28.02.2010

Elus, syndicalistes, responsables d'associations, s'opposent à la loi de réforme territoriale

La réforme territoriale fait peser sur nos territoires, notamment les communes et les départements, de lourdes menaces. Elle compromet la pérennisation du financement du monde associatif et de son activité. Elle est une étape dans la remise en cause du statut de la fonction publique et des missions rendues quotidiennement aux populations. Le financement des collectivités serait mis à mal avec la suppression de la taxe professionnelle dont la compensation ne serait ni assurée ni pérennisée avec la spécialisation des recettes fiscales. La conséquence serait clairement, d'une part le transfert de la fiscalité vers les ménages, d'autre part la réduction contrainte des interventions des collectivités locales ce qui ne manquerait pas d'entraîner des réductions d'emploi dans la fonction publique.

Réunis à Fabrezan le lundi 22 février à 18h30 à l'initiative de l'Association départementale des élus communistes et républicains, les élus et responsables d'associations et de syndicats ont souhaité créer un comité de défense pour faire connaître les effets néfastes du projet de loi en préparation. Des réunions seront organisées pour sensibiliser les citoyens

P1010242.JPGLes opposants à la réforme territoriale en mairie de Fabrezan.

26.02.2010

Sous le maillot frappé du coq

Quel est le joueur qui a touché du ballon ovale, n'a pas résisté à l'envie de la gloire, soit remporter la moindre coupe, être sacré champion dans sa catégorie, remporter un bouclier ou qui mieux encore jouer dans l'équipe nationale, porter le maillot frappé du coq et défendre les couleurs du drapeau français, tant sur le sol national, qu'à l'étranger.

Durant le siècle dernier.

Dans les années 30 né à Fabrezan, Maurice Sournies eut l'emblème honneur d'être sélectionné dans l'équipe de France à XV dans le Tournoi des Cinq Nations, contre l'Angleterre, en 1949 ce fut le cas d'un Fabrezanais de pure souche Paul Pechmarty, sélectionné en équipe de France militaire à XV pour jouer à Cognac contre leurs homologues anglais. Deux années après en 1951, fabrezanais depuis plusieurs générations, sous le maillot de l'équipe de France à XIII juniors, Pierre Carreau disputa les Anglais à Wigan. Depuis cette date, nul autre fabrezanais, n'eut cette chance de pouvoir accéder à cette qualification honorable et sportive.

Julian et Antony dans le giron, international.

Nous suivons depuis bien des années l'évolution de deux jeunes Fabrezanais, qui depuis les poussins, progressent dans l'ovalie treiziste Lézignanaise. Passant par les poussins, puis cadets, les voilà juniors s'incorporant avec brio dans leur équipe. A plusieurs reprises ils ont été notés dans nos chroniques locales et sportives, par leur prestation et leur enthousiasme qu'ils intègrent à chaque match. Nous vous les présentons succinctement : Julian Bousquet, pilier qui a disputé plusieurs matchs avec l'équipe du FCL en Elite, et Antony Deleigne deuxième ligne en élite junior. Dernièrement, ils viennent tous deux de participer à deux matchs internationaux juniors en Angleterre.

Deux matchs, deux victoires

Partis samedi 13 février  sur la ligne Air-France Toulouse Bristol, ils rencontrent le lendemain dimanche, le Pays de Galles à Swansea, qu'ils gagnent sur le score de 34 à 12. Leur collègue et ami Ferralais Damien Cardace ayant été élu homme du match. Le mercredi 17 à Bracood ils sont opposés à l'équipe d'Angleterre, la prestation de nos deux compatriotes fut spectaculaire dans la victoire remportée par 40 à 0, le Catalan Marc Meye ayant été élu homme du match.

Leur manager Laurent Dupuy, leurs entraîneurs Thierry Dumaine, Christophe Toustou et Ludovic Beck ont été plus que satisfaits du déroulement de ces deux compétitions, ne tarissant pas d'éloges sur ce groupe qui sera sûrement les joueurs d'élite de demain.

