29.12.2009

60 années après ils en gardent le souvenir

Le temps passe très, très vite, à chaque fin d'année combien sont-ils à suggérer « une année de plus, une de moins ». Pour notre chronique, nous revenons soixante années en arrière, nous avons connu ces gamins à leur sortie de classe ( nous qui avons également 60 piges de plus). Alors qu'ils avaient comme enseignant le directeur de l'époque Mr.Noël Palacin, lequel a laissé lui aussi de nombreux souvenirs chez ses élèves ainsi qu'à leurs parents.

Nous vous les présentons, malheureusement deux d'entre eux nous ont quittés prématurément Claude Lapeyre (Paris)5ème rang du haut, et Louis Sire (Lyon) 4ème rang du bas.

Quant aux autres, six résident dans notre cité, (rang du haut) Guy Sicre retraité maçonnerie, Marcel Dézarnaud retraité militaire, rang du bas Gabriel Tartera (retraité pétroles) François Crévefosse  retraité peintre, Claude Tautil retraité viticole, et Icher Claude (retraité viticole). Quant aux autres, ils profitent de leur retraite, Marcel Andrieu à Lyon, Yves Serres (à Prades Bedos Guy à Ferrals, rang du bas Allard Guy région parisienne, Roger Chinaud à Narbonne,

Nous leur souhaitons à tous de beaux jours encore devant eux profitant de leur famille ainsi que de leur descendance

classe 49-50.jpgC'était veille du jour de l'an 1950, la classe de Mr.Palacin, ils avaient 13 à 14ans

Illuminations de Noël

Nos avenues, nos rues ont été pavoisées veille de fêtes par les services municipaux. Dans le village notre attention a été portée sur celles des particuliers, dont nombreux ont été ceux qui ont décoré leur entrée par des guirlandes lumineuses, avec quelques décorations d'animaux, de Père Noël, traîneaux etc...; bons nombres ont mis le père Noël escaladant la façade où s'accrochant aux rebords des fenêtres. Mais le décor que nous présentons par notre document joint, n'est pas à caractère commercial, bien que se situant dans la rue du commerce, il décore la vitrine de l'ancienne boulangerie Arajol, grâce à l'initiative et le goût de Mme Claudine Chedot qui en 2001 venant de Rouen (Haute Normandie) s'est implantée définitivement dans notre cité.

Dans son décor elle a mis tout ce qui touche à notre localité, un décor village, avec ses toitures de tuiles canal rouges le petit train, la crèche, la couronne du bonheur et bien d'autres attention que le passant ainsi que les enfants admirent l'espace d'un instant.

Ce merveilleux, c'est dans son âme qu'elle transmet aux fabrezanais qu'elle a pu apprécier par leur gentillesse et l'accueil qu'on lui a réservé. Pour elle c'est un remerciement qui reflète sa bonté et son tempérament, elle l'offre à nous tous, nous le transmettons à tous nos lecteurs tout en leur présentant et leur souhaitant par la même occasion de bonnes fêtes de fin d'année et nos meilleurs vœux de bonheur et santé.

2009.12.23 010 [800x600].jpgUne vitrine décorée symbole d'amitié et de remerciements

Le Tennis Club des Corbières a fêté Noël

Le samedi 19 décembre, les enfants et adultes du Tennis Club des Corbières se sont réunis pour un goûter très sympathique dans la salle des fêtes de Talairan. La mairie ayant prêté gracieusement la salle ornée d'un magnifique sapin de Noël et bien chauffée. L'adjoint au maire, Mr Guillaume les a honoré de sa présence. Friandises, gâteaux, jus de fruits ont enchanté petits et grands, les mamans accompagnatrices ayant manifesté leur satisfaction.

Profitant de nos colonnes des journaux du Midi, le Tennis Club des Corbières tient à présenter aux populations des villages composant le TCC ses meilleurs vœux pour la nouvelle année.

2009.12.23 tennis.jpgDans une ambiance le Tennis Club des Corbières a fêté Noël dans la salle des fêtes de Talairan.

11:24 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

27.12.2009

Elle nous a quittés avant de fêter son centième anniversaire

Née à Nice le 1er décembre 1910 Françoise Mariani, s'est éteinte au lendemain de ses 99 ans qu'elle avait fêté au foyer de ses neveux fabrezanais où elle avait élu domicile en décembre 1999.

Orpheline à l'âge de 12 ans, mariée puis veuve à 40 ans elle entrera dans la vie active comme commerçante puis dans le secrétariat comptable d'une entreprise.

Notre localité avait fait sa connaissance lors des repas du troisième âge où elle affichait agréablement son affection à de nombreux amis.

Ses obsèques religieuses ont eu lieu mercredi 23 décembre en l'église de Fabrezan, suivies de la crémation à Trèbes, l'urne de ses cendres devant être portées dans le caveau familial à Villalier.

