22.03.2015

Connaissiez vous le jeu de « la botche » ?

Il faut revenir en arrière dans les temps où lorsque l’on sortait de l’école, on n’avait ni mobylette, ni rollers, ni non plus les parents venus nous chercher à la sortie en voiture. C’était un temps qui nous fait remonter avant la guerre 39/45, et dont le jeu quelques années après, n’a plus eu son sens, la cour des écoles, les rues du village ayant été revêtues de macadam.

                                  

2015.03.14 011.jpg

    

                                             C’était quoi la botche ?

Un simple galet de rivière, lisse, assez plat, un peu bombé pour le tenir en main, dont chaque élève gardait précieusement pour sa facilité de jeu.

Le jeu pouvait se jouer à plusieurs joueurs. Un trou d’une dizaine de profondeur au sol, chacun y plaçait sa mise (une ou deux billes en terre ou en verre), une raie de départ à 3 ou 4 mètres pour définir en jetant son galet le classement,  du 1er au dernier joueur. Le jeu consistait à se rapprocher du trou pour qu’au second lancer, éjecter les billes qui en devenait  le gain. L’inconvénient était que le joueur suivant pouvait profiter de toucher avec sa botche celle du joueur précédent ou d’un autre pour l’éliminer de la partie, Il avait la possibilité de tirer une deuxième fois pour extraire des billes restantes. Le jeu se terminait lorsque toutes les billes avaient été extraites du trou.

Parmi les élèves de ces années 40 on retiendra les noms des Dupuy, Escudier, Périllou, Oustric etc…bien d’autres qui nous ont quittés, parmi nos compatriotes, ceux qui se rappellent Bordes, Pechmarty, Brunel, Ondedieu etc…et  moi-même votre correspondant local qui prend plaisir à relater une certaine nostalgie de ces temps là qui ne reviendront sûrement plus jamais.

Photo : Une botche dont son prix n’a jamais été commercialisé.

Les commentaires sont fermés.