21.06.2015

Noces de diamant pour René et Louisette figures emblématiques fabrezanaises

 

DSCN0268.jpg

Louisette Nicol née à Fabrezan le 27 octobre 1931 a uni sa destinée le 8 janvier 1955 devant le maire M.Bouffet, à René Ondedieu né à Fabrezan  le 6 octobre 1930.                                       Des larmes pour l’amour au travail

 Tous deux ont fréquenté les bancs scolaires de l’école fabrezanaise ; après leur certificat d’étude Louisette fille de viticulteur,  est plongée en 1945 dans la propriété viticole parentale, pour seconder son père, physiquement diminué. René sera dirigé dans une école professionnelle de menuiserie à Albi, où après trois années, obtiendra son CAP. Leurs débuts vont connaître quelques difficultés d’adaptation, l’apprentissage au labour à la charrue, avec un cheval pour une fillette de 15ans, l’embauche en apprentissage chez un patron, seront une épreuve où la réussite aura valu quelques pleurs de désespérance suivies après, de larmes de bonheur.

                                   Quelques années après l’amour, les unit

René après son service militaire dans la base aérienne 707 à Marrackech au grade de caporal chef, sera embauché comme ouvrier à la menuiserie Casimir de Lézignan. Voisins de quartier avec Louisette, leur relation amicale se transformera amoureusement et janvier 1955 sera le départ d’une vie familiale. Leur fille unique Josie, naîtra en 1957. Louisette sera viticultrice d’une partie de la propriété de ses parents, René, ouvrier chez le Lézignanais treiziste Maurice Azaïs. En 1960 ils prennent la décision de construire une maison à Fabrezan. En 1964 il s’y installeront définitivement, y sera incorporé un atelier artisanal de menuiserie, où il va exercer son métier jusqu’à sa retraite à l’âge de 75 ans. Louisette prendra sa retraite viticole à 65 ans.

 

dscn0311.jpg

 

                                    Une fête familiale pour leurs 60 années de vie commune.

Leur fille Josie, mariée avec un ferralais Gilbert Montanier, s’installeront à Béziers où naîtra Christelle en 1980 qui donnera naissance à Marine, Emma et Lucas. La famille, leurs parents proches (27 convives : sœurs, belles sœurs, neveux,) seront réunies dans un restaurant narbonnais.  Louisette et René présideront aux côtés de leurs enfants petits enfants et arrières, ainsi que leur sœur et belle sœur nonagénaires,  Mmes Marguerite Nicol veuve Laynet et Noëlle Ondedieu veuve Maurel,  marquant l’anniversaire de leurs  noces de diamant.

 

Les commentaires sont fermés.