17.10.2013

Une chasse au gros avec difficulté et dégâts

Dimanche lors d’une battue au sanglier sur le territoire de Fabrezan, il a fallu plus de trois heures pour mettre hors combat un sanglier d’un poids de 114kilos.

La bête effectuait des arrêts espacés, se mettant au ferme faisant face aux chiens de meute, les repoussant vivement de ses défenses acérées. Les piqueurs faisaient de leur mieux pour mettre un terme à ces ébats. Résultat ; deux chiens ( appartenant à M. Claude Boffelli) ont été massacrés par le sanglier et quatre autres grièvement blessés. Robert Grino en fin d’après midi, a mis fin au calvaire abattant le sanglier d’une balle en pleine tête.

Les commentaires sont fermés.