31.05.2011

Des obsèques ayant marqué au profit de la recherche pour le cancer.

Blasco Sébastien.JPGSébastien Blasco après une lutte contre sa terrible maladie, s’éteignait à l’âge de 39ans,malgré tous les soins qui lui ont été prodigués  à l’Institut Claudius Regaud à Toulouse. Lors de ses obsèques civiles célébrées mardi 26 avril 2011 c’est un très long cortège de parents et d’amis qui ont tenu à marquer par leur présence leur affection et leur amitié à Sébastien, mais plus encore leur compassion à sa compagne Virginie ainsi qu’à ses parents Dada et Nicole et son grand-père Jean.

Ni fleur, ni couronne, ses amis et copains d’enfance ont planté auprès de sa tombe un olivier et un amandier, symbole de l’attachement qu’avait Sébastien pour la nature. Lors de la réception familiale sur son lit de mort, et les remerciements au cimetière de Fabrezan, une urne était déposée recevant les dons de chacun, destinés à la recherche pour le cancer.

                                        3750 euros recueillis

Ce sont 3750 euros qui ont été recueillis, la famille très touchée par cette grande générosité tient à remercier par notre titre, les généreux donateurs. Ce montant a été remis par les parents et la compagne de Sébastien à l’Institut de cancérologie Claudius Regaud, pour 50% au profit de l’Etablissement, 50% à la recherche pour le cancer, présentant leurs plus sincères remerciements à Mme Nathalie Caunes cancérologue ainsi qu’à tout le personnel hospitalier pour leur dévouement et leurs compétences.

                               Qu’est l’Institut Claudius Regaud

Créé en 1923, 800 personnes spécialisées en cancérologie, sont rassemblées (médecins, chercheurs, personnel soignant et administratif) coordonnant leurs compétences auprès des patients, lesquels disposent un programme de soins personnalisés. Détecter, traiter, suivre la maladie, par chirurgie, médecine, radiothérapie, curietherapie, médecine nucléaire, imagerie interventionnelle, biologie etanatomopathologie sont dans ce site toulousain l’ensemble des compétences et des moyens techniques réunis pour une prise en charge optimale.

En 2012, l’Institut intègrera l’hôpital du cancéropôle toulousain, un campus unique en Europe qui réunira plus de 4000 professionnels dont 2000 chercheurs constituant sur 220 hectares le plus grand campus français, avec plus de 300 lits.

L’Institut est engagé dans la recherche fondamentale, mettant tout en œuvre pour appliquer les découvertes scientifiques au diagnostic au traitement et à la prévention des pathologies cancéreuses.

                                       Soutenir l’Institut

Signalons par cette occasion, que les dons à l’Institut peuvent être adressés par courrier à L’Institut Claudius Regaud 20 rue du Pont St-Pierre 31952 Toulouse cedex ou en ligne sur le site Internet : www.claudiusregaud.fr

30.05.2011

Divertissements en juin

Pour les habitants de Fabrezan, du hameau de Villerouge la Crémade, et nos lecteurs nous vous donnons ci-après, la communication du programme établi par la municipalité et les diverses associations sportives et culturelles :

Le 2 (FRJEP) sentier en fête, Rando et pique nique à Foulègues à travers la garrigue. – du 8 au 29, expo à) la médiathèque « La résistance dans l’Aude de 1939 à 1945 ». – les 17, 21, 23 et 24 (FRJEP) fête occitane avec vendredi 17 les bodegas accompagnent la chorale occitane « Aiguefonde-Fabrezan à travers le village. Promenade musicale suivie d’un concert à la salle des fêtes..- mardi 21 à 18h Contes avec Bernat Bergé, à 19h30 repas campagnard, à 21h Baléti avec Délit mineur.- jeudi 23 à 18h30 à la médiathèque PH.Martel raconte «  à propos de l’histoire occitane », - vendredi 24 à 18h Vernissage atelier peinture, présentation du Librôt Lectures en occitan. À 19h30 apéritif dînatoire, à 20h30 Albès joue et chante.

