15.02.2014

Hommage à un ancien André Rousset.

Notre village vient de perdre un de ses anciens. Notre ami André Rousset nous a quitté subitement le 10 Février à l’age de 84 ans. Parpaillot cévenol, originaire d’Anduze dans le Gard, André a entamé sa vie professionnelle dans l’industrie à Lodève. Sa rencontre et son mariage avec Célestine le conduirent à Jonquières. Homme discret et de grande culture, André a consacré sa vie à trois grandes causes : la vigne. Tous les matins il partait sur son inséparable « mobylette » qui ne le quittait jamais, sans oublier de ramener tous les soirs les souquets pour la cheminée. L’Indépendant dont il fut correspondant local pendant près de 45ans, ses publications étant toujours introduites par l’expression « Al pe del roc » (au pied du rocher) en référence à la situation géographique de notre village. Tous les jours dès 5 heures, le journal était déposé chez les lecteurs. La mairie de Jonquières. Conseiller municipal pendant 37 ans durant les mandats de 3 maires successifs, André très actif dans la gestion communale avait pour mission les jours d’élections de surveiller l’urne et d’accompagner le maire pour déposer et commenter les résultats du dépouillement à la gendarmerie de Durban Corbières.

Par nos colonnes, nous saluons son fils Stéphane qui par sa présence quotidienne a permis à son père André, de rester vivre dans sa maison de Jonquières après le décès de Célestine (sa mère). André, ta silhouette pliée en deux sous la force du cers et des travaux de la vigne nous manquera. Nous tenons à présenter à toute sa famille ainsi qu’à tous ceux que ce deuil afflige nos plus  sincères condoléances.

                                                    Photo André Rousset

 

André Rousset.jpg

 

Les commentaires sont fermés.