28.05.2015

La famille Raux ancrée dans le Hand depuis 3 générations

1962 se créa sous l’impulsion d’un instit (Maurice Séguier) le handball à Fabrezan. La plupart de ses élèves ont participé au lancement de ce nouveau sport. Parmi ceux-ci deux frères Michel et Christian Raux ont eu le déclic qui se traduisit en passion. Christian, 8ans après sera incorporé à l’équipe de Nîmes 1ère division de 1970 à 1987, continuera ensuite dans des équipes de divisions inférieures jusqu’à 48ans. Son frère Michel, restera fixé à Fabrezan, participera à l’évolution de l’équipe locale qui atteindra durant quelques années la division de pré nationale décrochant de nombreuses coupes et championnats départementaux et régionaux, il mettra un terme à la cinquantaine à sa passion sportive.

 

2015.05.24 013.jpg

 

                                         La deuxième génération

Fils de Michel, Laurent (actuel président de Terre d’Expression), dès ses 8 ans choisira en scolaire la voix du hand, sera un élément à part entière dans l’équipe locale en Régionale et aura eu le plaisir, d’être acteur dans l’équipe victorieuse en ¼ de finale de Coupe de la Ligue contre Palaja. A ses côté ce jour là son frère Nicolas, qui lui aussi aura fait ses débuts en scolaire à 8ans, sera équipier de longues années à l’ASF, délaissant durant 3 à 5 ans l’équipe de Trèbes, reprenant le flambeau local depuis ces 2 dernières années.

                                   A leur côté la 3ème génération

Nans, fils de Laurent, dans sa 18ème année après avoir débuté dans le basket à Lézignan, intègrera le handball local, classé en catégorie des moins de 18ans, aura eu le privilège de participer à la victoire précitée de coupe aux côtés de son père et de son oncle. Dans la famille, Lena, fille de Nicolas est intégrée à l’ASF en départementale féminine senior, et son cousin Alban Serrat, fils de Sylvie Raux et de son époux William,  fervent marathonien.

Nous citerons le jeune Neven, fils de Laurent qui après quelques années de Tewkendo, se lance dans le théâtre des Patachons à Fontcouverte, avant de craquer dans les années à venir à épouser, pourquoi pas la passion du handball qu’ont eu bien avant lui son frère, son père et son grand père.

Sur le document joint, avec de g. à d. Neven, Laurent, Nans, Alban, Nicolas, Michel, Lena  devant  Victor et Marius qui sont de fervents supporters

 

Les commentaires sont fermés.