29.10.2013

3es Vendémiades de Jonquières

le trio arbus.jpg

Trois jeunes artistes réveillent une vieille église

Chapeau. Pour la 3e année consécutive, le village de Jonquières a fêté les vendanges avec un concert d'une grande qualité, donné en son église, suivi d'un apéritif dînatoire offert au public. Une formule gagnante qui allie gaiement nourritures spirituelles et terrestres et ranime le cœur d'un village avec un projet culturel exigeant.

Samedi 19 octobre, à 19 heures, les vendanges étaient à peine achevées (la faute au temps cette année !) qu'une cinquantaine de personnes se pressaient dans la petite église de Jonquières pour le désormais traditionnel concert qui ouvre les Vendémiades.

Cette année, c'est le Trio Arbus qui a fait résonner les voûtes de l'église Saint-Saturnin : Marie Héloïse Arbus, 15 ans, violon, Claire Arbus, 18 ans, piano, et Maxime Bazerque, 19 ans, saxophone (les deux derniers, Grands Prix du conservatoire de Toulouse, tous élèves de grands interprètes français). L'auditoire, ébloui par l'exceptionnel talent des jeunes interprètes et leur maestria au service des œuvres classiques, a longuement applaudi la 1re Sonate pour violon seul de Bach, une étude de Ferling pour saxophone, un prélude de Bach pour piano, l'intermezzo de la Symphonie espagnole d'Edouard Lalo pour piano et violon, enfin deux pièces de Piazzola pour saxophone.

                                       Puis apéritif dînatoire,

Façon « fête de voisins », cet apéritif,  alimenté par les plats confectionnés par les habitants, a prolongé cette soirée dans une bonne humeur chaleureuse autour des jeunes artistes.

Les Vendémiades de Jonquières ont débuté en 2011 à l'initiative de Michel Daynac (ancien universitaire devenu viticulteur) qui a immédiatement reçu le soutien des édiles municipaux, des Festejaïres et de l'ensemble des habitants de Jonquières.

Lors des 1res Vendémiades, grâce à la Winner Team (duo de renommée nationale clarinette-accordéon entendu depuis à la cave de Talairan et aux Jeudis de Perpignan cet été) l'église s'était réveillée au son de ses notes klezmer et d'une brillante réinterprétation des grands standards français et américains.

En 2012, c'est le talentueux Coustouge Jazz Band, venu en voisin, qui sonnait brillamment la fin des vendanges.

Avec ce nouveau succès, les Vendémiades de Jonquières laissent entrevoir pour le patrimoine local une nouvelle destination et une nouvelle vie, qui devrait se concrétiser par le lancement d'un programme de rénovation de l'église.

 

claire et marie h�lo�se arbus interpr�tes de bach et lalo.jpg.jpg

 

 Photos  1-Le trio Airbus, trois jeunes talents

2-Une violoniste de 15 ans Marie Héloïse Airbus accompagne de sa soeur au piano

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.