15.02.2013

Deux grands vins à nouveau primés

2013.02. (fev) 12.jpg

Clément responsable commercial nous présente la gamme des vins primés au cellier Ch.Cros.

Lors de la seconde partie du 28e concours interprofessionnel Corbières, qui a eu lieu au Château de Boutenac en ce début de mois, deux de nos grands vins, récolte 2012 ont été honorés l’un en or. L’autre médaillé en argent.

Nous tenons à les présenter à nos lecteurs, sachant que parmi eux, nombreux sont ceux qui gardent une certaine fidélité aux produits de Terre d’Expression regroupant les terroirs des communes de Fabrezan, Fontcouverte, Ribaute et du Val de Dagne.

 Médaille d’or pour le rosé « Métairie de Charles »

Dans l’historique de ce nom évocateur, c’est un clin d’œil à l’inventeur perpétuel né à Fabrezan en 1842, génie de la photographie, poète attachant ami de Verlaine et Rimbaud.

Ce rosé né dans une superficie de 48ha, est conçu par les cépages Cinsault 40%, Grenache 50% et Syrah 10%, d’un vignoble sur terrasses basses et moyennes composées d’alluvions anciennes du quaternaire aux nombreux galets, dans une texture limono sableuse propices à des cuvées aromatiques. Sa vinification AOC Corbières est obtenue par saignée, puis débourbage à froid, fermentation en jus clair à basse température afin d’en préserver le potentiel aromatique du raisin. Ses caractéristiques, robe pétale de rose soutenu avec reflets légèrement bleutés avec note de fraises mûres et fruits exotiques. Ample et friand en bouche est d’une grande finesse pouvant être consommé dans les 2 ans sur charcuteries et repas légers d’été très frais (8 à 10°)/ Un vin qui comblera de plaisir les fins palais, est mis en vente au Cellier et dans les dépôts commerciaux.

L’argent pour AOC Corbières rouge

 Conçu pour une surface s’étalant sur 30ha, né d’un assemblage de carignan, grenache, syrah et mourvèdre, cultivé sur des terrasses en semi-côteaux formées par l’anti-synclinal formé par l’Alaric et le chaînon de Lagrasse, sur un sol composés de galets, et de calcaires durs de massifs effrités par l’érosion. Son mode de culture est en gobelet sauf pour la syrah en guyot, avec un rendement de 5Ohl/ha. Sa vinification : le grenache est égrappé avant l’encuvage, vinifié à température contrôlée, durée de cuvaison 10 à 12 jours. Le carignan et la syrah ramassés à la main sont mis en cuve en grappes entières, avec macération carbonique de 12 à 20jours. Le pressurage pneumatique de l’ensemble confère une grande qualité. Son élevage en cuve non boisée d’un an peaufine cet équilibre Sa mise en vente sera effectuée vers les derniers mois de l’année. Dans la commercialisation vous pouvez vous procurer son « frère jumeau » Métairie de Charles Corbières rouge 2011.

Sa dégustation : robe rouge carmin à reflets violacés, de nez complexe de petits fruits rouges mûrs. Bonne fraîcheur, tanins doux et harmonieux, ensemble d’une jolie longueur en bouche et d’une grande souplesse. Gastronomie : carafer 2h avant de servir à 16/18° sur viandes grillées ou volailles rôties, tenue et conservation 3 à 5 ans.

Les commentaires sont fermés.