25.09.2012

Hommage à Yves Mourier de l’escadrille Normandie Niemen

Samedi 29 septembre à 11h aura lieu à Fabrezan la commémoration du centenaire de la naissance de Yves Mourier, pilote de chasse de l’Escadrille Normandie Niemen (Troisième Groupe de Chasse de la France Libre, créé à l’initiative du Général de Gaulle pour aller combattre les troupes allemandes aux côtés des aviateurs soviétiques et constituer un second front à l’Est.

 Présence du Mémorial Normandie Niemen

Le Mémorial, Association à but non lucratif, dont l’objet statuaire est de maintenir la mémoire de l’épopée vécue par ce régiment de chasse entre 1940 et 1945 ainsi que celle des hommes qui l’ont servi (pilotes, mécaniciens, membres des services généraux), au travers de manifestations patriotiques. Notons que 96 pilotes ont participé aux combats, 42 d’entre eux ne sont pas rentrés. Lors de la manifestation aux côtés de l’épouse de Yves Mourier, Mme Nerte Tallavignes-Mistral née en 1914, de la famille de son petit fils Frédéric, d’une délégation municipale et des anciens combattants, le Mémorial sera représenté par son Président M.Jean François Anière et le Dr Alain Fages Conservateur du Mémorial. Une gerbe sera ensuite déposée au Monument aux Morts.

                                               Yves Mourier.JPG  Qui était Yves Mourier ?

Né le 30 septembre 1912 à Avignon, Yves Mourier s’engage en 1933 dans le 2ème bataillon de l’Air à Avignon. Officier en 1940 après des stages de vol à haute altitude, il participe à la Campagne de France, descend avec sa patrouille 4 Henschel 126 ennemis, il prend ensuite le commandement de la 5ème escadrille et en abattra un autre. 1941 sur un D520 à destination de la Syrie, un accident mécanique le contraint d’écraser son avion en Turquie ou il restera prisonnier durant 21mois. Il s’évadera le 13 mars 1943 caché durant 8 jours dans une voiture pour regagner la Syrie, rejoindra le 23 mars la Grande Bretagne à Camberley et sera affecté, à sa demande, au groupe de chasse Normandie. En juin 1944 commandant la 2ème escadrille Normandie passe à l’offensive d’été, menée par l’armée soviétique, chargé de la couverture au sol et de l’escorte de bombardiers. Le 25 octobre 1944 titulaire de 4 victoires sur des FW 190 avec son groupe est envoyé au Moyen Orient pour raison de santé. Le 24 mars 1945 il terminera la guerre avec 9 victoires homologuées, sera nommé  en mars 1947 Chef d’État Major du Général Valin Inspecteur Général de l’Armée de l’Air.

C’est en février 1948, Yves Mourier, commandant en second de la base école de Meknès, comptant plus de 1300 heures de vol s’abîme lors d’un entraînement le 1er avril 1948 et ses obsèques religieuses auront lieu à Fabrezan quelques jours plus tard.

Ses décorations : Commandeur de la Légion d’honneur, Compagnon de la Libération, Croix de guerre 39/46 (9 citations) Ordre du Drapeau Rouge (URSS), Ordre de la Victoire (URSS)

Photo : Le Commandant Yves Mourier pilote de chasse de l’Escadrille Normandie Niemen

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.