03.05.2015

Une centaine de choristes ont enchanté un très nombreux public

La rencontre chorale organisée par le Foyer d’éducation populaire samedi 30 avril, a réuni un très grand nombre de personnes dans la salle des fêtes locale, et a obtenu un très vif succès.

                                4 chorales, 28 chansons, plus de 100 choristes

La Sabatière de Conilhac, 30 participants (mixtes) débuta par Ma Liberté de Patrick Bruel, suivi de Mon amant de St-Jean, de Y’a du soleil, de La pluie d’hiver, de Quand on a que l’amour, terminant après le bis par Je suis blanc de peau par de nombreux applaudissements.

Les Joyeux Cantaïres de Pexiora pris le relais avec 30 choristes hommes, interprétant «  Savoir aimer, Moi je fais la vaisselle (mimes incorporés), Nuit et brouillard de Jean Ferrat, Mélissa, L’indifférence, le Temps du muguet, suivi après le bis de L’amour est cerise.

L’Ami Dièse de Moux-Fontiès, avec ses 20 partenaires féminines attaqua avec « La chanson de Prévert » suivi de Beau Malheur, Le temps des fleurs, Emmenez-moi et Femme femme femme de Lama, pour terminer par la célèbre balade des gens heureux, accompagnés par Pascal,(Conques) au piano électronique.

En fin de soirée,  c’est  « Fabrechant » chorale de Fabrezan avec ses 25 choristes, toujours accompagnés de leur professeur Pascal qui interpréta « Aimer à perdre la raison, Aragon et Castille, Les corons, le Chiffon rouge, Donna, Donna, Donna, Laissons entrer le soleil. Le présentateur du groupe fabrezanais, Maurice Séguier, avant de chlore la soirée suivie du verre de l’amitié accompagné de boissons et friandises, remercia  de leur présence tous les nombreux spectateurs, félicita tous les choristes et lança un final avec  une mélodie populaire russe, paroles françaises de jean Livron : « Dans la plaine ». Les applaudissements chaleureux et répétés concrétisèrent le succès de la soirée.

Photos : 1- Les choristes fabrezanais « Fabrechant » 2- Une salle comble au premier plan  Les Cantaïres de Pexiora

Les commentaires sont fermés.