11.04.2013

Jugement et crémation de Cygaa Diabolykus

 

2013.04. (avr.) 01 024.jpg

Dans notre édition précédente nous avons énoncé le déroulement du défilé carnavalesque des écoles sous le mauvais temps.  Nous ne pouvions grouper l’évènement le plus remarqué et exceptionnel vu la circonstance, de la crémation de Cygaa Diabolykus (cigale malfaisante) précédée par le jugement de celle-ci. Bien que désinvolte elle a créé d’énormes méfaits. Qui développés par les avocats de l’accusation (élèves de CM) ont su inclure dans leur texte toutes leurs invraisemblables imaginations méritant des éloges.

« Cygga te voilà fort étonnée lorsque la crise t’a assommée. Tu es allée dans le monde entier, crier, racketter, impressionner, maltraiter, menacer….tes larmes de crocodile ont fait déborder l’Orbieu, entraîné l’Europe dans la crise, déconcentré l’équipe de France de rugby avec tes chants de sirène ,blessé Michalack avec tes pattes gluantes, rendu les citoyens malades de tes éternuements,remplacé du boeuf dans le cassoulet par du cheval, provoqué la guerre au Mali,mis le feu dans des cheminées, assoiffé les africains de ton chant ayant fait durer la chaleur de l’été, de tes battements d’ailes tu as fait envoler toutes nos bonnes notes.

Responsable de nos malheurs qu’as-tu à dire pour ta défense ? »

Sans parole, les ailes trempées du ruissellement de la pluie, acceptant sans broncher sur son char le sort qui lui était réservé, seule la conclusion de ce tribunal juvénile ne pouvait qu’être appliquée « Tu t’es bien amusée toute l’année, et bien maintenant tu seras  brûlée »

La foule était restée présente pour cet événement, se réchauffant des flammes d’un carnaval n’ayant vécu qu’un samedi d’avril où même le temps n’a pas pu contrarier l’ambiance d’une jeunesse scolaire qui mérite d’être complimentée, ainsi que parents et enseignants qui ont géré à bien cette soirée. Ce n’était pas fini puisque soixante kilos de moules de méditerranée servies « à la bonne franquette » en mouclade sous le préau des écoles pour une centaine de convives, parents enfants et enseignants, avaient  bien mérité de ce final carnavalesque 2013 encore sous la pluie.

 

2013.04. (avr.) 01 029.jpg

1- Le jugement par les élèves sous la pluie

2-Les flammes de Cygaa Diablolykus ont réchauffé tout l’entourage

Les commentaires sont fermés.