31.01.2010

Victor Tomietto nous a quittés à 70ans

Né à Tarbes en 1939, Victor Tomietto était devenu audois  dès son jeune âge, ses parents venus habiter Pezens, village où il y passa sa jeunesse, employé dans la construction métallique Trinquier de Carcassonne, et fréquenta quelques saisons le rugby à XIII junior de la cité. Après son service militaire, ancien combattant d'Algérie il épousera une fabrezanaise Jackie Dechamps, et s'installera comme plombier à Moux puis à Fabrezan dans les années 65/69.

Il obtiendra une place d'employé dans l'Education Nationale nommé à Paris, puis Marseille, terminant à Toulouse. Après 30années d'activité, en 1999 retraités tous les deux, ils s'installeront définitivement à Fabrezan pour y passer des jours paisibles.

En ce 28 janvier, le village de Fabrezan apprenait avec tristesse, son décès après une cruelle maladie le ravissant à l'affection des siens., laissant auprès de parents et d'amis d'immenses regrets. Par notre chronique nous tenons à présenter à son épouse, aux familles de son fils Philippe et son épouse Chantal( Toulouse), de sa fille Laurence et son époux Christophe (Libourne) à ses quatre petits enfants, aux familles de ses frères et sœurs ainsi qu'à tous ceux que ce deuil afflige nos plus sincères condoléances et l'expression de notre vive sympathie.

*Les obsèques religieuses auront lieu ce lundi 1er février 2010 à 11h en l'église de Fabrezan, suivies de son inhumation au cimetière local.

TOMIETTO V 12 04.JPGVictor Tomietto a été artisan pl:ombier dans les années 60 à Fabrezan

 

30.01.2010

Bienvenue à Jade

De St-Priès (69) nous apprenons l'arrivée en ce monde d'une magnifique fillette prénommée Jade, au foyer de Frédéric Balue (Ingénieur dans le génie civil en Lyonnais) et de Mme Adeline Ledroit (architecte).

Nous présentons nos vœux de bonheur et prospérité à Jade, ceux de prompt rétablissement à la maman et félicitons l'heureux papa qui n'est autre que le fils de nos ex-compatriotes Mr Jean Balue (gendarme en Corse) et Mme Nadine née Py, nous n'oublierons pas d'adresser nos compliments aux grands parents Lyonnais, Mr et Mme Ledroit, ainsi qu'aux arrières grands parents fabrezanais Mr André Py, et Mme Arlette née Maury, nos sympathiques  retraités de la viticulture.

Médiathèque:premier tapis de lecture de l'année

2010.01.16 022 [800x600].jpgSamedi dernier a eu lieu la première lecture aux bébés de l'année. Une dizaine d'enfants âgés de 24 mois à 3 ans ont participé, accompagnés de leurs parents à un tapis lecture. Sandrine et Suzana ont raconté, avec le support du tapis, des albums adaptés aux tout petits sous le thème de la ferme. Les enfants, mais aussi les parents ont pu apprécier les lectures, les comptines et jeux de doigts proposés. A la fin de la séance, ravis, les enfants ont pu feuilleter à leur tour les livres qui leur avaient été lus et certains ont même pu en emporter quelques-uns "pour la maison".
L'animation "tapis lecture" est ouverte à tous et gratuite.
Pour participer, vous pouvez téléphoner au 04.68.43.71.92. ou envoyer un mail à: mediamunicipale-fabrezan@orange.fr
Les assistantes maternelles et les parents sont invités, accompagnés de leurs enfants au prochain tapis lecture qui sera sur le thème de la gourmandise: lundi 1er février à 10h30 à la médiathèque (réservation conseillée)
Les enfants de l'école Victor Hugo pourront découvrir ce tapis vendredi 5 février à 8h30 à l'ALAE

2010.01.16 019 [800x600].jpgEnfants et parents pour la première leçon lecture de l'année

22:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

29.01.2010

Le vide grenier peu contrarié par un temps maussade

Dès le lever du jour de ce dimanche 24 janvier les organisateurs du vide grenier de la St-Vincent laissaient apparaître quelques inquiétudes, les gouttes de pluie pouvant contrarier la journée, pour les exposants, mais aussi pour les clients avides de recherches insolites.

A mi-matinée certains recouvraient leurs étalages, notamment ceux où des articles risquaient d'être abîmés ( livres, chaussures, habits en tous genres etc...). Mais le temps resta dans sa clémence, humide mais sans plus. Comme dans tous les vide-greniers, parmi les indifférents, il y a les chercheurs d'un ou plusieurs objet de collection, il y a les enfants qui recherchent le jouet dont ils n'ont pas été gâtés par les parents. Les organisateurs eux, sont à la buvette, à l'organisation des repas «  sur le pouce ». Bien qu'on ait regretté les belles journées ensoleillées des journées de vide-grenier précédentes, ce dernier a connu son affluence en exposant et chineurs qui ont amené la satisfaction escomptée.

12010.01.24 002 [800x600].jpg-Le temps a été dans l'ensemble assez clément

2-2010.01.24 003 [800x600].jpgUn enfant compte ses sous pour l'achat d'une clé pour son vélo

3-2010.01.24 005 [800x600].jpg Les quelques gouttes ont forcé de temps à autre à couvrir les objets à risque

 

La galette des Rois chez Mathieu et Sandrine

A peine les fêtes de fin d'année sont-elles terminées, que certains se lancent déjà pour savourer la fameuse galette des Rois. Quelles que soient vos préférences, :briochée, aux fruits confits, en forme de roue, en frangipane, (mélange de pâte feuilletée et de pâte d'amandes), nos sympathiques boulangers-pâtissiers Mathieu et Sandrine, vous la présentent devant un étalage bien garni.

