23.04.2012

La présentation du projet de la Fount’Introuse n’a pas attiré foule

2012.04.19 003 [800x600].jpgUn sujet qui concerne notre localité depuis plus d’un siècle, les inondations de 1931,1966,1997 ont toujours créé tensions et soucis, soulevé bien des tracas pour ceux qui en ont subi les conséquences., sachant que le ruisseau de la Fount’Introuse inonde le centre du village cause d’une partie busée en souterrain dont le débit en charge ne peut-être supérieur à 25m3/s.

                                2012.04.19 015 [800x600].jpgPrésentation d’un projet de plus d’un demi-million d’euros

2012.04.19 014 [800x600].jpgJeudi 19 avril était présenté dans la salle des fêtes le projet d’un bassin de rétention sur le dit ruisseau avec digue d’une longueur de 225m, 30m de largeur en base et 3m en crête avec un orifice de fuite de 7m3/s. La zone calculée de retenue serait pour une crue cinquantennale, de 165.000m3 pour superficie de 12 hectares et de 295.000m3 pour 23h en crue centennale.

Ce projet a été successivement présenté et expliqué sous ces diverses formes, par M.Séguier Maire, M.Chabaud directeur de la SMAAR, M.Maisonnade, M.Sèvenier (technicien de rivière) Mme Valentin (bureau d’études d’Artelia. Le coût des travaux hors foncier s’élèvent  de 400.000 à 500.000euros hors foncier subventionnés à 90°% dans le cadre du PAP et 10% à la charge du Syndicat SIAHRO avec réalisation en 2013 pour prétendre aux subventions.

                                      Manque d’info ou désintéressement ?

Lors de cette présentation très peu de personnes y participaient. Cette explication est-elle due à un manque d’information auprès des intéressés, pourtant la presse, les publications locales ont été sollicitées. A savoir que ce projet se situe sur une emprise approximative d’une zone d’acquisition de 21ha de terrain, pour 45 parcelles de 25 propriétaires concernés.

Le planning d’intervention présenté va de juin 2012 à juin 2013, procédure et acquisitions amiables à partir d’une estimation effectuée par France Domaines. Les explications de M.Suire (négociateur foncier)a permis de comprendre les éléments établis en matière d’enquête DUP. Un point déterminant a été évoqué, le bassin de rétention après forte crue est de se vider naturellement en moins de 24h.

La présentation du calendrier prévisionnel, étude et travaux, mit un terme à cette soirée, avec toutefois les regrets de ne pas avoir une salle plus garnie pour soulever certaines questions qui pourraient être dans le temps à l’ordre du jour.2012.04.19 011 [800x600].jpg

2012.04.19 009 [800x600].jpgLégende des photos jointes

1-Le projet présenté par le maire et responsables du projet

2-Les dessins techniques de la digue envisagée

3-Plan du bassin rétenteur par rapport au village

4 Des récits des inondations dans le temps

Les commentaires sont fermés.