06.11.2010

Vide grenier du handball : une invitée qu'on n'attendait pas

En ce dernier dimanche d'octobre 2010, dès le lever du jour, après un brouillard matinal, de très nombreux exposants développaient leurs articles sur plusieurs rangs formant plus de deux kilomètres de file exposée. Le ciel était bleu, sans vent et la journée pour les organisateurs paraissait idéale. L'affluence des visiteurs, coutumière pour les vide-greniers fabrezanais était de bonne augure. Toutes sortes d'articles mettaient les visiteurs à la recherche d'un de leur collection, où le hasard accrochait certains. A remarquer la présence parmi les exposants de jeunes en herbe s'investissant dans le système.

Les responsables s'affairaient de plus en plus pour la préparation de la restauration, avec une énergie quelque peu électrique sentant l'orage, pas le temps d'effectuer la photo souvenir du groupe de bénévoles se sacrifiant pour la cuisson, le service etc. A 14h l'invitée non attendue ne fut pas clémente, telle une fin de match, où l'on doit rattraper les trois points de retard, la pluie bouleversait les choses. Les exposants se pressaient à rentrer leurs affaires, les visiteurs se pressaient à leur véhicule stationné dans les ruelles, au point d'y laisser certains achats (un tableau canevas étant resté rue St-Elisabeth, pour le récupérer, téléphoner à notre correspondant local). Cette journée du vide-greniers du handball, réduite à 50% a toutefois marqué les vacances de la Toussaint par la participation d'une jeunesse organisatrice volontaire et active, ainsi que la présence de jeunes exposants qui s'investissent comme des grands dans le monde de la brocante.

1-2010.10.31 001 [800x600].jpgLe président Domi et un Jean dévoués à la préparation des merguez

22010.10.31 006 [800x600].jpg-Le repas de midi servi sur-le-champ

32010.10.31 008 [800x600].jpg-Des tout-jeunes qui s'investissent

4-2010.10.31 009 [800x600].jpgLes affaires marchent bien pour les plus grands

5-2010.10.31 004 [800x600].jpgUne jeune lectrice à la recherche d'un bouquin

Les commentaires sont fermés.