30.09.2009

Le lycée Charlemagne en visite au Cellier Ch.Cros

Les élèves de 1ère bac pro, du lycée Charlemagne de Carcassonne ont, durant la journée de jeudi 24 septembre, visité la cave coopérative de Fabrezan, Cellier Charles Cros, accompagnés de M. Calmet professeur technique d'œnologie et de M. Sanpablo professeur d'économie et gestion.

Ils ont observé l'arrivée des vendanges aux divers quais : macération, AOC et divers cépages, et ont ensuite demandé les détails de la vinification très complexe d'ailleurs, à l'intérieur de la cave, pour terminer aux cuves extérieures commandées électroniquement.

Ces élèves, recrutés dans le Languedoc Roussillon, possèdent tous un BEPA, ils ont pour objectif dans cette filière technique, soit de reprendre une exploitation, soit de poursuivre leurs études afin d'obtenir un BTS. Leur visite fut pour eux, un moyen d'avoir une meilleure approche concrète ainsi que suivre les évolutions apportées récemment dans ce domaine de la fabrication vinicole

Nous les encourageons à persévérer dans ce domaine.

2009.09.24 007 [800x600].jpg1-Le directeur M.Philaquier expliquant la finalité des cuves commandées par informatique

2009.09.24 008 [800x600].jpg2-Le professeur Calmet prend contact avec un ancien élève de Charlemagne, le technicien Jean-Luc Olivier

26.09.2009

Des vendanges comme autrefois

La machine à vendanger résonne aux quatre coins du vignoble, mais il reste encore des parcelles taillées en gobelet nécessitant la main d'œuvre qui fut durant des siècles mise en pratique.

Fabrezan a quelques propriétaires qui utilisent les vendangeurs manuels, certains prenant du personnel venant d'au-delà des frontières (Espagnols, Polonais, etc...)

A la campagne de Canet, exploitée par M. et Mme René Franc, c'est sa fille Sylvie (présidente du comité des fêtes) et son gendre Christophe Troupel qui gèrent l'exploitation depuis une dizaine années. Dans cette colle aucun étranger, avec Véronique, Guy, Vincent et sa compagne, ils ont fait appel à trois jeunes Avignonnais Damien, Yoann et Gwen, un Parisien Pierre, trois Lézignanais Clémentine et son époux Joseph, et Dominique. Ce qui change par rapport à l'ancien temps, c'est le charroi, tracteur et remorque lesquels ont remplacé le si utile cheval, avec charrettes et comportes. Mais l'ambiance reste la même, on prend son temps pour déjeuner après une heure de travail, le repas de midi chacun rentre à son domicile, non plus en vélo mais en voiture, et on parle de traditionnel dious'avol qui se fera dans un lieu adéquat avec les vins du pays et la très goûteuse carthagène.

Le temps est au beau, et si la récolte frise les 20% de moins par rapport à l'année passée, le moral reste au beau fixe, jeunes et moins jeunes travaillent dans une ambiance sereine et de bonne humeur, c'est bien mieux ainsi.

La colle de Sylvie et Christophe toujours dans la bonne humeur2009.09.21 Troupel.jpg

23.09.2009

Reprise des activités au 3e âge

Jeudi 17 septembre, la présidente du 3e âge du FRJEP rassemblait dans la salle du foyer, une grande partie de ses adhérents et adhérentes pour l'ouverture de la nouvelle saison 2009-2010.

La soirée a débuté par les parties de cartes traditionnelles, rami, belote suivies du goûter habituel où chacun d'entre eux a pu déguster des pâtisseries accompagnées de boissons diverses non alcoolisées (jus d'orange, thé, café...)

La fin de soirée se termine toujours par un habituel et coutumier loto, où Dany a fait office de nommeur pour cette soirée. Quelques heureux gagnants ont eu la chance d'emporter les lots basés sur des victuailles ou produits commerciaux divers.

La présidente a remercié tous ceux et celles qui se sont associées à cette première journée et invite par notre chronique, tous ceux qui voudraient se joindre à cette association en venant s'inscrire ou prendre contact avec la présidente du FRJEP Mme Séguier ou Eva Crémailh.

2009.09.17 004.jpg1-     Le groupe des adhérents du 3e âge pour leur première séance de loto

2009.09.17 005.jpg2-     La présidente Eva Crémailh attentive à ses cartons

Un nouvel entraîneur au tennis-club des Corbières

En ce mercredi 16 septembre, le tennis-club des Corbières réunissait ses troupes sur les courts de St-Laurent, Talairan et Fabrezan.

Ce jour-là, parents et joueurs de tous âges accompagnés de leurs parents ont pratiqué quelques exercices afin de pouvoir effectuer dans la saison 2009-2010 quelques compétitions officielles.

Pour cette occasion a été présenté le nouvel entraîneur Pascal Mestre, demeurant à Carcassonne,  breveté d'état formé au CREPS de Toulouse, classé 2/6. Celui-ci s'occupe en collaboration avec notre club à ceux de Boutenac et Tuchan.

Le tennis-club des Corbières accueille les enfants à partir de 4 ans, et la présidente Marie Joseph Fabre souhaite développer le tennis loisir et prévoir des compétitions pour les membres de l'association résidant à Fabrezan, Talairan, St-Laurent, Ribaute, Montlaur, Camplong et Tournissan. Les personnes intéressées soit pour eux mêmes ou leurs enfants peuvent prendre contact avec un des membres du bureau ou MJ.Fabre Tel 04 68 43 69 31 pour d'éventuelles inscriptions.

2009.09.17 001.jpgLa première journée réunissait entraîneur, parents et enfants autour de la présidente Mme Fabre.