Samedi 25 (FRJEP) section danse moderne tous âges, à 21h gala de danse.- dimanche 26 de 9h à 17h (ASF) Tournoi de handball (enfants de 9 à 14ans) à 15h (Art et Environnement, Chorale de Lézignan dirigée par M.Hermann

La Boule Fabrezanaise a réussi son premier concours nocturne de pétanque

2011.05.20 003 [800x600].jpgCe sont 33 doublettes de pétanqueurs qui ont répondu en ce vendredi 20 mai à l’ouverture de la saison de pétanque de l’association « La boule fabrezanaise » Parmi de nombreux fabrezanais étaient présents, des lucois, ferralais, ribautois, camplonais, talairanais, ornaisonais et des lézignanais assidus parmi lesquels des figures du rugby à XIII, les internationaux Valéro, Soborg. La présidente et ses responsables bénévoles avaient mis l’accent fabrezanais sur l’accueil et les joueurs gagnants furent satisfaits des lots obtenus, une partie gagnée donnait droit à une bouteille de vin ou des boites de pâté, deux parties c’était un lapin prêt à cuisiner, et trois parties une pièce de boucherie choisie, de valeur.

Lors d’un des prochains concours aura lieu une grillade au feu de bois qui devra en contenter beaucoup.

Les jeunes étaient assez représentatifs, la doublette Nans Raux et Denis Vilchez s’est bien défendue devant la doublette adulte ferralaise Foulquier, s’inclinant avec honneur

2011.05.20 010 [800x600].jpgPhotos

1- Des lots qui récompensaient agréablement les vainqueurs des 2 ou 3 parties

2-Des jeunes qui sont des boulistes de demain

06:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

29.05.2011

Chien perdu ou abandonné ?

2011.05.22 [800x600].jpgMarie Chantal Bergès a rencontré sur la place de Camplong d’Aude ce chien croisé coker-épagneul. On comprend l’amour qu’elle porte aux animaux et aimerai si ce chien est perdu que son maître puisse le retrouver le plus rapidement possible. Par contre s’il y a abandon, Chantal a eu des réponses négatives en ce qui concerne ses demandes auprès des SPA de Lézignan, Narbonne et Port La Nouvelle, pour la prise en charge de ce chien.

Un problème qui est et sera dans les temps futurs difficile à résoudre, surtout lorsque cela concerne un abandon.

Fleur étrange

2011.04..27 014 [800x600].jpgQui pourrait nous donner des détails sur ce genre de fleur aperçue dans notre sous-bois fabrezanais en ce début de mois, sur un sol argilo-calcaire, dans un bois de pin avec à ses côtés des cistes, des cades et autres plantes familières

Ses particularités, petites corolles blanches sur un corps(5 à 6cm)  compact d’un rouge foncé,

Nous remercions tous ceux qui dans la journée d'hier samedi 28 mai nous ont informé téléphoniquement; Nous en publierons les définitions dans une prochain parution.

06:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

27.05.2011

Programme des animations en mai-juin à la Médiathèque

Samedi 28 mai à 10h30, Petit déjeuner lecture ‘ Déclinaison de Petit Chaperon Rouge » pour les 6/10ans

Samedi 4 juin à 10h30 pour les 10mois/5ans, et lundi 6 juin à 10h30, pour les 10 mois/3ans  « Tapis lecture, avis de recherche »

Du 8 au 29 juin ; »Résistance et clandestinité dans l’Aude » Exposition prêtée par les archives départementales de l’Aude

Jeudi 16 juin à 18h30 ; vernissage et présentation des premières pages du livret « La vie de Fabrezan de 1939 à 1945 »

 

 

06:05 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Rencontre d’élèves avec un auteur de sciences fiction Alain Grousset

photo pour article pierrot [800x600].JPGDans le cadre du Prix littéraire jeunesse des Incorruptibles, les élèves de la classe CM1 CM2 de Fabrezan ont eu la chance de rencontrer Alain GROUSSET auteur de "La guerre des livres" (Gallimard). En effet, grâce au Conseil Général et à la Bibliothèque Départementale de l'Aude, cette année encore, des enfants de Fabrezan ont pu faire une de ces rencontres inoubliables.
Cet auteur de Science Fiction a su transmettre aux enfants sa passion de la littérature par le biais d'un échange interactif et animé. Les élèves ont interviewé l'écrivain qui s'est prêté au jeu et a dévoilé sa vie d'auteur.
La rencontre s'est terminée par une séance de dédicaces. Les élèves de la classe de la directrice Mme Pouytés feront une compte rendu de ce moment et vous en feront part dans un prochain article.
Photo
Les enfants à l’écoute d’Alain Grousset à la médiathèque

06:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)