30.09.2012

Vide-grenier du Festival de Musique Ch.Cros

 Dimanche 7 octobre le vide-grenier du Festival de Musique Ch.Cros de Fabrezan se tiendra au lieu habituel de l’ancienne gare.

Emplacement 8 euros, bar, snack, formule midi 6 euros

Réservation et renseignements au tél:04.68.43.59.77 ou 06.33.97.05.57

29.09.2012

Trait d’union scolaire vendange et téléthon

 

2012.09(sept)27 001 [800x600].jpg

Chaque année nos écoliers sont emmenés par leurs professeurs dans une partie de vignoble appartenant au Chef de Corps des Sapeurs Pompiers Jean Pierre Garel afin d’y récolter quelques raisins à vinifier pour une petite quantité réservée à la cuvée Téléthon 2012.

Ces élèves (CP-CM) étaient en ce dernier jeudi de septembre, au nombre dune cinquantaine.

Après la cueillette Jean Pierre a donné d’amples explications sur la vinification, les professeurs s’apprêtant sous peu à faire préparer par leurs élèves les étiquettes devant orner les bouteilles de ce cru.

Le lendemain ce sont les maternelles qui également ont procédé à une opération similaire de ces vendanges scolaires liées au Téléthon de l’année.

2012.09(sept)27 007 [800x600].jpg2012.09(sept)27 006 [800x600].jpg

1-Jean Pierre Garel donnant toute explication sur la vinification

2 et 3- De petits vendangeurs appliqués2012.09(sept)27 004 [800x600].jpg

28.09.2012

Repas de solidarité après la vendange

 2012.09.(sept))23 004 [800x600].jpg

Ces jours derniers, à la Campagne de Canet à Fabrezan, des amis fabrezanais ainsi que quelques uns des villages environnants sont venus profitant du beau temps vendanger la vigne de Christophe et Sylvie. Tant bien que mal, la récolte a été rentrée dans les temps, et en fin de journée, une ambiance conviviale régnait autour d’une table bien garnie, en charcuterie diverse et grillade au feu de bois. Le vin de la campagne récolte 2011, accompagné de vins plus corsés, grenaches avec une savoureuse cartagène du papy René Franc régalèrent les gosiers, après les tartes délicieuses effectuées en cuisine par la mamie Délia

2012.09.(sept))23 002 [800x600].jpg2012.09.(sept))23 003 [800x600].jpg

Les vendangeurs solidaires d’un jour autour d’une table bien garnie.

27.09.2012

A la recherche de ses œufs

La poule et l'homelette.JPGImage insolite, au cours d’un repas familial.. Sylvie préparait le repas de midi, une omelette aux œufs frais cherchés dans le volailler sous la poule même. Pour celle dernière la curiosité l’emportait suivant sa patronne pas à pas, épiant tous ses mouvements. Les œufs battus, mis dans la poêle, puis sur le trépied au-dessus du brasier, et voici que Titine (la poule) s’en est approchée, curiosité où mal de recherche de ses œufs, au point d’en mettre les pattes dans la braise ardente. Comportement bizarre ; n’en valait-il pas la peine d’en prendre ce cliché ?.

25.09.2012

Hommage à Yves Mourier de l’escadrille Normandie Niemen

Samedi 29 septembre à 11h aura lieu à Fabrezan la commémoration du centenaire de la naissance de Yves Mourier, pilote de chasse de l’Escadrille Normandie Niemen (Troisième Groupe de Chasse de la France Libre, créé à l’initiative du Général de Gaulle pour aller combattre les troupes allemandes aux côtés des aviateurs soviétiques et constituer un second front à l’Est.

 Présence du Mémorial Normandie Niemen

Le Mémorial, Association à but non lucratif, dont l’objet statuaire est de maintenir la mémoire de l’épopée vécue par ce régiment de chasse entre 1940 et 1945 ainsi que celle des hommes qui l’ont servi (pilotes, mécaniciens, membres des services généraux), au travers de manifestations patriotiques. Notons que 96 pilotes ont participé aux combats, 42 d’entre eux ne sont pas rentrés. Lors de la manifestation aux côtés de l’épouse de Yves Mourier, Mme Nerte Tallavignes-Mistral née en 1914, de la famille de son petit fils Frédéric, d’une délégation municipale et des anciens combattants, le Mémorial sera représenté par son Président M.Jean François Anière et le Dr Alain Fages Conservateur du Mémorial. Une gerbe sera ensuite déposée au Monument aux Morts.

                                               Yves Mourier.JPG  Qui était Yves Mourier ?

Né le 30 septembre 1912 à Avignon, Yves Mourier s’engage en 1933 dans le 2ème bataillon de l’Air à Avignon. Officier en 1940 après des stages de vol à haute altitude, il participe à la Campagne de France, descend avec sa patrouille 4 Henschel 126 ennemis, il prend ensuite le commandement de la 5ème escadrille et en abattra un autre. 1941 sur un D520 à destination de la Syrie, un accident mécanique le contraint d’écraser son avion en Turquie ou il restera prisonnier durant 21mois. Il s’évadera le 13 mars 1943 caché durant 8 jours dans une voiture pour regagner la Syrie, rejoindra le 23 mars la Grande Bretagne à Camberley et sera affecté, à sa demande, au groupe de chasse Normandie. En juin 1944 commandant la 2ème escadrille Normandie passe à l’offensive d’été, menée par l’armée soviétique, chargé de la couverture au sol et de l’escorte de bombardiers. Le 25 octobre 1944 titulaire de 4 victoires sur des FW 190 avec son groupe est envoyé au Moyen Orient pour raison de santé. Le 24 mars 1945 il terminera la guerre avec 9 victoires homologuées, sera nommé  en mars 1947 Chef d’État Major du Général Valin Inspecteur Général de l’Armée de l’Air.

