28.02.2013

La classe de M.Séguier il y a 50 ans déjà

 115 1963 64.jpg

 Ces garçons élèves des classes de l’école fabrezanaise de l’année scolaire 1963/64 ont aussi eu le plaisir des vacances scolaires de carnaval. Actuellement la plupart d’ente eux nés en 1952 ou 53  ont franchi ou vont franchir le cap des 60 ans. Ces élèves étaient sous la direction de M.Maurice Séguier qui avait été nommé dès son arrivée dans notre localité en 1961. La directrice de l’école des filles était alors Mme Marpinard.

Nous vous présentons ci joint la classe tout en vous donnant certains éléments d’information à ce jour.(notations D :décédé, -F habite Fabrezan, -hf hors Fabrezan) :

 (Rang du haut de g. à d) Escudié Gérard (D),Ségura JC (hF), Pla F (hf), Xucluna Michel (F), Julien René (Olonzac), Raux Michel (F)- 2ème rang : Barthez (hf), Laynet Gérard (F), William Goudy (Paris), Boulbet Bernard (F), Calafat (D), Ondedieu Alain (F),  Raux Christian (Nîmes),- 3ème rang : Rey René (Carcassonne), Lignères Gérard (Lézignan), Oustry (D), Martinez Guy (Narbonne), Cathary Gérard (F) et Serge Cambriel (Tuchan), - accroupis :Pla  (hf) et Barthez (hf).

27.02.2013

Programme de la médiathèque en mars 2013

Voici le programme de la médiathèque municipale, liée avec l’Alae durant le mois de mars 2013

 Tapis lecture : Pipi, caca et crottes de nez

Jeudi 14 mars à 8h à l'Alae pour les enfants de l'école Victor Hugo. Lundi 18 mars à 10h30 pour les enfants de 10 mois à 3 ans à l'espace jeunesse de la médiathèque municipale Charles Cros (inscription obligatoire car places limitées)

 Comité lecture. Mardi 26 mars à 16h30 à l'espace adulte de la médiathèque municipale

 Les animations proposées sont ouvertes à tous et gratuites 04.68.43.71.92. ou mediamunicipale-fabrezan@orange.fr 

25.02.2013

Marc et Chantal Wirth ouvrent le restaurant Le Clos des Souquets

 2013.02. (fev) 20 001.jpg

Le Clos des Souquets, restaurant de renommée régionale avait été créé par Philippe Julien et son épouse Diane en avril 1991. Ces dernières années, cédé à leur fille Audrey, ce restaurant vient d’être vendu au couple Marc Wirth d’origine alsacienne et Chantal native de Basse-Normandie.

Présentation et accueil le mercredi 27 février 2013

Arrivés  à Fabrezan fin d’année 2012, Marc et Chantal  se sont employés à se familiariser dans leur nouveau local, apportant modifications et aménagements nécessaires à la réouverture. Celle-ci est prévue officiellement le 1er mars 2013. Cependant pour faire connaissance avec leur clientèle ils organisent le mercredi 27 février à partir de 15h une soirée d’accueil des plus conviviales.

Connaissance de nos nouveaux restaurateurs

Marc, fils et petit-fils de viticulteurs alsaciens, a laissé le domaine familial pour se lancer dans le commercial. Son épouse Chantal fonctionnaire durant deux décennies, a plongé dans la restauration, et tous deux de 2008 à 2012 ont exploité en parallèle deux restaurants ( La Fourchette et Le Besskri) dans l’Île de Djerba en Tunisie.

……et de leur programme

Autodidacte du côté restauration, Chantal prendra sa toque de chef cuisinier avec l’aide de Lionel (celui-ci ayant exercé de nombreuses années au service du Clos des Souquets). Ses spécialités, acquises dans son enfance par sa grand-mère maternelle, seront quelque peu normandes, liées à quelques recettes alsaciennes, mais aussi et surtout à nos spécialités  régionales du Languedoc-Roussillon, mettant dans leurs menus que des produits frais, et dans leur carte plusieurs diversités (poissons de mer, gambas, accompagnés de desserts variés en pâtisserie) le tout agrémenté des meilleurs vins régionaux ou nationaux.

Quelques journées à thèmes et la confection du plat du jour seront incorporées dans leur programme. L’ouverture sera effective tous les jours de la semaine excepté le mercredi jour de fermeture.

Par nos colonnes, nous adressons à Marc et Chantal, nouveaux restaurateurs, nos vœux de réussite dans leur entreprise, ainsi que ceux de bienvenue dans notre cité. Nous remercierons par la même occasion,  Philippe, Audrey et Fabrice pour leur gentillesse, leur sympathie et leur amabilité durant les années qu’ils ont mis au service de leur clientèle.

Tous renseignements Tél.04.68.43.52.61  email clossouquets@free.fr . Site : http://www.le-clos-des-souquets.com/

22.02.2013

Les chasseurs vous invitent à leur soirée

Samedi 23 février à 21h, dans la salle des fêtes de Fabrezan aura lieu la soirée récérative traditionnelle des chasseurs de l’Acca et l’Aica. Les présidents respectifs de ces associations jumelées vous remercient d’avance de votre présence, où le meilleur accueil vous est réservé

21.02.2013

Feu de cheminée

2013.02. (fev) 18 004.jpgC’est vers midi  hier lundi 18 févroier, que les pompiers ont été alertés par le départ d’un feu de cheminée à l’immeuble de M.Saez, rue de la Mairie à Fabrezan

Le feu a été rapidement circonscrit,grâce à la rapidité d’intervention de nos sapeurs.

