30.06.2013

Prévention des risques aux arrêts cardiaques

 

2013. (juin) 26 002.jpg

1-Le public présent à la séance d'utilisation d'un défibrillateur

Fabrezan et Villerouge la Crémade sont chacun équipés depuis janvier 2013 de défibrillateur, dans le cadre de la politique des risques de décès aux arrêts cardiaques. Mercredi 6 juin le moniteur sapeur pompier lézignanais Fabrice Bedos, dans la salle des fêtes en présence de plusieurs personnes intéressées a expliqué et démontré comment utiliser le défibrillateur et les consignes à observer pour sauver une vie.

« lorsque l’on découvre une personne ne respirant plus, ne répondant pas à vos appels, ne réagissant pas aux stimulis que vous pouviez lui faire, le pouls absent, son temps est compté, plus on attend plus ses chances de survie s’amenuisent »

2013. (juin) 26 004.jpg

2013. (juin) 26 005.jpg2013. (juin) 26 007.jpgAprès les

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après les recommandations préliminaires indispensables, (appeler les secours, aller ou faire aller chercher le défibrillateur, commencer le massage cardiaque)  Le moniteur a expliqué ensuite l’utilisation de celui-ci, suivre les consignes dictées vocalement, l’appareil va alors analyser le cœur de la victime et délivrer le choc électrique si nécessaire. Continuer à faire le massage cardiaque et suivre les instructions jusqu’à l’arrivée des secours.

Demandant au public si quelque personne était intéressée pour effectuer l’ensemble de ces consignes, le villerougeois Frédéric Eeckhout a prouvé qu’il avait bien capté les conseils du moniteur Bedos s’est acquitté à la perfection des éléments indispensables pouvant sauver une vie

2013. (juin) 26 010.jpg

2013. (juin) 26 012.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos

2-3-4--Explications du moniteur Bedos sur l’utilisation du défibrillateur

5-Intéressement d’une partie du public

6-Frédéric Eeckhout applique les consignes précitées

Les commentaires sont fermés.