médecin généraliste qui intervient sur ces trois villages. Les élus interpellés par les administrés se rendent compte que le départ de ce médecin créé une véritable psychose. Parmi eux, un grand nombre de personnes âgées sont angoissées par crainte de ne pas pouvoir être pris en charge. Les deux médecins restant en activité ne peuvent supporter à eux seuls une nouvelle surcharge de travail, d’autant que l’un d’entre eux partira à la retraite en 2016.

 

2015.07.21 002.jpg

 

Devant cette situation les élus constatent que près de 1 500 personnes ne pourront plus bénéficier de soins dispensés par les médecins généralistes. Gérard Barthez, fait savoir que des réunions de travail ont eu lieu avec les trois médecins généralistes pour faire le point de la situation. La commune de Ferrals a fait paraître sur plusieurs sites internet des annonces pour recruter un médecin généraliste. Elle a ensuite proposé de prendre en charge une partie du loyer du cabinet médical de Ferrals pour aider à l’installation d’un nouveau médecin. La commune soucieuse de ce problème  continue les recherches pour assurer un service de proximité pour nos populations rurales en ce qui concerne la santé. Serge Lépine se demande quelles mesures entend prendre l’Agence Régionale de Santé pour pallier ce déséquilibre de l’offre de soins afin d’améliorer les conditions d’exercice des professionnels de santé en milieu rural. Si nous voulons préserver tous nos services de proximité en milieu rural pour nos concitoyens, il est temps que tout le monde se mette au tour de la table, c’est le rôle de tous les élus ruraux. Isabelle Géa fait savoir que le Conseil Départemental participe à la lutte contre la désertification médicale en aidant financièrement la création de Maisons pluridisciplinaires de santé et que face à la très grande difficulté de recruter des médecins généralistes dans les zones rurales, le conseil départemental accompagnera les Intercommunalités qui en feront la demande pour aider à la salarisation des médecins. Face à ce problème, les élus restent mobilisés et entendent s’appuyer sur la population.

 

Les commentaires sont fermés.