Photos

1 Un pompier en cime de toiture

2 A l’intérieur l’intervention d’un sapeur2013.02. (fev) 18 003.jpg

19.02.2013

Ce "rec" que tu connais toi Fabrezanais

2013.02. (fev) 15 003.jpg

1 Résurgence de la source de la Fount’introuse en plaine

Sous ce titre, le mot « rec » désigne en langue occitane, ruisseau. Ne pas prendre en confusion avec rivière qui traverse plusieurs localités, tel l’Orbieu ou la Nielle en ce qui concerne notre cité. Le ruisseau prend sa source et se termine dans le périmètre communal, pour cela nous citerons celui de La Fount’introuse qui depuis des siècles a créé son histoire locale, laquelle cette année  et les prochaines connaîtra un changement des plus significatifs.

Dans un passé médiéval, ce ruisseau né aux limites de Fabrezan et Camplong était entièrement à ciel ouvert, traversant la plaine de Montredon, puis longeant les remparts fabrezanais aboutissant au sud du village dans l’Orbieu. La main de l’homme, le maîtrisera pour traverser en souterrain l’extension locale, (du Parc Jaussan à sa sortie aérienne chemin de la Portette). Les précipitations atmosphériques durant le siècle dernier auront des conséquences tragiques inoubliables.

Aujourd’hui un nouvel épisode va s’ouvrir, son cours va être régulé par la création d’un barrage écrêteur dans la plaine de Montredon sous la chapelle de Notre Dame de Consolation. Un dossier d’importance est lancé, nous en avons donné les détails lors d’un de nos précédents articles, dossier pouvant être consulté en mairie. Aussi avant les transformations du paysage nous situons les lieux avant modifications qui pourraient être débutées avant fin 2013. Rappelons que la source de ce ruisseau se situe en plaine, ces eaux de résurgence n’en sont pas permanentes ; viendraient-elles du massif de l’Alaric, voire peut-être même de la chaîne pyrénéenne ?

Toi fabrezanais de longue date, tu as su tirer profit de ces eaux pour des besoins viticoles ou horticoles, tu as profité de longues années de son bassin lavoir communal, dans ta jeunesse, sa traverse en souterrain, fut l’objet de tes nombreux jeux enfantins, mais tu as aussi connu ce cauchemar, lié aux catastrophes naturelles, qui restera gravé dans ton album aux souvenirs.

2013.02. (fev) 15 006.jpg

2 Un ruisseau qui va être maîtrisé par un barrage écrêteur.

15.02.2013

Deux grands vins à nouveau primés

2013.02. (fev) 12.jpg

Clément responsable commercial nous présente la gamme des vins primés au cellier Ch.Cros.

Lors de la seconde partie du 28e concours interprofessionnel Corbières, qui a eu lieu au Château de Boutenac en ce début de mois, deux de nos grands vins, récolte 2012 ont été honorés l’un en or. L’autre médaillé en argent.

Nous tenons à les présenter à nos lecteurs, sachant que parmi eux, nombreux sont ceux qui gardent une certaine fidélité aux produits de Terre d’Expression regroupant les terroirs des communes de Fabrezan, Fontcouverte, Ribaute et du Val de Dagne.

 Médaille d’or pour le rosé « Métairie de Charles »

Dans l’historique de ce nom évocateur, c’est un clin d’œil à l’inventeur perpétuel né à Fabrezan en 1842, génie de la photographie, poète attachant ami de Verlaine et Rimbaud.

Ce rosé né dans une superficie de 48ha, est conçu par les cépages Cinsault 40%, Grenache 50% et Syrah 10%, d’un vignoble sur terrasses basses et moyennes composées d’alluvions anciennes du quaternaire aux nombreux galets, dans une texture limono sableuse propices à des cuvées aromatiques. Sa vinification AOC Corbières est obtenue par saignée, puis débourbage à froid, fermentation en jus clair à basse température afin d’en préserver le potentiel aromatique du raisin. Ses caractéristiques, robe pétale de rose soutenu avec reflets légèrement bleutés avec note de fraises mûres et fruits exotiques. Ample et friand en bouche est d’une grande finesse pouvant être consommé dans les 2 ans sur charcuteries et repas légers d’été très frais (8 à 10°)/ Un vin qui comblera de plaisir les fins palais, est mis en vente au Cellier et dans les dépôts commerciaux.

L’argent pour AOC Corbières rouge

 Conçu pour une surface s’étalant sur 30ha, né d’un assemblage de carignan, grenache, syrah et mourvèdre, cultivé sur des terrasses en semi-côteaux formées par l’anti-synclinal formé par l’Alaric et le chaînon de Lagrasse, sur un sol composés de galets, et de calcaires durs de massifs effrités par l’érosion. Son mode de culture est en gobelet sauf pour la syrah en guyot, avec un rendement de 5Ohl/ha. Sa vinification : le grenache est égrappé avant l’encuvage, vinifié à température contrôlée, durée de cuvaison 10 à 12 jours. Le carignan et la syrah ramassés à la main sont mis en cuve en grappes entières, avec macération carbonique de 12 à 20jours. Le pressurage pneumatique de l’ensemble confère une grande qualité. Son élevage en cuve non boisée d’un an peaufine cet équilibre Sa mise en vente sera effectuée vers les derniers mois de l’année. Dans la commercialisation vous pouvez vous procurer son « frère jumeau » Métairie de Charles Corbières rouge 2011.

Sa dégustation : robe rouge carmin à reflets violacés, de nez complexe de petits fruits rouges mûrs. Bonne fraîcheur, tanins doux et harmonieux, ensemble d’une jolie longueur en bouche et d’une grande souplesse. Gastronomie : carafer 2h avant de servir à 16/18° sur viandes grillées ou volailles rôties, tenue et conservation 3 à 5 ans.