Par notre chronique nous tenons à féliciter ces deux fabrezanais qui honorent le XIII National en y associant leurs collègues équipiers internationaux, et complimenter de cet honneur leurs parents respectifs, qui les encouragent et les soutiennent dans toutes leurs rencontres sur les stades treizistes.

Antony Deleigne et Julian Bousquet2010.02.24 002 [800x600].jpg, sous le maillot frappé du coq dans un décor purement fabrezanais.

18:46 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

22.02.2010

Expression, Dégustation et Convivialité à Terre d'Expression

Samedi 18 février 2010, après la présentation de la matinée aux partenaires commerciaux, aux journalistes et à certains clients ( voir chronique Lézignanaise du 20-02-10), le président Laurent Raux, le directeur Benoît Filaquier rassemblait ses adhérents du Cellier Charles Cros pour d'une part : explications sur la nouvelle dénomination 'Terre d'expression, créateurs de vins », présentation  de la nouvelle gamme de bouteilles suivies de dégustation et collation conviviale.

Le président exprima son objectif « combiner la richesse d'un groupe à vocation commerciale internationale, y associer une activité modeste mais valorisante, repenser notre image de marque, exprimer notre créativité, défendre notre savoir-faire, et le montrer à notre clientèle.

Pour réussir, nous avons besoin de l'efficacité commerciale, du développement de nos magasins de vente, à l'oeno-tourisme, de l'extension à de nouveaux marchés, et surtout de notre système de qualité environnemental «  respect Homme et Nature. Tout ceci ne peut-être possible sans votre engagement, sans l'investissement du personnel de la Cave, sans la participation active de nos partenaires commerciaux mais et surtout sans la qualité de nos cuvées sans cesse reconnue. ».

Le directeur Benoît Filaquier, présenta par vidéo sur grand écran la gamme de nos grands crus issus des efforts des vignerons, créateurs de vins,  par leur ambition, et le caractère exceptionnel liés aux défis des civilisations antérieures. « Le nom de Cellier Charles Cros ne résumait plus cette ambition, il fallait un nom fédérateur qui prouve l'excellence de notre origine, Terre d'expression s'est imposé comme un étendard, un label, sans oublier pour autant les noms du célèbre poète et savant,  merveilleux inventeur visionnaire Charles Cros, ni celui du poète de génie, anticonformiste et passionné de cuisine Joseph Delteil, natif du Val de Dagne. » Vint ensuite la présentation de la nouvelle gamme, passant par « Expression libre » groupant chardonnay, syrah, marselan, et merlot,  suivi « d'Expression de caractère » avec Métairie de Charles en AOC Corbières blanc, rosé, et rouge, puis « Haute expression » où l'œil, le nez et la bouche révèlent des sensations uniques et grands instants d'émotion, terminant par « Expression culturelle » un très grand Boutenac devant bousculer la hiérarchie, braver les plus grands et faire entendre son exception dans une revendication passionnelle.

L'assistance fut ensuite conviée à déguster  en accompagnement d'un buffet convivial tous ces grands crus qui après le travail du soleil du vent, et celui de l'homme seront la signature de nos Créateurs de vins.

12010.02.19 004 [800x600].jpg-Président et Directeur exposent les nouvelles valeurs de « Terre d'Expression »

2-2010.02.19 005 [800x600].jpgLes coopérateurs à l'écoute

3 Une gamme de produits qui séduira

4-Président, Directeur, personnel dans la dégustation conviviale

20.02.2010

Fabrezan il y a plus d'un siècle

Fabrezan comptait 1837 habitants, 583 électeurs, le village était éclairé, possédait son bureau de poste avec télégraphe et téléphone tenu par Mme Besson et son adjointe Mme Gaillard. Trois abonnés seulement au téléphone, M. Bergès, commissionnaire en vins, M. Goudy (vins) et la Sté Méridionale de transport de force, remplacée plus tard par l'EDF.

