09.10.2013

Au Mali Jean Louis Arajol décoré du mérite national

 

2013 oct Arajol.jpg

 Fabrezanais de naissance, Jean Louis Arajol depuis sa jeunesse a parcouru un long chemin dans le domaine de la police nationale pour aboutir dans sa situation actuelle officier de l’Ambassade de France au Mali où tout dernièrement ( août 2013)  après sept ans de bons et loyaux services dans ce pays africain, il vient d’être sur propositions du président de la République décoré de la médaille du mérite national avec effigie  « Lion Debout ». L’une des plus hautes distinctions maliennes, dont la médaille lui a été remise au cours d’une cérémonie très protocolaire par l’ex ministre de l’intérieur malien en personne le général Tiefing Konaté.

Dans un quotidien d’informations générales ( L’Indépendant pour ne pas le citer), Jean Louis surnommé « le Malien »s’apprête à rédiger sous la plume d’un journaliste français un livre d’entretien sur son expérience au Mali ». Précision de J-L.A. :« Je suis toujours pour l’heure fonctionnaire de police et à ce titre je me dois de respecter ma fonction en ne sortant pas de mon devoir de réserve…je vais tout d’abord m’occuper de ma santé, organiser mon départ à la retraite, profiter de ma petite famille, mon livre sera publié au moment opportun »

                                  Artistiquement il s’intègre à la culture malienne            

Dixit Kassoum Thera (journaliste malien)  « Ce fonctionnaire de la police française, expert en fraude documentaire a incontestablement marqué de son empreinte dans le renforcement des capacités de nos forces de sécurité à travers, entre autres, la formation de plus de 500 policiers malien  tous grades confondus. La venue de Jean Louis dans notre pays a été faite sur sa demande. »

Une fois sur les berges du fleuve Djoliba à Bamako JL.A s’est facilement intégré à la communauté malienne, notamment à travers le monde des artistes avec lesquels il a même initié la création d’un collectif pour mettre en valeur la culture malienne, une culture qu’il affectionne particulièrement. Sous son influence, ce collectif procèdera à la rénovation et à la décoration de plusieurs lieux et établissements ayant pignon sur rue à Bamako Il a, à son actif, un disque disponible sur Youtube dénommé « Djigui », plaidoyer pour la tolérance et en faveur du handicap. Il est aussi l’auteur de deux ouvrages sur la sécurité en France intitulés « Que fait donc la Police 1 et 2 » dont un a été préfacé par son mentor Charles Pasqua.

      « Vous faites partie de la chaîne de coopération entre les forces du  Mali et de  la France ». C’est en ces termes lors de sa décoration par que M.Kansaye directeur adjoint de la police nationale  n’a pas tari d’éloges, ajoutant :  «  que votre exemple inspire celui qui va vous remplacer à ce poste à l’Ambassade »

Ne pouvant citer son long chemin de sa carrière dans la police, ses activités syndicales ultra-médiatisées, et politiques, nous complimenterons Jean Louis pour sa distinction honorifique, ainsi que ses talents artistiques lui souhaitant lors de sa retraite prochaine de s’adapter avec facilité à une vie familiale dans notre milieu rural : celui de Fabrezan son pays natal

 

 

 

Arajol 2.jpgArajol 3.jpg

Photos

Décoration de Jean Louis par le général  Tiefing Konaté ex-ministre de l’Intérieur Malien

Les commentaires sont fermés.