20.03.2011

Les Fabrezanais à Bruxelles

IMG_1534 [800x600].JPG

1-Avant la visite de l’Hôtel de la Monnaie, leur Opéra National.

On en avait tant parlé et enfin ….ce n’était pas l’arrivée d’une naissance mais la date prévue pour le voyage à Bruxelles d’un groupe de 12 fabrezanais et 5 autres personnes.  C’est donc à 17, qu’entre le 4 et le 9 mars 2011, toute la petite troupe, partie par avion de Carcassonne, a découvert ou redécouvert Bruxelles.

Les sites incontournables, comme la Grand-Place, Manneken-Pis, la place du Grand Sablon, le Petit Sablon, l’Atomium, la Cathédrale des Saint Michel et Gudule avec sa crypte, son trésor et ses vestiges, … ce que toutes les publicités présentent pour promouvoir la Capitale de la Belgique ont naturellement émerveillé les participants.  D’autres lieux moins connus mais tout aussi riches en histoire et aux caractéristiques architecturales très intéressantes les ont ravis, il s’agit du quartier du Béguinage, de celui de la Place Sainte Catherine et des anciens quais. Malgré sa position centrale en Belgique, Bruxelles est un port maritime puisque la ville est reliée à la mer par un système complexe de canaux et de fleuves. Les anciennes Halles Saint-Géry remarquablement restaurées et transformées en taverne ont forcé l’admiration de tous.

Le bâtiment de la Commission Européenne a fait l’objet de critiques plus ou moins élogieuses.  Les nombreux parcs et espaces ont étonnés par leurs nombres impressionnants, et ce, dans tous les quartiers.

Bruxelles, c’est de l‘architecture mais aussi et surtout de la culture.  Elle ne fut pas ignorée puisque le groupe a pu pénétrer les coulisses de l’opéra national pour y découvrir les multiples ateliers qui gravitent autour d’un spectacle ; les maquettes, les perruques, les accessoires, les costumes, les décors, …. tout est pensé et réalisé dans les nombreux locaux que nous avons visités. Les marionnettes sont une des caractéristiques du théâtre bruxellois, un spectacle s’imposait donc, nous avons apprécié une adaptation du « Don Juan » de Molière. Les musées des instruments de musiques, celui de Magritte, Autoworld, la section des avions du musée de l’Armée, l’exposition de « la mort au Moyen-âge » et certains départements présentés dans le musée d’Histoire ont intéressé ceux qui se sont inscrits à ces activités.

Il ne faut pas négliger la gastronomie belge, elle va de la bière en passant par les gaufres chaudes mangées en rue, le waterzooie, les stoemps, le célèbre moules-frites et les fromages, et la liste peut encore s’allonger. En effet, plus de 400 bières et 300 fromages peuvent être dégustés en Belgique ; fromages et bières belges fut le thème d’une des soirées.  Merci à Sylviane et Luc pour l’organisation de cette soirée mémorable au cours de laquelle un mini concert et des tours de magie ont été présentés.  C’est également au cours de cette soirée que le président bruxellois de la «société de la gueuze bruxelloise » a remis à Monsieur Séguier, maire de Fabrezan, une reproduction de la première affiche créée pour la confrérie.

PS. Les Fabrezanais ayant effectué cette visite bruxelloise tiennent remercier par quelques unes de nos lignes Myriam Cardolle qui par son dévouement constant leur a prodigué ce très beau voyage

IMG_1542 [800x600].JPG

2-Les bières ont également été apréciées.

 P1120228 [800x600].JPG

3-Emerveillés par une architecture qu’ils ont tous voulu capter dans leur objectif.

07:00 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.