C’est en février 1948, Yves Mourier, commandant en second de la base école de Meknès, comptant plus de 1300 heures de vol s’abîme lors d’un entraînement le 1er avril 1948 et ses obsèques religieuses auront lieu à Fabrezan quelques jours plus tard.

Ses décorations : Commandeur de la Légion d’honneur, Compagnon de la Libération, Croix de guerre 39/46 (9 citations) Ordre du Drapeau Rouge (URSS), Ordre de la Victoire (URSS)

Photo : Le Commandant Yves Mourier pilote de chasse de l’Escadrille Normandie Niemen

24.09.2012

Randonneurs, cèpes et France 3

 2012 - O9- lozere 007 [800x600].JPG

Seize randonneurs fabrezanais, accompagnés sur les lieux mêmes de seize autres du club voisin de Montlaur, avaient prévu dans leur périple un séjour en Lozère du 10 au 14 septembre 2012. Comme chaque expédition lointaine, ils s’y sont rendus en voiture particulière et séjournés dans un centre de vacances adéquat. Si les randonnées bien souvent sont liées à un itinéraire touristique, celui-ci fut assez particulier cause de rencontres qui nous ont inspiré le titre ci dessus.

Des cèpes à foison

Rien ne prévoyait qu’au cours de leur parcours, dans des bois inconnus pour eux, un étonnement créa une divergence instantanée. Des voitures particulières garées sur les bords de chemin ont attiré leur attention (notamment celle de Jeannot M. spécialiste en la matière), des chercheurs de champignons se rencontraient fréquemment. Et voilà tout le groupe, qui sac en main, s’en sont donné à la cueillette improvisée de cèpes, récoltant ainsi dans la soirée près d’une vingtaine de kilos, auxquels s’y sont ajoutés ceux des jours suivants.

Rencontre avec France 3 Lozère

Le reportage télévisé de France 3 du mercredi 19 septembre au 19/20 retraçait l’événement particulier de la prolifération des cèpes en bois lozérien, avec des images de cueilleurs aux paniers garnis, se terminant par le négociant affichant les cèpes à 7 euros le kilo. En plus des cèpes, certaines images ont été fixées sur la cueillette sur les lieux mêmes, de quelques uns de nos randonneurs pris sur le fait. Dans ce séjour s’ajouteront les visites d’autres sites : Mende et sa cathédrale, la cité médiévale de Marvejols, la beauté de St-Enimie et des gorges du Tarn, et au retour l’arrêt au château de Sèverac.

Un séjour satisfaisant pour nos randonneurs qui en garderont un souvenir d’entente et d’amitié.

 

2012 - O9- lozere 003 [800x600].JPG

 1-Un petit groupe de fabrezanais sur le point sublime des gorges du Tarn.

2- La  cueillette de cèpes de la première soirée

23.09.2012

Une exposition de photos d’artistes méritantes

Dans le contexte associatif d’Agir pour Bénarès nous tenons à souligner, l’acte à caractère caritatif réalisé par deux amies, également artistes photographes Christine Jaussan-Greco (fille de notre compatriote Mme Vve Viviane De Pressac-Jaussan) et Delphine Aubrée qui ont présenté dans le cloître de la Chapelle leur exposition d’une trentaine de photos qu’elles avaient effectuées lors de leur voyage au printemps dernier en Inde.

Les bénéfices de la vente de ces photos a été intégralement versé à l’Association Agir pour Bénarès. Nous ne saurions passer sous silence leur geste, ainsi que le talent présenté dans les images qu’elles ont prises dans leurs moments vécus de Delhi ( véritable fourmilière urbaine sans charme) à Bénarès, cité mystique et magique où elles avaient pour objectif de remettre le colis de pansements, compresses stériles, etc. aux dispensaires d’Agir pour Bénarès.

« Nous avons, nous ont-elles affirmé, pris connaissance de l’indispensable action au quotidien menée par l’association et ses bénévoles, nous avons rencontré le personnel soignant, les regards bienveillants et sourires des patients. Nous avons saisi nos instantanés conservés pour l’éternité dans le tourbillon de notre objectif ; les offrir à notre retour pour l’Association a été notre cadeau. Cela a été également de capter des scènes de vie hors du temps loin de nos quotidiens parisiens ».

Un grand merci à Christine et Delphine avec nos compliments journalistiques pour l’œuvre qu’elles ont réalisés, qu’elles vont présenter prochainement dans une galerie parisienne, et que vous pouvez recevoir chez vous en consultant : contact@agirpourbenares.org

2012.09.15 001 [800x600].jpg

Christine et Delphine au pied de leurs instantanés pris en Inde.