11.07.2012

Une élite du jeu Lyonnais dans notre Cité

2012.0.7.03 010 [800x600].jpg

Des joueurs de renommée aux côtés de leur président Hervé Cormary.

 

La pratique du jeu Lyonnais a cessé dans les années 1986 à Fabrezan Bon nombre de pratiquants reposent dans leur dernière demeure, mais ils reste quelques éléments âgés qui se souviennent de cette belle époque où la grosse boule battait son plein.

Depuis quelques années est arrivé, ayant épousé une fabrezanaise en la personne de Melle Boffelli, le jeune Jonathan Ziege qui offre ses qualités de bouliste chevronné, avec un titre de champion de France faisant équipe avec certains éléments hautement qualifiés.

C’est d’ailleurs pour cela que de temps à autre, on aperçoit sur le boulodrome de « La longue jeu Lyonnais » (notre document) des éléments de l’élite audoise. Nous commencerons par le Président Départemental et régional du Comité M.Hervé Cormary, capitaine de l’équipe également, avec Frédéric Amoros, ancien international cadet champion de France en doublette et en quadrette au côté du président Frédéric Martinez (surnommé capitaine Fracasse) lequel s’impose comme adversaire redoutable grâce à son adresse et sa force morale. A leur côté Guy Vercher bouliste reconnu par ses performances de frappe en carreau, avec son fils Guy qui est en train d’atteindre le plus haut niveau dans sa catégorie.

Ce jour là, ils s’étaient joints à Fabrezan pour un entraînement avec repas convivial afin de composer la formation devant représenter le département aux championnats de France à Vichy.

Nous signalons d’autre part, que du 6 au 8 juillet a lieu pour la première fois dans l’Aude un championnat de France en doublette à Castelnaudary, devant réunir 800 joueurs et joueuses venus des 4 coins de France représentant chacun(e) leur département.

Nous témoignerons par notre chronique toute notre sympathie au Président Cormary, le complimentant pour les sacrifices, les efforts, la passion et le temps qu’il consacre à cette passion qu’est la longue en jeu lyonnais, nous remémorant les beaux jours qu’a eu l’Union Bouliste Fabrezanaise au temps des grands noms locaux ayant gravé leurs noms dans nos mémoires.

Les commentaires sont fermés.