30.10.2014

Les vins primeurs savourés en soirée châtaignes

 

coop 2 (Copier).jpg

Dès 18h30 vendredi 24 octobre le Président de Terre d’Expression ouvrait le ban  de la fête des vins primeurs, aux clients invités et propriétaires exploitants de Fabrezan, Ribaute, Fontcouverte et du Val de Dagne. Plus de 200 personnes constituaient l’assistance, entourant un grand brasier où les responsables avaient la tâche de griller une cinquantaine de kilos de châtaignes provenant de la montagne Noire. Sur les tables Trois vins primeurs sélectionnés, (blanc, rosé et rouge) étaient accompagnés de charcuterie et fromages. Ce n’est que très tard dans la nuit que les convives satisfaits de la soirée, se retiraient satisfaits du déroulement de la soirée.

 

2014.10.24 026.jpg

 

Le caveau du Cellier fut resté ouvert afin que les participants puissent acheter ces primeurs. Bon nombre de clients étaient présents dès le samedi matin pour y faire également leurs achats, le Président tient à nous signaler qu’il reste encore quelques cartons de 6 bouteilles à disposition.

 

 

coop 3 (Copier).jpg2014.10.24 029.jpg

2014.10.24 030.jpg

Photos Le président ouvre la fête des vins primeurs et accueille adhérents et clients            

2-Une tablée dégustant primeurs et châtaignes grillées

3- Les responsables à la grillade des châtaignes

4 et 5 Familles fabrezanaises parmi les convives parmi les convives

 

29.10.2014

Le cirque des petits au Centre de Loisirs

2014.10.24 015.jpgLes petits funambules ont émerveillé le public, parmi lequel les parents d’enfants, mais aussi satisfait la directrice ludvine et les monitrices Justine, Tiffany et Emmanuelle qui avaient mis au point un spectacle sur la base du cirque  avec une succession de numéros où chaque  « pitchou » a effectué son maximum. Ils ont entre trois et 8 ans, la présentation est lancée par Anaelle et Fantine pour le premier numéro :

2014.10.24 009.jpg2014.10.24 006.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2014.10.24 012.jpg2014.10.24 011.jpg

Les acrobates de Madagascar , suivi ds Chevaux blancs majestueux. Vint ensuite les mimes, le jardinier, le pianiste, le marchand de glace et ses clients, se terminant par Tito et Yoti. Le 4ème numéro, présenta jongleurs, équilibristes et danseuses aux foulards pour terminer par lanceurs de balles et gymnastes aux figures spectaculaires. Des applaudissements chaleureux étaient pour ces bambins un satisfecit encourageant, et pour les encadrants, la joie d’avoir réussi un spectacle avec des tout petits qui plus tard se rappelleront de leur première prestation artistique, comique, et sportive à la fois.

Photos 1-Les équilibristes 2-Le public, 3- Du comiques le client au marchand de galce, 4-Le slions regagnent leur cage, 5-Le groupe à la présentation au public

 

2014.10.24 016.jpg

 

Bourse aux jouets le dimanche 9 Novembre

L’école Victor Hugo de Fabrezan organisera dimanche 8 novembre dans la salle polyvalente Avenue de la Gare une bourse aux jouets « vide dressing » toute la journée Vous y trouverez buvette et sandwichs. Renseignements au 04.68.43.53 70

28.10.2014

Georgette Laval nous a quittés

img042.jpgVendredi 17 octobre avaient lieu à Villerouge la Crémade les obsèques religieuses suivies de sa crémation à Trèbes,  de notre compatriote Mme Georgette Laval, née Santin survenue à l’âge de 80 ans. Née à Cruscades en août 1934, où elle vécut jusqu’à son mariage avec Jacques Laval de Villerouge la Crémade, mettant au monde deux enfants. Personne très attachante, toujours d’une extrême gentillesse et d’une grande sympathie, après son divorce elle participera activement dans la vie rurale partageant son temps avec sa famille et les associations locales. Par notre chronique nous présenterons aux familles de ses deux fils Gérard (moniteur d’éducation à Puichéric) et son épouse Roseline, Michel (steward à Air France Carcassonne) et sa compagne Valentina,  à ses petites enfants Julie, Elodie et Marina, aux familles de son frère Angel (Lézignan) et sœur Odette Vve Colona (Houdun, Eure) ainsi qu’aux parents et alliés éprouvés par ce deuil nos plus sincères condoléances.
Photo.Mme Georgette Laval née Santin

27.10.2014

Léonce Bouladou n’est plus

BOULADOU L. 01 08.jpgC’est avec tristesse que nous apprenions de Narbonne, le décès de Léonce Bouladou retraité comme Contrôleur Principal des contributions indirectes à Narbonne, survenu à l’âge de 90ans. Né à Fabrezan en août 1924 d’une vieille famille fabrezanaise, Léonce après ses années scolaires avait fait sa jeunesse dans notre cité. Après son mariage avec Eléonore Michau (fille de commerçants locaux) Léonce fut employé dans l’administration des Contributions Indirectes au Centre narbonnais. Très jeune il fut un adepte, tireur de talent du sport boules Jeu Lyonnais qu’il pratiqua à l’Union Bouliste Fabrezanaise ensuite jusqu’à ses dernières années à la société narbonnaise « La Boule d’or »  C’était un homme d’une grande sympathie connaissant l’estime générale, qui laissera autour de lui d’immenses regrets. A son épouse Eléonore, à la famille de son fils Jean Claude retraité du Rectorat de Montpellier, son épouse Jacqueline, leurs quatre enfants Christophe, Xavier et leurs  petits enfants, nos plus sincères condoléances. Ses obsèques ont eu lieu  en l’église Notre Dame des Champs vendredi 24 octobre suivi de son inhumation au caveau familial à Fabrezan à 16h.            

2009.05.05 010.jpg2009.05.05 012.jpgPhotos 1 Léonce Boulmadou 

2 et 3 : A 85 ans avec ses amis Narbonnais il était venu en démonstration jeu Lyonnais  à Fabrezan

Bienvenue à Noam

C’est avec plaisir que nous apprenions mercredi 8 octobre de la maternité de l’Hôpital de Narbonne, l »arrivée en ce monde d’un superbe garçon prénommé Noam. Nous présentons au nouveau né nos souhaits de bonheur et prospérité, ceux de prompt rétablissement à la maman Laurie Alric,  complimentons l’heureux papa Romain Cros sans oublier les grands-mères Marcelle Alric, Dominique Fresquet, les arrières grands parents Mme Vve Crécensia Martyl et Robert Cros

26.10.2014

A midi un renard sur le seuil de la porte

Surprise pour Régis Pons qui après le repas allait  dans la cour, apercevant face à lui les deux premières pattes sur le seuil de la porte étant ouverte d’un renard au pelage quelque peu terni. Il frappa dans ses mains pour le chasser, goupil sans précipitation prit la fuite, s’arrêtant une fois encore au sortir de la cour. Lançant un dernier cri pour chasser la bête,celle-ci pris le large empruntant tranquillement le Chemin des Scarbenats allant dans le vignoble. Pour quelle raison ce renard était-il là ? La faim ? était-il dérangé par les chasseurs ? À moins que son pelage terne n’évoque une maladie, gale ou autre ? Nous ne le saurons pas à moins que d’ici quelques jours, il se trouve devant une escopette qui résoudra le problème.