18.03.2013

60 ans après, Pierre et Yvonne ont redit « oui »

 carreau130309fp38754.jpg

A l’occasion de leurs noces de diamant, Yvonne et Pierre Carreau, 80 et 82 ans, ont renouvelé leurs vœux devant le maire de Fabrezan.

La salle du conseil municipal était bien étroite pour contenir tous les convives et l’émotion d’une cérémonie peu habituelle, samedi 9 mars 2013, après 60 ans de mariage, Pierre et Yvonne Carreau ont tenu à réaffirmer leur amour l’un envers l’autre en se présentant à noveau devant Monsieur lemaire. La foule des parents proches et amis, s’est pressée pour célébrer ces noces de diamant dans le même lieu et dans les mêmes fauteuils qu’en 1952 (*)

Pour l’occasion, Pierre Carreau avait revêtu son costume de jeune marié.

Les noces de diamant sont éternelles

Sur l’air de « Petite fleur » de Sidney Béchet, le maire Maurice Séguier a accueilli les mariés, lançant au passage « qu’est-ce qu’on a dansé là-dessus, hein, Pierrot ? » Rappelant les évènements politiques, sportifs et culturels qui ont rythmé l’année 1952, il a aussi ravivé quelques bons souvenirs : la lecture des noms des couples mariés la même année, puis de l’acte de mariage d’Yvonne Emmanuelle Fabre (née à Coursan) et de Pierre Louis Charles Carreau (né à Fabrezan) a précédé celle des droits et devoirs des époux. « Cela a un peu changé par rapport à 1952 et ce n’est plus de la rigolade ! », a commenté avec humour Maurice Séguier. Les époux ont procédé un « oui » franc (en occitan et en français pour Pierre Carreau) avant d’échanger  deux baisers sous les applaudissements de l’assistance ! Le maire a bien sûr évoqué le parcours d’Yvonne et Pierre (elle employée dans divers commerces, et lui à l’Equipement, d’abord à Lézignan puis à Lagrasse où il a pris la retraite en tant que contrôleur principal). Impossible de ne pas rappeler que Pierre Carreau est toujours correspondant de l’Indépendant depuis 1958, qu’il a notamment joué au rugby en tant qu’international junior en 1951, qu’il a présidé le club bouliste jeu lyonnais durant 30 ans et qu’avec Yvonne ils ont continué le commerce du fameux « Kina Karo » créé en 1928 par le Père André Carreau.

carreau130309fp11174.jpg

Pierre Carreau a ensuite remercié l’assistance et surtout sa « chère épouse, pour tout l’amour qu’elle m’a témoigné » et l’immense dévouement dont elle a fait preuve « envers mes parents durant de longues années. »  Il a ensuite dévoilé une alliance sertie de 9 diamants symbolisant le couple et les 7  membres directs de leur famille : un nouveau gage d’amour qu’Yvonne a glissé à son doigt, scellant ainsi leurs noces de diamant dans l’éternité. Toute la salle a redoublé d’applaudissements puis la musique a retenti : cette fois c’est avec Pierre Perret et sa chanson sur « Le zizi » que les invités se sont dirigés vers la sortie, et bien sûr les agapes servies à la salle des fêtes.

 Photos1- Tous les proches et amis du couple Carreau dans la salle de la mairie de Fabrezan.  2 Les époux ont prononcé un "oui"franc avant d'échanger deux tendres baisers -3 Les époux entourés des membres de la famille directe et symbolisés par les diamants de l'alliance offerte à Yvonne                                                                                 Copie de carreau130309fp6074.jpg

(*) Les noces auraient dû être célébrées le 22 décembre 2012. Pour raisons de santé et familiales, elles ont été repoussées au 9 mars 2013. A cette occasion une quête était organisée au profit de la Ligue contre le cancer et la recherche de l’Aude (**)

Texte et photos réalisés par Fabienne Pireddu journaliste aux Journaux du Midi, Lézignan-Corbières


Générosité pour la ligue contre le cancer

(**)Au cours de la soirée de samedi 9 mars 2013, 60e anniversaire du mariage de Pierre et Yvonne Carreau, la totalité des dons (chèques et numéraires) qui leur ont été remis a atteint la somme totale de 2425 euros. Ce montant a été entièrement reversé à la Ligue contre le Cancer de l’Aude à Carcassonne . Tous deux, tiennent avec les membres de leur famille, par l’intermédiaire des journaux du Midi, à remercier tous les généreux donateurs.

Les commentaires sont fermés.