30.10.2010

L'Hôtel Saunier dans l'album aux souvenirs

Fabrezan avait, il y a déjà plus d'une cinquantaine d'années son hôtel restaurant nommé « Le grand Hôtel » avec une vingtaine de chambres et un couvert remarquable présentant souvent sa traditionnelle omelette soufflée. Sa création date des années bien avant la grande guerre, et sa clientèle était tous genres, du voyageur représentant, aux groupes divers, musicaux, associatifs, administratifs etc..

Sa renommée était étendue dans toute la région du Languedoc, et de nombreux touristes profitaient des beaux jours estivaux pour s'y arrêter de nombreuses nuits, pouvant à leur gré visiter les environs, les Corbières ou les Châteaux Cathares.

Sur le plan local, les associations y effectuaient leur repas de fête annuelle. Nous présentons sur le document joint de 1958,  le repas de copains, tous nés à Fabrezan en 1908, pour la célébration de leurs 50 ans. De tout le groupe, tous reposent à ce jour en paix à leur dernière demeure, certains ayant à Fabrezan des descendants ( enfants, petits enfants et parfois arrières) lesquels auront sûrement plaisir à les reconnaître. Nous vous les présentons : debout de gauche à droite Alphonse Pagès, Léon Martre, Marinette Nègre employée de l'hôtel, André Alric, Léon Martre, Odette Calas, née Saunier (patronne), assis :Julien Pla, Félix Barral, Fabre Armand (beau-père du correspondant local) et Georges Icher.

Scan0003.JPGNés en 1908 ils fêtaient au Grand Hôtel leurs 50ans.

La médiathèque penchée sur la vigne et le raisin

Vendredi 22 octobre a eu lieu salle des fêtes une soirée animation autour du raisin. Par un diaporama on a assisté aux représentations viticoles en tout leur état. Suivi d'une conférence donnée par Mme Chantal Caillard Pech de la Clauze diplômée de l'école du Louvre.

Le lendemain, en médiathèque a eu lieu l'atelier d'écriture sur la vigne.
Une dizaine de personnes s'étaient données rendez-vous autour d'une table parsemée de raisins. Ces participants se sont laissés guider au grain de leur inspiration et d'imagination grâce aux différents jeux d'écriture proposés par Véronique BARRAU.
Une ambiance fruitée a permis la réalisation de textes mûrement aboutis.

Grains de raisin et d'inspiration à l'atelier d'écriture d2010.10.23 003 [800x600].jpge la Médiathèque

29.10.2010

Le verre de l'amitié entre présidents

Février 2010, la venue de M.Georges Fraîche au Cellier Ch.Cros Terre d'expression avaient réuni un grand nombre de viticulteurs avec leur président de la Cave Laurent Raux, et parmi les officiels présents le président du Conseil Général de l'Aude M.Marcel Raynaud ainsi que, Didier Codorniou, Eric Andrieu, divers Maires, et autres personnalités.

Après divers entretiens, les conseils et propos tenus par M.Fraîche sur l'avenir de la viticulture ont éclairés l'assistance. Avant de se quitter tous ont levé le verre de l'amitié, notre document ci après présentant ce moment qui restera dans les annales locales. Suite au décès subit du président de la Région nous ne pouvons qu'exprimer les regrets de tous ceux qui sont marqués par sa disparition

2010.02.12 021.jpgLe verre de l'amitié entre présidents Fraiche-Raux-Raynaud au Cellier Ch.Cros

2010.02.12 020.jpg C'était en Février dernier au Cellier Charles Cros

28.10.2010

Un platane partagé en deux chute sur une voiture Peugeot

Scan0001.JPGLa forte tempête de lundi 25 octobre 2010, vers 17h a coupé en deux, place de la République à Fabrezan, un platane sis en bordure de l'immeuble de M.Gibert Jean, chutant sur la voiture (Peugeot) de sa fille Mme Claudette Gibert domiciliée à Lézignan, garée en dessous, y faisant d'importants dégâts. A quelques minutes près Mme Gibert venue voir ses parents, devait y prendre place avec ses deux petites filles, et l'on aurait put supposer le pire. D'importants dégâts (voir document) ont été constatés au véhicule. Le service de la Commune a procédé dans l'immédiat au dégagement des branchages

26.10.2010

Médailles d'or pour les primeurs blanc et rosé 2010 du Cellier Ch.Cros

Voici une belle récompense qui honore le travail de la belle chaîne du vin qui part du viticulteur à l'embouteilleur en passant par la grande technicité de la vinification.

