07.12.2013

Une interprétation sur deux sépultures locales au même instant

Deux sépultures l’une civile, l’autre religieuse suivie de crémation le même jour à la même heure (11h) à Fabrezan en ce mardi 3 décembre 2013 est sûrement un fait exceptionnel qui peut être n’a jamais eut lieu dans les annales locales. Sans vouloir  épiloguer sur ce sujet, n’aurait-il pu y avoir, après concertation préalable, simplement un décalage horaire d’une simple heure lequel aurait permis à certaines personnes âgées, apparentées ou amies des deux familles endeuillées, de se recueillir plus profondément auprès des deux cercueils de Manuel Guisard et Charles Boulbet, qui séparément furent accompagnés après les cérémonies à reposer en paix au cimetière local.

Les commentaires sont fermés.