Un bureau de bienfaisance était tenu par le maire M.Gonin, la société de secours mutuel La Concorde avait pour président M.Tautil, la fanfare locale avait pour directeur M.Blanc. Dans les institutions locales on pourrait citer : maire : M. Gonin, Conseillers : M. J. Douce, M. Doua. Secrétaire de mairie : Merque. Garde : M. Armengaud. Cantonniers: Messieurs Barbaza, Bressoles,  Germa. Agent de police, Dezarnaud, receveur municipal, M. Bagneris, receveur buraliste M.V Merque, notaire Me.Ratie. Les instituteurs étaient MM Hornac, Vignier, Talut, les institutrices étaient Mmes Mahoux, Espezel, Brunet, Milhet. Curé Père Jalabert. Les commerces étaient les suivants : Affenage et auberge MM.Raynaud et Lavenc, Bouchers Pistre, Crévefosse, Bert, Foucault, Montlaur, Tricoire et Bosc. Boulangers, Tautil, Guilhermenc, Monie, Maleveau. Bourreliers celliers Aymard et Saunier. Cafés : Caillaba, Bourges, Roux, Montlaur, Blanc, Lacube, Bayle. Maîtres carriers, Augé, Mathieu, Beroul, Coderch. Courtiers en vins Roger, Lavenc, Berge, Marty. Chapelier Albert Martini. Charron-forgeron Bouis. Chaux, ciment, briques et tuiles :Labit, Azema, Douce, Villefranque. Coiffeurs : Lavenc, Navarre, Périllous, Cahuzac.

Combustibles :Laborie et Menteau, cordonniers : Olive, Cazilhac frères, Martini, Cassillac. Docteurs médecins : Augé, Tautil, Falc, Engrais,Albert, Adrien, Augé, Caillaba. Entrepreneurs, Labit, Auge, Puig, Douce, Lagarde. Epiciers Bert, Bigou, Badia, Périllous, Barral, Jeanjean, Crèvefosse, Fraisse, Desplas. Ferblantier plombier lampiste, Barral. Foudriers J.Monie et G.Monie. Horticulteurs  jardiniers Clergue, Bosc, Durand. Hôtels Restaurants Raynaud, Lavenc. Instruments agricoles Barral, Alazet. Laitiers Siffre, Cros, Clerg, Fournier. Lingerie Albert. Maréchaux : Guilhem, Saurat, Alazet, Caussinus. Menuisiers, Fresquet, Andrieu, Chaulet, Vendine. Merciers, Périllous, Blangou. Nouveautés, bonneteries Albert, . Peintres, vitriers, papiers peints, Beauzil, Villefranque, Labit, Douce. Pharmacien, Esperon. Plants, Labadie, Camp. Sages femmes Marty, Condoulet. Serruriers, Bordes, Barral. Tailleurs confections, Moulis, Cassaing. Tartres, lies, Baissas. Tonnelier, Gonnin. Vétérinaire F.Abbal. Vanniers Fenille, Garic. Négociant en vins Goudy, Principaux propriétaires, Bergès, Bouffet, Tallavignes, Mailhac, Boyer, Brun, Fabre, Labadie, Berlioz, Tournier, Pages. Service de voitures J.Bergès.

Tramways à vapeur : gare des tramways avec ligne n°5, Lézignan Port La Nouvelle 55km et ligne n°10  Fabrezan-St Pierre des Champs 15 km mise en service en 1905 terminée en 1932.

Copie de train30.jpgLa ligne des tramways traversant le pont sur l'Orbieu.

19.02.2010

Activité débordante au centre de loisirs intercommunal pour les vacances

C'est comme une ruche qui s'anime en ces vacances de février pour les vacances scolaires. Des moniteurs compétents et diplômés encadrent une quarantaine d'enfants des villages de Fabrezan, Ferrals, Fontcouverte, Conilhac, Montséret et Roubia pour une quinzaine de jours, dans des activités ludiques et attractives.

Première semaine, scientifique pour les plus de sept ans avec une multitude d'expériences, tant aussi plus folles les unes que les autres, mais aussi sportifs telle la sortie de ce jour à la patinoire et au bowling. Pour les plus de sept ans, des activités autour du livre avec des après-midi à la médiathèque et participation à un concours de marques page régionale. Une sortie aux jeux gonflables est également organisée.