Par notre chronique, nous présentons à sa belle sœur Mme Vve Bonever Christiane, à ses neveux fabrezanais, M. Daniel et Mme Francine Liboulié, leurs enfants Nadeige (Carcassonne) et Lawrence (Narbonne) nos plus sincères condoléances et l'expression de notre vive sympathie.

La toilette de son platane

La traversée de Fabrezan se caractérise par la plantation de platanes le long de sa promenade. Arbres centenaires nécessitant un entretien annuel de taille ou de traitement contre certains parasites du feuillage, lesquels furent cette année assez envahissants.

Mais il est également un platane privé qui a son histoire. En 1963 celui-ci a dû être abattu afin de faciliter le passage d'un convoi exceptionnel très important, cet événement ayant suscité plusieurs controverses, à tel point que le propriétaire a conservé un rejet, l'a entretenu et une vingtaine d'années après « rebelote » ; l'arbre fut recoupé. Ce ne fut en rien le découragement du propriétaire qui n'est autre que le père de notre dépositaire des journaux du Midi Norbert Ubach, qui n'a pas hésité à conserver une deuxième fois un nouveau rejet. Depuis, près de 25 ans ont encore passés : le platane s'est développé non sans soins. Veille de Noël Norbert et son gendre Rooney procèdent à son toilettage annuel, consistant à tailler toutes les branchettes de l'année, afin que se développe d'autres pousses devant faire ombrage l'été prochain, sur le banc placé sur le trottoir accueillant pour quelques causettes les habitués du quartier.

2009.12.23 007.jpgTâche délicate où Rooney, non qualifié pour, n'hésite pas à prouver son talent de « coiffeur pour arbre. »

26.12.2009

La bûche de Noël au Troisième âge

Le froid avait retenu quelques octogénaires pour partager le  goûter convivial qu'avait délicatement préparé la présidente Eva Cremailh et sa fille Dany Sudre dans la salle du Foyer rural.

Tous les présents et présentes ont eu plaisir à déguster la bûche, accompagnée de fruits, de confiseries au chocolat et arrosée de cidre, suivi d'un délicieux café et pour certains d'une liqueur espagnole qu'avait offert gracieusement Viviane, une dévouée d'origine belge, résidante depuis quelques mois dans notre localité.

Traditionnellement les goûters du jeudi sont suivis de la soirée loto, ce qui fut effectué dans la bonne humeur et la camaraderie. En raison des fêtes de fin d'année ce goûter sera le dernier pour l'année 2009, la prochaine soirée étant programmée pour le jeudi 7 janvier 2010.

Tous se sont séparés se souhaitant leurs meilleurs vœux, mais en premier, ceux de santé pour tous.

1-2009.12.17 004 [800x600].jpgVue d'ensemble avant la dégustation de la bûche

2009.12.17 001 [800x600].jpg2 Dany, vient de servir en dernier sa mère Eva présidente

23.12.2009

Claude Reidt nous a quittés à 64ans

Notre village en quelques jours à peine, était à nouveau frappé par la disparition d'un des leurs. Une cruelle maladie venait de ravir à l'affection des siens Claude Reidt survenu à l'âge de 64ans.

Né à Luc sur Orbieu en Juin 1945, à 14ans il se mettait au travail dans l'artisanat de serrurerie de son oncle à Canet d'Aude. Marié en 1967 avec une fabrezanaise Monique Alric, il résidera dans notre localité, et sera employé comme chauffeur routier durant plus de 18années au Ets Express Marée de Lézignan, terminant dans l'Entreprise familiale Cathary à Ribaute.

Claude rendait de très nombreux services, très sympathique il était d'une extrême gentillesse. Sa disparition laissera autour de lui d'immenses regrets. A son épouse Monique, aux familles de ses enfants Christophe, sa compagne Catherine leurs deux enfants à Narbonne, Jérôme et sa compagne Audrey leurs deux enfants à Pexiora, Patrice et sa compagne Adelaïde et leur fils à Fabrezan, à David célibataire à Fabrezan, à sa belle-mère Mme Vve Régine Alric, aux familles de son frère René Reidt et beau-frère Mr et Mme Robert Cathary et leurs enfants, aux parents et alliés ainsi qu'à tous ceux que ce deuil afflige nous présentons par nos Journaux du midi nos plus sincères condoléances et l'expression de notre vive sympathie.

Ses obsèques religieuses ont eu lieu en l'église de Fabrezan le lundi 21 décembre suivies de l'inhumation au cimetière local où de nombreux parents et amis ont tenu à lui rendre un dernier adieu.

2009.12.23 [800x600].jpgClaude Reidt survenu à l'âge de 64ans.