Primeur blanc, historique et fiche technique :

Le primeur blanc, vin de pays Hauterive, vendangé mécaniquement aux premières heures de la journée déclame une puissance aromatique remarquable. 2 hectares en sauvignon blanc en guyot dans un sol d'alluvions du quaternaire avec une production de moins de 60hl/ha Après pressurage pneumatique doux, fermentation à basse température (15/16°)thermo-régulée puis bâtonnages réguliers pour apporter le volume et le gras nécessaire à son équilibre. Ses qualités organoleptiques font de ce sauvignon une harmonie de saveurs aux fruits exotiques et fleurs blanches. Ce primeur servi très frais à 8/10°, accompagne délicieusement hors d'œuvres, apéritifs et viandes blanches à consommer dans les six mois afin de profiter de sa richesse aromatique. Son prix de vente au caveau est de 3,60euros la bouteille de 75cl.

Primeur rosé, historique et fiche technique Ce primeur rosé, en vin de pays Hauterive, est le choix d'une syrah généreuse, parcelle n'ayant pas souffert des aléas climatiques ayant apporté à ce rosé de grande qualité toute sa richesse Cette parcelle de 2ha n'a pas souffert des aléas climatiques sur un sol limono-argileux, en taille guyot simple ayant un rendement de 70hl/ha Ayant subi un pressurage pneumatique ménagé, il a subi un débourbage à froid et une fermentation thermo-régulée. En ces qualités organoleptiques, on peut remarquer des notes de fruits mûrs tels que la griotte, des fruits frais comme la framboise et la fraise avec une pointe de violette. Il accompagne délicieusement hors d'œuvres et viandes blanches servis à 8/10°. Prix de vente au caveau 3,60euros Terre d'expression a aussi son primeur rouge.

2010.09.23 020 [800x600].jpgVin de Hauterive, sorti de parcelles aux abords de l'Orbieu a également une jolie richesse aromatique pleine de saveurs fruitée. Ce sont 2ha de Merlot-Syrah en sol limono-argileux, taillé en guyot au rendement de 6Ohl/ha, avec pour vinification et élevage une préfermentation à froid de 24h, pressurage pneumatique modéré suivi d'une fermentation lente à basse température  en phase liquide. Cette combinaison merlot-syrah apporte à la fois fraîcheur et profondeur des arômes aux fruits frais tels framboise et cerise. Sa consommation dans les six mois peut-être bue (frais à 15°) tout au long des repas accompagnant merveilleusement châtaignes et marrons. Petit conseil : garder une bouteille jusqu'à l'été 2011 est surprenant et savoureux. Prix de vente au caveau 3,60 euros

 

 

Un présentoir au Caveau Terre d'Expression qui vous suggère un grand choix.

25.10.2010

Information paroissiale

Voici en information les numéros téléphoniques pour d'éventuels contacts avec l'abbé Marian Frunza 3 rue Ampère Lézignan :04.68.27.01.45, l'abbé Escande à Fontcouverte : 06.77.21.04.23, l'abbé Biro à Ferrals :04.68.43.60.29, pour les extraits de baptêmes, notaire : sœur Pilar :04.68.27.02.98, secrétariat :04.68.27.62.77, pour les baptêmes Mr. Mme Roddier 04.68.43.74.54. Sœurs d'Ornaisons :04.68.27.10.21

23.10.2010

Trois générations participent au pressurage

La récolte est rentrée, l'été très caniculaire a réduit la quantité, mais au domaine de nos compatriotes Montoliu-Tarbouriech comme par le passé on mise sur la qualité qui sera cette année un grand cru.

Le vin est coulé et l'on participe au pressurage avec pressoir hydraulique type Vaslin. Le fait mis en évidence par notre article, est la participation à ces travaux de trois générations, le grand-père Christophe Montoliu, le gendre  Didier Tarbouriech et le petit fils Alexandre tout en étant scolaire est aussi de la partie en dehors de ses heures de cours. Il ne restera plus qu'en famille (les descendants des Alborch-Esquirol-Tarbouriech), à déguster en parfaite santé ce bon cru de l'année, avec modération bien sûr.

La tâche 2010.10.12 002 [800x600].jpgde pressurage menée à bien par le grand-père, le gendre et le petit-fils.