La recette ils ne nous l'ont pas confiée au juste, farine, sucre, beurre, levure, lait, sel, œufs, citron et fruits confits. A ses nombreux atouts gustatifs, galette ou frangipane, le goût de pâte d'amande comble les papilles, auquel vient s'ajouter la surprise savourée tout autant par les adultes que les enfants : la fève. Savez-vous qu l'usage de ce petit objet remonte au 13ème siècle et symboliserait les secrets de la vie. Rapidement la fève a fait place à des pièces d'or, puis à de la porcelaine pour le plus grand plaisir des collectionneurs les fabophiles.

Au moyen âge, le plus jeune de la famille se cachait sous la table pour attribuer les parts à chacun. Il arrive qu'une part soit laissée de côté pour un pauvre. Selon la légende, la première fève dissimulée dans la galette était une bague perdue dans la pâte que confectionnait Peau d'Âne à l'intention du Prince.

On ne saurait envisager une fête des Rois sans le vin d'accompagnement. Le champagne étant bien souvent le compagnon recherché, son adéquation avec le sucré des pâtisseries n'est pas évidente. Sans conseiller personne nos blanquettes de Limoux méthode ancestrales, nos cartagènes maison, les vins doux et muscats de la Région La,nguedoc Roussillon, Rivesaltes, Maury ou Banyuls peuvent, le cas échéant, satisfaire les amateurs de ces boissons (à consommer bien sûr avec modération).  Si vous trouvez la fève pensez à payer pour la prochaine soirée votre galette à vos amis, vous resterez ainsi dans le cycle très convivial de l'amitié

Sandrine et Mathieu présentent leur étal garni de galettes des Rois toujours avec bonne humeur.

2010.01.13 004 [800x600].jpg

27.01.2010

Relance du carnaval 2010

Vendredi 22 janvier a eu lieu en mairie de Fabrezan une réunion d'information concernant le projet de relance de carnaval dans notre cité. En présence de représentants de l'équipe municipale et du Foyer rural ainsi que d'une poignée d'habitants, les initiateurs du projet ont pu en rappeler les grandes lignes, faire un premier bilan, mais aussi exposer les difficultés qu'ils rencontrent.

Les points évoqués furent les suivants :  le désir d'impliquer pleinement les enfants dans la réalisation de leur carnaval, à travers des activités mises en place et coordonnées au sein de l'Alaé, du centre aéré, et de la médiathèque. -la nécessité pour les plus jeunes sur lez moyen terme, de prendre le relais de nos aînés afin de retrouver un système de fonctionnement où chaque quartier ou association se mobiliserait pour la réalisation de son char, assurant ainsi la pérennité et la réputation de notre carnaval,- sur le plan de la logistique, un appel fut lancé aux personnes susceptibles de pouvoir mettre à disposition des remises, et/ou des remorques plateaux pour le stockage et la réalisation des structures. Les bénévoles souhaita,nt participer à la création des fleurs ou à leur mise en forme sur les structures sont invités à se faire connaître dès à présent au secrétariat de la mairie. De sincères et chaleureux remerciements furent adressés, notamment à la section « 3ème âge » du Foyer rural pour la réalisation à ce jour de quelques 1500 fleurs.

Nous comptons sur votre mobilisation afin de pouvoir nous retrouver nombreux le samedi 24 avril, pour célébrer le carnaval de nos enfants et nous retrouver, après la crémation de Fabricius autour d'un repas convivial à la salle polyvalente.

2010.01.23 001 [800x600].jpgAutour de JF Clerc, les initiateurs du projet de carnaval 2010.

La St-Vincent fêtée par l'Association Art et Environnement

Vendredi 22 janvier, jour de la St-Vincent, les fidèles étaient réunis en l'église locale du Saint Patron local pour la célébration d'une grande messe officialisée par l'abbé Mariam Frunza assisté de l'abbé Marcel Bories(natif de Fabrezan) avec la présence des choristes de St-Régis en Lézignanais. Lors de la cérémonie religieuse, la confrérie des vignerons Fabrezanais, les Hypocrates, présentèrent dans le chœur les offrandes parmi lesquelles cep de vigne, gerbe de blé, représentant le vin et le pain pour leur bénédiction. En fin de messe le pain bénit fut partagé entre tous les fidèles qui dégustèrent par la même occasion les vins du Cellier.

Samedi à 20h étaient rassemblés dans la salle des fêtes une centaine de convives pour un repas concocté par le traiteur « famille Tesseyre d'Olonzac » ou parmi le menu saumon et cuisse de canard arrosé de bons vins de nos crus ont régalé tous les convives.

Les organisateurs de ces festivités J.Louis Lubès et Elisabeth Rouger tiennent à remercier toutes les personnes qui se sont manifestées par leur présence et leur participation à cette fête religieuse locale, leur renouvelant par la même occasion leurs meilleurs vœux pour l'année nouvelle.

2010.01.23 011 [800x600].jpgLes festivités religieuses se sont terminées par un très convivial repas.

 2010.01.23 012 [800x600].jpg

2010.01.23 013.jpgLa table de la présidence