19:53 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

21.09.2009

Jojo Durand nous a quittés

Joseph Durant, (Jojo appelé communément ainsi) était né à Fabrezan en avril 1932, il avait fréquenté les bancs scolaires de nos écoles et avait fait toute sa jeunesse au pays. Elève à l'école normale, il sera nommé instituteur à Toulouse à l'école Papus où il atteindra sa retraite. Durant sa vie il ne passait aucune vacances sans venir dans sa cité natale où il conservait parents et nombreux amis d'enfance. Le destin le frappera par deux fois, veuf de Pierrette sa première épouse, ensuite de Myriam sa compagne, décédée l'année dernière.

C'est avec une grande émotion que notre village apprenait lundi 14 septembre 2009 sa disparition après une cruelle maladie l'ayant ravi à l'affection des siens, ses deux enfants Jérôme et Nadine, ses quatre petits enfants à qui nous tenons à présenter par l'intermédiaire de notre chronique, nos plus sincères condoléances et l'expression de notre vive sympathie, auxquels nous associons les familles fabrezanaises Alric, Cathary, Reidt et Viès ainsi qu'à tous ceux que ce deuil afflige.

Ses obsèques religieuses ont eu lieu dans la ville de Toulouse en ce mardi 15 septembre où ses parents fabrezanais et de nombreux amis ont tenu à y assister.

20.09.2009

Line Jean s'installe comme cartomancienne à Fabrezan

2009.09.16 007.jpg

A sept ou huit ans, Line, fait connaissance de Fabrezan accompagnée de ses parents lors de leurs vacances d'été. Dès son jeune âge elle est captivée par les cartes divinatoires. Vivant en région parisienne, à son adolescence prise par cette passion, elle s'achètera son premier jeu de cartes et dès sa seizième année, elle commencera une pratique pour ses amies proches, voire certains membres de sa famille.

Ses études réussies ( CAP, BEP, BT Tourisme), son premier emploi sera pour le Conte d'Ormesson, comme employée d'un golf à 10 km de Paris. Mais elle rêve du pays de ses vacances annuelles. Mariée, elle s'installera avec son époux en 1995, à Fabrezan où ils construiront leur résidence actuelle au lieu dit La Serre. Son époux employé dans une propriété lézignanaise, elle ne veut pas rester sans emploi et occupera son temps comme femme de ménage, serveuse, ouvrière agricole, garde-malade, secrétaire au Football Club Lézignanais pour terminer réceptionniste au camping municipal de Lézignan.

En parallèle de sa vie, elle n'a jamais cessé de manipuler ses cartes, c'était inné en elle. Elle se posait souvent la question « Pourquoi ne pas l'exercer en activité principale ». Aussi profita-t-elle des lois actuelles pour créer son auto-entreprise après déclarations officielles, ce qui fut fait, il n'y a que quelques mois à peine. Son enseigne est Secrets d'oracles.

Elle nous confie : « Mes consultations permettent, aux différentes personnes composant ma clientèle une meilleure connaissance d'eux-mêmes, les aidant à faire un bon choix dans les différentes interrogations de leur vie quotidienne, je suis à leur écoute avec pour seul objectif de les aider à tout moment de leur vie. Je ne suis pas leur conseillère, ni ne peut prendre de décision à leur place. Il n'y a pas de consultant type, la clientèle étant variée, je ne me positionne pas en médium, mais pour eux, tout peut-être possible. »

Pour information nous citerons que c'est au cours des premières années du XVIIIe siècle, à Bologne en Italie qu'est attesté le premier document connu avec la liste des cartes et leurs significations divinatoires. Le rayonnement de la cartomancie regroupe entre autres les Oracles, les cartes constitueraient un support qui développerait la sphère intuitive du cerveau, l'avenir virtuel que l'intuition capterait au travers d'elles s'avèrerait souvent en synchronisme avec le futur réel de la personne qui les consulterait. La connaissance des symboles clés donnés par les cartes associés à une certaine capacité d'écoute et d'observation (gestes, ton de la voix) permet de deviner beaucoup de choses par le biais du tirage.

Pour tous renseignements auprès de Line Jean, son adresse Secrets d'Oracle 2 quater rue de la Serre, 11 200 Fabrezan. Tel 06 33 97 05 57 E-Mail clubonil@gmail.com. Consultation sur rendez-vous les mardi, jeudi, vendredi et samedi matin, tarif : 35 € pour une heure à une heure et demie.

18.09.2009

Soirée "Agir pour Bénarès"

2009.09.12.jpgCe samedi 12 septembre, en la chapelle Notre-Dame-de-Consolation, l'association humanitaire Agir pour Bénarès, dont le siège est Fabrezan, sous l'égide de son président Michel Batlle, accueillait Pedro Soler, l'un des meilleurs interprètes mondiaux de guitare flamenco, accompagné de son fils Gaspar Claus, jeune et talentueux violoncelliste qui utilise tous les composants de son instrument pour exprimer une musique créative d'une grande richesse.

Un repas aux couleurs de table indiennes, un film réalisé par l'association montrant l'activité de celle ci à Bénarès (Inde) dans toutes ses facettes (soins en dispensaire, soins de rues, implantations de pompes a eau...) précédaient le concert Soler-Claus.

Un public important, adhérents de toujours ou nouveaux, volontaires ayant vécu « Bénarès », Français, Britanniques, Hollandais... a vécu l'un de ces moments rares où la musique enveloppe en émotions la souffrance des plus démunis.

Si vous souhaitez en savoir plus et nous rejoindre, nous vous attendons sur le site www.agirpourbenares.org  ou écrivez nous : contact@agirpourbenates.org.

Le public dans la chapelle à l'écoute des artistes musiciens talentueux