Pour la deuxième semaine, aura lieu la sortie piscine pour tous, le mercredi ainsi qu'au programme des activités sportives. Le thème de cette semaine se déroulera autour des activités culinaires avec réalisation de repas et gâteaux par les enfants eux-mêmes.

1 2010.02.16 002 [800x600].jpgLe groupe de 60 enfants entourés de la directrice et des moniteurs

2010.02.16 003 [800x600].jpg2- Dans le car, bien attachés, ils ont hâte de se rendre à la patinoire de Narbonne.

17.02.2010

Handball : coupe du Languedoc

ASF Départementale 28 Castelnaudary Excellence 25

Samedi dans la salle polyvalente un match d'une grande intensité s'est déroulé pour disputer la coupe du Languedoc 2e tour entre nos locaux en départementale, contre l'équipe de Castelnaudary plus aguerrie classée en régionale excellence.

L'entame du match, était sous les recommandations de l'entraîneur Nicolas Alric, d'imposer le jeu d'attaque. Par Mathieu Graell, et Bernard Bacave, les tirs se succédaient permettant à Fabrezan d'avoir une avance de 4 points qu'ils ont pu porter à 5 lors du coup de sifflet de la mi-temps.  La deuxième partie, la consigne était de maintenir le rythme d'attaque maintenant les chauriens sur leur défense. Là nos joueurs s'armaient de courage pour maintenir une défence serrée à laquelle nos gardiens Nabil Nahal (9 arrêts) et Jérémy Lopez ont su maintenir leur vigilance. A quelques minutes de la fin l'avance était de 3 points. L'arbitre fut très impartial sifflant la fin de match sur le score de 28 à 25 en faveur des Fabrezanais.

Félicitations aux marqueurs : Mathieu Graell (4), Bernard Bacave (9), Clément Paoli (2), Cédric Crémailh cap. (3), Cédric Caselles (2), Cédric Climaco (1), Cyril Oncins (1), Pierre Espeluque (1), Mohcine Nahal (1) Prochaine rencontre : samedi 6 mars 2010  plus de 15 ans féminines Fabrezan-Trèbes à 19 h 30.

BACAVE B. 2.12.06.jpgBernard Bacave fit un grand match marquant ses 9 buts.

14:01 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Le garagiste des années 30

C'est l'image du passé d'une des activités artisanales du village fabrezanais d'avant guerre. Certains se rappellent du dernier garagiste ayant occupé ce local : M.Maurel durant les années 46 à 70. Cependant très peu, sont à même au vu de ce document de reconnaître quelques uns des personnages. Pourtant, la fillette debout entre les deux motos, n'est autre que notre compatriote Louisette Milon, née Tricoire dans l'année 1923 , elle se souvient bien du garagiste M.Monviella, mais a quelques difficultés à se remémorer les personnes plus âgées l'entourant ; on pourrait éventuellement sans précision aucune, croire reconnaître certains  lesquels ne sont plus de ce monde, tel le cycliste Lanne, le père de René Armengaud. Si quelques personnes reconnaissent l'un de ces personnages, merci d'en informer le correspondant local.

 Cette image reflète en quelque sorte l'activité du garage à cette époque là, motos, vélo, véhicule d'époque, à droite les caractéristiques pompes à essence d'autrefois équipées des deux réservoirs en verre transparent, se garnissant manuellement par un levier oscillant.

Nous évoquerons les deux successeurs (ceux avant M.Maurel), dont l'un d'entre eux avait mis à l'entrée, un grand tableau noir sur lequel était inscrit « Il n'est rien de plus odieux aux gens qui travaillent que la présence de ceux qui ne font rien ». Comme quoi le temps était aussi précieux qu'aujourd'hui. Voici parmi les souvenirs un qui mémorise une des activités encore présente de nos jours.

ANCIEN GARAGE MAUREL.jpgUne seule personne s'est reconnue dans cette photo des années 30. D'autres personnes se reconnaitront-elles?